Jan 102010
 
Vendredi 8 janvier 2010, 19h… un ami me fait parvenir une news du Figaro… compte tenu des mauvaises conditions climatiques, Roissy prévoit d’annuler 25% des vols… Et moi qui devait partir samedi matin. J’essaye de contacter en vain la compagnie aérienne et savoir si ca vaut le coup que je me lève a 5heure pour être a 8h a l’aéroport….

Je passe une mauvaise nuit sans sommeil, rêvant que j’arrive a l’aéroport et qu’on m’apprend que je n’aurai pas de vol… Finalement le stress me fera passer la nuit blanche sans encombre.

 

CIMG0001
Vue de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle

 

CIMG0002
Toujours l’aéroport Roissy CDG

 

CIMG0005
Vue de l’intérieur de l’avion

 

Je pars finalement a 6heure pour la gare de Houilles, il fait froid, très froid, bien plus froid que les jours précédant. Finalement a 6h30 un RER A m’emmène a la station Auber/Opéra ou je prends un Roissybus. Manque de peau le Roissybus est vieux et le chauffage défaillant. C’est donc un trajet de 50 minutes avec une température intérieure a peine supérieure a la température extérieure. Même le chauffeur a du mal a tenir le volant. Je finis donc par arriver au terminal 2D. J’attends donc que le comptoir Austrian Airline ouvre pour enregistrer mes bagages. C’est chose faite rapidement, il reste donc a passer le contrôle de sécurité. Ce qui se fait sans probleme. Embarquement, puis decollage… Ah ben non pas décollage. Compte tenu des mauvaises conditions météo en Europe on ne décolle pas, on doit attendre. En effet les avions sont shampouinés les uns après les autres avec un liquide rouge antigel. Malgré le retard c’est partit.. on décolle… Et la je comprends une fois de plus pourquoi je déteste l’avion… dès le décollage je sens une pression appuyer sur mes tympans, puis une douleur dans les oreilles pour finir par des maux de tête qui ne me quitte qu’une fois arrivé a Vienne. L’avion est un airbus A320, le paysage extérieur n’est pas très beau, vu qu’il neige en Europe, je n’ai le droit qu’a une mer de nuages… En passant les Alpes, on peut voir un haut sommet découper cette mer et transparaitre.

 

CIMG0010
Pendant le vol

 

CIMG0012
La mer de nuage via un des hublots

 

CIMG0015
Encore la mer de nuage

 

CIMG0027
Arrivé à Vienne

 

CIMG0028
L’avion qui nous a amené de Paris à Vienne

 

La-bas, re-portail de sécurité, re-attente, embarquement et décollage… et encore une fois pression sur les sinus, douleur dans les oreilles et maux de tête sur lesquels vient se greffer l’effet de l’air conditionné sec: maux de gorges. Bon en classe éco, les sièges me font mal au dos, ça je le savais, mais je préfère avoir mal au dos que me saouler à en être malade en arrivant au Japon, ce que j’avais fait la fois précédente. Cette fois ci pas de chance les films proposes sont nuls, ce n’est pas en regardant la télé que je vais passer le temps visiblement. Pour couronner le tout mon voisin de gauche assis du cote couloir est un Ojisan qui visiblement est cloué a son siège, très difficile à le faire bouger pour me dégourdir les jambes ou aller aux toilettes. Les repas servis sont des portions pour enfants, mais le stress de l’avion m’a coupé l’appétit. Finalement mon voisin Ojisan, renverse son Thé Oolong sur mon pantalon… je n’ai plus aucun scrupule à le faire se déplacer pour bouger. La vue est sensiblement la même: un mer de nuages… autrement dit rien a voir…

 

CIMG0029
Durant le vol entre Vienne et Narita

 

CIMG0031
Autre image avec une tentative de changement d’exposition

 

11 heures plus tard j’arrive a Narita. Les bagages récupérés, le contrôle de l’immigration passé, il faut changer les euros en Yen et acheter les billets pour prendre un Bus pour Yokohama… Entre les températures très négative de la France, je dois dire qu’ici a Tokyo… il fait chaud… très chaud! Il doit bien faire 6 degrés…

 

CIMG0032
L’avion de Austrian Airline qui nous a amené de Vienne à Narita

 

CIMG0034
Arrêt du bus permettant de joindre Narita à Tama Plaza (Yokohama)

 

CIMG0038
Vue de la route, la baie de Tôkyô

 

CIMG0039
Toujours la baie de Tôkyô

 

CIMG0042
Une vue de Tôkyô

 

CIMG0044
Autre vue de Tôkyô, du bus

 

CIMG0045
Autre vue de Tôkyô, on peut voir la Tokyô Tower

 

Parti a 6heures de chez moi, il est maintenant 9h30 heure du Japon… et je n’ai pas encore dormi… l’erreur serait d’aller me coucher tout de suite… Au contraire pour minimiser le jet lag, il faut se mettre au rythme japonais immédiatement et donc je ne vais me coucher que 10 heures plus tard… Mais pas avant d’avoir apprécié quelques thés verts…
Prochaine étape : me trouver une paire de baskets pour aller courir un peu et aussi is possible de la Orion Beer (la bière d’Okinawa) dont on m’a dit tant de bien et qui est normalement distribué par Asahi!!!!!

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
4 + 2 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.