Jan 192022
 

Titre : 仙王的日常生活
PinYin : Xiān Wáng de Rìcháng Shēnghuó
Genre: Action, Aventure, Comédie, Fantaisie, Tranche de vie
Basé sur la Light Novel: « Xiān Wáng de Rìcháng Shēnghuó » de Ku Xuan (枯玄)
Scénario: Ku Xuan (枯玄)
Réalisation: Li Haoling (李豪凌)
Licence : BiliBili, Funimation
Pays : Chine
Langue: Mandarin
Saison: 2
Episodes: 15 (1ère saison) + 12 (2ème saison)
Date de diffusion : 30 octobre 2021 – 8 janvier 2022
Opening: Arrival (降临)
Chanteur: Lioa Jialin (廖佳琳)
Musique : Yiang Bingyin (林峰)

La vie quotidienne du roi immortel (chinois :仙王的日常生活, Pinyin : Xiān Wáng de Rìcháng Shēnghuó) est un roman chinois de Ku Xuan. Ce roman est publié par Qidian en chinois et Webnovel en anglais. Il a commencé la sérialisation quotidienne en 2017. Au 2 janvier 2022, le roman comptait 1880 chapitres, dont 1176 chapitres ont été traduits en anglais. Une série Donghua basée sur le roman du même nom est sortie pour la première fois sur Bilibili le 18 janvier 2020. La troisième saison de la série a été annoncée.

Histoire

Wang Ling a développé depuis son plus jeune âge d’incroyables capacités. Cependant, afin de mener une vie ordinaire, ses pouvoirs sont confinés dans un talisman. Malgré cela ses pouvoirs restent puissants et son doux quotidien est menacé lors de son entrée au lycée.

Personnages

Wang Ling (王令) : Lulu Sun (路路)
Rong Sun (孙蓉) : Qian Chen (钱琛)
Guo Hao (郭豪) : Xing Chao (星潮)
Jiang Liu Jing (江流影) : Nie Xiying (聂曦映)
Tuntian Ha (吞天蛤) : Yinxia Laogui (音匣老鬼)
Yi Sha bei : Zhao Shuang (赵爽)
Chen Chao (陈超) : Gu Jiangshan (谷江山)
Tang jingze (唐竞泽): Wai wai (歪歪)
Zhuo Yi (卓异): Jin Xian (金弦)
Lin Xiaoyu (林小羽) : Yan Meme (阎么么)

source: https://www.bilibili.com/bangumi/media/md28230723/

Mon Avis

J’avais regardé avec plaisir la première saison sur Netflix. Elle m’avait beaucoup plu, mais pas au point d’en faire un article, car je voyais d’autres sites en parler mieux que moi.

D’autant plus qu’un anime chinois, ce n’est pas habituel, et même si j’aime beaucoup la sonorité de la langue chinoise, je suis un peu déstabilisé par le fait que je ne comprends rien (contrairement au japonais, dont je comprends les discussions si ce n’est au moins le sens des phrases).

C’est vrai que la série souffre de la comparaison avec 斉木楠雄のΨ難 – Saiki Kusuo no Ψ Nan ou Mob Psycho 100, mais le contexte, les arts martiaux chinois, la culture chinoise en font quelque chose de vraiment à part.

Ceci dit, la saison 1 m’avait suffisamment plu et intéressé, pour que je regarde la saison 2. Et là…. la claque…

On commence par un opening qui m’a scotché, notamment à partir de la 50ème seconde. J’adore ce type de musique! Ce qui m’a surtout mis sur le cul, c’est que la chanteuse est un chanteur, Liao Jialin (廖佳琳) , mais je reviendrai sur lui plus tard.

Générique de début : https://www.youtube.com/watch?v=vAMp1vPqR6o

La deuxième saison, est beaucoup plus drôle avec des épisode « What The Fuck », et des gags « Mais où ont-ils été chercher cela? ».

Dans l’épisode 6 qui montre le directeur de l’école de Wang Lin demander aux grands maîtres leur aide pour préserver la race humaine des démons car une déchirure dans l’espace temps a ouvert la porte vers le monde des démons et plusieurs espions démons se sont infiltrés… Il y a un grand maître particulier avec un accent très américain, qui propose de « construire un mur » pour se protéger et pour « make the Human Race great again ». Et lorsqu’on lui dit que l’intention des démons est de conquérir la Terre et qu’une guerre se prépare, il répond « ce sont des fake news, personne ne connait mieux les démons que moi ». Evidemment le clin d’oeil est clair.

Là j’en suis à l’épisode 11 et je dois dire que je me bidonne bien.

Il y a plusieurs épisodes qui sortent complètement du lot, lorsque les élèves vont visiter un studio d’animation d’anime et foutent en l’air la réalisation, ce qui fait que leur décors disparaissent… Cet épisode est un hommage à toute l’équipe du studio d’animation qui a réalisé la série, et montre les différents métiers, leurs importances, et toute l’énergie qui est mise en oeuvre pour faire un anime… mais de façon très humoristique… Avec un petit passage du héro en mode dessin animé dans le monde réel. Même si cet épisode est un peu hors de l’histoire, il est passionnant et vraiment bien réalisé. Et surtout je ne m’attendais pas à la chute…

Sans parler du passage où les héros passent d’un monde 2D à un monde 3D en image de synthèse… ça me rappelle un épisode des Simpsons où Homer passe dans une monde 3D. Vraiment excellent, là aussi j’ai été impressionné par le scénario.

Evidemment je ne comprends pas le mandarin, du coup je suis content d’être tombé sur d’excellentes fansubs qui faisaient bien ressortir le caractère familiale des écoles d’arts-martiaux chinois, où les élèves s’appellent « frère wang », « Soeur Sun », etc… pour montrer la cohésion de frères d’arme et notamment la notion de Sifu, qui signifie plus « père » que « maître ».

Et les principes taoïstes, et  martiaux des arts présentés sont vraiment excellents et intéressants.

Franchement, un excellent anime qui mérite largement d’être plus connu et plus suivi. Et la seconde saison m’a littéralement transporté… Je le recommande chaudement!

J’ai A.D.O.R.E!!!!!!! Le générique est vraiment enivrant et je ne me lasse pas de l’entendre…

Et pour en revenir justement au générique et notamment au chanteur Liao Jialin (廖佳琳), il est tout bonnement époustouflant!

Voici une de ses prestations: https://www.youtube.com/watch?v=etR0d-CqE1Y

Ce chanteur est hallucinant!!!! Et mérite d’être plus connu.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
28 − 24 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.