Déc 262009
 


kakie s’écrit en général en katakana: カキエ
Mais Lionel sensei m’a envoyé les kanji de kakie: 靠基 littéralement “appuyer lourdement”
la traduction des caractère chinois donne:
靠 : s’appuyer sur
基 : fondation, base

Traduit à tord par “pushing hand” en anglais ou tui-shou ( 推手, Wade-Giles t’ui1 shou3, pinyin tuī shǒu en chinois)… ce qui n’est pas kakie… (tuishou se dit sui-te en japonais)

Kakie est un exercice qui permet de renforcer la ligne d’attaque, mais aussi les techniques de défense. En outre il permet de pouvoir donner des coups de poings sans avoir de phase armée. Ainsi le coup de poing est  aussi puissant de là où il est, que s’il était armé (en hikite par exemple).

On peut voir ici un exemple de ce qu’est kakie: http://youtu.be/GP1tu9_BywY
Mais seulement sur le début de la vidéo sur les poussées de main. Le travail de kakie est uniquement cela…

Mais l’on peut voir par la suite et sur d’autres vidéos une finition qui rend le travail plus attractif.
Dans la vidéo suivante: http://youtu.be/aRg2XTIzhmI
On a le travail de kakie mais aussi des enchainements très fluides, et qui montre encore ce qu’est le karate okinawaien (ici le gôjû-ryû). On peut voir du très beau travail de karate. Seulement Kakie ça n’est que le début de l’exercice présenté. Beaucoup de gens pensent que kakie est justement la fin de l’exercice avec l’absorption et les techniques enchainé mais ce n’est pas du tout le cas.

Pour citer Lionel sensei: J’aime aussi beaucoup la vidéo du fils Higaonna et de Nakamura. MAIS, il ne faut pas associer la fin de leur prestation avec kakie.  Kakie n’est que le travail d’extension/rétraction du bras, le reste n’est que fioriture et doit être intuitif et non pas codifié. L’entraînement à kakie doit permettre de donner une technique de main sans passer par la case “armé”, donc une garde fermée type boxe. D’ailleurs pendant kakie le bras qui n’est pas mis en action, ne reste pas “inactif” puisqu’il vient en fermeture de cette garde protégeant l’abdomen et les côtes flottantes, cibles notoires des styles “naha-te”.

source:
* http://okibukan.over-blog.com
* Lionel Lebigot sensei, 3ème dan de kônan-ryû, shibuchô du kônan-ryû shureikai, représentant officiel de Tsuneo Shimabukuro sensei, 9ème dan

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
30 × 9 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.