Juin 072015
 

Titre : WolfCop
Réalisation : Lowell Dean
Production: Bernie Hernando, Deborah Marks, Danielle Masters, Hugh Patterson
Scénario : Bannister Bergen, Lowell Dean
Photographie : Peter La Rocque
Montage : Michael D. George, Mark Montague
Edition: Mark Montague
Cinématographie: Peter La Rocque
Décors : Adrian Traquair
Costumes : Brenda Shenher
Musique : Shooting Guns, Natasha Duprey
Société de production : CineCoup
Sociétés de distribution :
Pays d’origine : Canada
Langue originale : Anglais
Format : couleur,
Genre : Horreur/Comédie
Durée : 79 minutes
Dates de sortie :
– Canada : 6 juin 2014
– Québec : 1er août 2014 (Festival Fantasia)
– France : 9 octobre 2014
– Royaume-Uni : 22 août 2014 (London FrightFest Film Festival)
– Allemagne : 27 août 2014 (Fantasy Filmfest)

Histoire

Lou Garou est un flic alcoolique qui a pris pour habitude de se réveiller dans les endroits les plus improbables avec une sérieuse gueule de bois. Rien de très surprenant en fait, jusqu’au jour où les scènes de crimes sur lesquelles il est appelé à enquêter commencent à lui sembler bien familières. Il réalise en outre que sa vue, son ouïe et son flair, ou plus exactement son odorat, sont tout à coup décuplés. Ayant compris qu’il est atteint de lycanthropie galopante, Lou Garou va tenter de devenir un homme meilleur le jour alors qu’il est un animal la nuit.

Acteurs

Leo Fafard – Lou Garou/WolfCop
Amy Matysio – Tina
Jonathan Cherry – Willie
Sarah Lind – Jessica
Aidan Devine – Chef de police
Jesse Moss – Chef du gang
Corrine Conley – Maire Bradley
James Whittingham – Coroner
Ryland Alexander – Terry

Autour du film

Le tournage du film a eu lieu dans la région de Regina en Saskatchewan.

The film se base sur des effets spéciaux de style “retro” plutôt que du CGI (computer-generated imagery).

La bande son composée par  Toby Bond contient des morceaux du groupe de rock Saskatchewan (une province de l’Ouest du Canada): Shooting Guns. La bande son est écoutable et achetable ici: https://shootingguns.bandcamp.com/album/wolfcop-soundtrack

Dès la fin du film avant la scène des crédits, une suite, intitulé WolfCop 2, est annoncée pour 2015.

sources: https://fr.wikipedia.org/wiki/WolfCop

Mon avis

Ce film commence comme un film d’horreur classique. On ne sait pas trop à quoi s’attendre, un flic alcoolique, raté sur lequel on ne sait trop rien. Puis l’histoire avance, et il n’y pas vraiment de scène présentant un mystère, ou permettant d’approfondir la psychologie des personnages. A part une histoire de disparition de chats et de chiens. Et lorsque l’on rentre dans le vif du sujet on passe au film Gore à part entière. Et quand on avance un peu dans l’histoire, tout part en quenouille.

Annoncé comme le meilleur film canadien de l’année 2014, on est donc en droit de s’attendre à quelque chose de très bon… Bon, ça l’est tout à fait, mais dans un registre que seuls les amateurs du genre apprécieront! Au programme: déferlante de sang, comédie, vomissements en gros plan,… bref, monsieur-tout-le-monde ne trouvera certainement pas son compte dans cette affaire, mais les habitués de nanars vont prendre un malin plaisir à suivre les aventures de Lou Garou, nom du flic totalement original… D’ailleurs c’est une excellente entrée en matière pour présenter ce que contient ce film.

Le personnage principal, Lou Garou donc, est en fait un flic tout autant alcoolique qu’inefficace. En devenant un Loup-Garou, il va donc multiplier ses instincts violents pour notre plus grand plaisir. On notera de nombreuses scènes à mourir de rire, telles la customisation de la voiture de police en loup-garou-mobile, le loup qui demande des donuts, de l’alcool, qui joue aux cartes, le loup qui parle, ou encore fume une cigarette après l’amour (hé oui, une scène à ne pas manquer!). On applaudira sur certaines scènes gore, comme l’arrachage de visage ou d’oeil. Que donne un flic alcoolique transformé en loup-garou? Un flic loup-garou alcoolique. D’ailleurs une des scènes n’est pas sans rappeler Popeye, durant laquelle le loup-garou s’effondre et tombe sur une flasque d’alcool fort, qu’il engloutit, lui redonnant toute sa vigueur pour retourner au combat. Vous l’aurez donc compris, on est bien dans un nouveau film qui sait allier habilement le comique au gore pour nous donner un excellent nanar. Le réalisateur à tout mis en oeuvre pour captiver au maximum son audience! On notera une prise de vue excellente, tout comme le générique du début qui nous présente le film comme s’il s’agissait du pilote d’une série. Mais la qualité est au rendez-vous.

Un sympathique film de loup-garou qui a fait ses preuves en festival et qui mérite d’être visionné en soirée pizza-bière (à consommer avec modération) entre potes. Rires garantis, que ce soit pendant les scènes comiques, comme pendant les passages gore!

La version française est excellente…

trailer: https://youtu.be/Spd_v-d5-xs

 Tagged with:

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
32 ⁄ 16 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.