Juin 242012
 

Blood-C est un manga et anime  2011 suivit d’un film d’animation de 2012 produit en collaboration avec les studios Production I.G et les créateurs du manga CLAMP. Cette production est la seconde série animée de Production I.G liée à la franchise Blood (la première série étant Blood+, qui a été diffusée entre 2005 et 2006). Le film d’animation appelé Blood-C: The Last Dark a été diffusé au Japon le 2 juin 2012.

Manga
écrit par Ranmaru Kotone
Publié par Kadokawa Shoten
Type: Shōnen
Magazine: Monthly Shōnen Ace
Publication: 26 mai 2011 à aujourd’hui (toujours en cours de publication)

TV anime
Direction: Tsutomu Mizushima
Scénario:
– Clamp (histoire)
– Nanase Ohkawa
– Junichi Fujisaku
Musique: Naoki Satō
Studio: Production I.G
Chaine de diffusion: Mainichi Broadcasting System, Tokyo Broadcasting System
Date de diffusion: 8 juillet 2011 au 30 septembre 2011
Episodes: 12

Film Blood-C: The Last Dark
Direction: Naoyoshi Shiotani
Scénario:
– Clamp (histoire)
– Nanase Ohkawa
– Junichi Fujisaku
Studio: Production I.G
Sortie: 2 juin 2012

Sujet

En apparence, Saya Kisaragi est une jeune lycéenne tout à fait normale. Toujours présente pour aider son prochain et un peu tête en l’air, elle vit avec son père, Tadayoshi, prêtre shintoïste. Saya s’est vu confier par son père la mission d’éliminer les « Anciens ». Armée de son épée sacrée, elle traque ces monstres dévoreurs d’humains dont les apparitions sont de plus en plus fréquentes. De plus, la jeune fille commence à être sujette à de terribles maux de tête lui laissant voir des visions qu’elle ne comprend pas… Pourquoi les Anciens en ont après elle ? et quelle est la signification de ses visions ?

Personnages

Saya Kisaragi (更衣 小夜 Kisaragi Saya)
voix: Nana Mizuki

La principale protagoniste de la série; Saya est une jeune fille optimiste, joyeuse, et le type de fille trop polie, même avec ses amis les plus proches. En dépit d’être très athlétique quand il s’agit de sport, elle est normalement très maladroite, toujours dans la précipitation, et tend à être en retard à l’école. Saya s’entraîne sous la direction de son père comme une miko et est une combattante très habile à l’épée. Ceux qui ne sont pas de sa famille ne sont pas conscients de son devoir en tant que chasseur de Furukimono, des monstres qui peuplent la ville. Au cours de ses combats avec des Furukimono, ses yeux se transforment parfois et prennent une teinte étrange, presque démoniaque, rouge. Tout au long de la série Saya est constamment attaquée par des Furukimono et elle les combat avec l’impression de faire ce que sa mère faisait avant qu’elle ne meure. Cependant, comme le temps passe Saya n’est plus sûr de ses fonctions et même son identité. A un moment, elle se rend compte qu’elle ne se souvient pas du visage de sa mère ou même son nom.

Il est finalement révélé que Saya fait l’objet d’une expérience pour voir si elle permettrait de maintenir cette actuelle personnalité douce ou revenir à la précédente plus violente et sanguinaire. La ville entière a été construite spécifiquement pour le but de l’expérience et tous ses camarades de classe sont des acteurs dans une farce élaborée. Chaque fois qu’elle a rejeté un furukimono, elle consomme son sang, mais par de la drogue et de l’hypnose, elle ne se souviens jamais  de rien ce qui s’est passé. Elle a reçu le surnom de «Kisaragi» pour exprimer cette idée qu’elle vie en fait une fausse vie.

Au final, Saya retrouve ses souvenirs et tue le furukimono démoniaque, Cerberus, après qu’il ait tué les jumelles et Tokizane. Elle est ensuite obligé de se battre contre son père Tadayoshi, quand elle l’emporte sur lui,  Tadayoshi laisse entendre que les compétences nouvellement éveilléesde Saya l’aideront à atteindre quelque chose de nouveau. Furieuse contre Fumito, elle le poursuit, mais est entravée par un furukimono et Fumito s’échappe par hélicoptère. Il lui tire une balle dans l’œil gauche quand elle tente de sauter après lui et Saya tombe dans une rivière où elle se lavera du sang qui la macule. Une fois qu’elle a récupéré, elle quitte cette fausse ville pour une autre ville plus lointaine, sans doute pour continuer poursuivre Fumito.

Tadayoshi Kisaragi (更衣 唯芳 Kisaragi Tadayoshi)
Voix: Keiji Fujiwara
C’est le père de Saya, et le prêtre du sanctuaire où réside Saya. Lorsque Saya combat un Furukimono, il s’inquiète à son sujet, mais il n’est pas enclin à le montrer. Il se soucie profondément de Saya et contribue à sa formation, et fait souvent des commentaires sur sa maladresse. Tadayoshi est en fait un hybride entre un furukimono et un humain en raison de l’accouplement entre les deux espèces. Quand il se bat contre  Saya lors de la finale, Saya le tue au moment où elle se rend compte que la consommation excessive sur-de son sang l’a rendu fou furieux. Dans ses derniers moments, il avoue que ses sentiments paternels pour elle étaient authentiques et qu’il chérissait leur temps ensemble. Saya se sent profondément touché par sa mort et le reconnaît comme son père.

Fumito Nanahara (七原 文人 Nanahara Fumito)
Voix: Kenji Nojima

C’est le voisin de Saya et le propriétaire du café Guimauve proche du sanctuaire où vit Saya. Il se prétend ami et kohai  de Tadayoshi dans leurs années de lycée. Fumito sert habituellement le petit déjeuner pour Saya et lui prépare des déjeuners bentô. Il n’a pas hésité à déclarer à Saya qu’elle est spéciale pour lui, et qu’elle est plus important qu’autre chose. Après ses batailles, il exprime sa préoccupation à l’égard Saya en apportant un café et une guimauve. Saya l’interroge souvent sur ses guimauves demandant si elles étaient toujours de couleur rose, il lui répond alors que ça dépend de ce qui y est mélangé. Il se révèle être l’antagoniste principale de la série, étant l’une des personnes derrière l’expérience pour voir si Saya pourrait revenir à sa personnalité antérieure. Contrairement à son personnage de barman dans l’expérience, Fumito se montre lui-même comme un personnage sadique et impitoyable qui laisse ses  employés mourir de mort violente. Il est obsédé par Saya et ses capacités, mais conserve une attitude taquine et cordiale envers elle.

A la fin, Fumito révèle que son intention avait été de manipuler le carnaval (un rite permettant aux Furukimono de se repaître des humains). Lorsque Saya a été initialement saisi, Fumito avait conclu une entente avec elle que si elle pouvait conserver son ancienne personnalité,il allait l’aider à acquérir la capacité de tuer des êtres humains à nouveau, car elle avait fait un contrat antérieur avec une personne inconnue qui ne permettait plus de le faire. En utilisant le sang de Saya, il a pu contrôler les furukimono et droguer Tadayoshi afin qu’il devienne assez fort pour la blesser. Toutefois, Fumito n’avait pas l’intention d’honorer son contrat et libère un démon multiplicateur et lui permet  de tuer les résidents restants de la ville, alors qu’il fuit par hélicoptère. Il tire dans l’œil de Saya pour l’empêcher de le poursuivre, lui révélant que la guimauve rose ont été faites à partir du sang de  furukimono et que le goût est normalement sensiblement le même que celui des organes humains, demandant Saya de lui dire si c’est le cas quand elle sera capable de  dévorer des humains.

Yūka Amino (網埜 優花 Amino Yūka)
Voix: Masumi Asano
Un camarade de classe de Saya qui a souvent déjeuné avec elle. Elle présumé morte lorsque tuée par un Furukimono, mais ce n’est pas le cas. Dans l’avant-dernier épisode , il est révélé qu’elle fait partie des “acteurs principaux” qui ont reçu une protection contre les furukimono et était plus ou moins au courantde ce qui se passe dans la ville alors que les acteurs supplémentaires engagés étaient réellement sacrifiés. Elle et Itsuki ont suivi les règles de l’expérience, face à Kanako et les autres quand ils tentent de se rebeller. Toutefois, elle se révèle être aussi impitoyable que Fumito et montre peu de valeur face à la vie humaine des autres, et fait tout ce qu’elle doit faire pour atteindre ses objectifs. Malgré son apparence de jeunesse, elle est plus âgé qu’elle paraît et a accepté de participer à l’expérience de Fumito, afin de devenir le gouverneur de Tokyo. Elle est la seule survivante de la ville aux  côtés de Fumito et la seule survivante des “acteurs principaux”.

Nono & Nene Motoe (求衛 のの&ねね Motoe Nono & Nene)
Voix: Misato Fukuen
Des sœurs jumelles qui sont aussi des camarades de classe de Saya et tendent à répéter ou compléter leurs phrases. Elles admirent Saya et profitent de manière ludique pour la taquiner de sa naïveté et sa maladresse. Toutes deux sont prétendues tuées par des Furukimonos. Dans l’ avant-dernier épisode, elles se révèlent faisant partie des «acteurs principaux » de l’expérience centrée autour de Saya. Contrairement à leurs personnages, elles sont égocentriques, cruelles et extrêmement brutales. Il est laissé entendre qu’elles ont un passé sans scrupules et qu’elles ont rejoint l’expérience uniquement pour que leurs dossiers antérieurs soient effacés. Elles se rebellent contre des règles de l’expérience afin qu’elles puissent quitter la ville plus tôt et récolter les fruits de leur participation, elles se moquent cruellement de  Saya et expriment leur dégoût face à la vraie nature de Saya. Les deux sœurs sont tués violemment par le furukimono Cerberus dans la conclusion de la série.

Itsuki Tomofusa (鞘総 逸樹 Tomofusa Itsuki)
Voix: Atsushi Abe
Le président de la classe. Il a le béguin pour Saya, bien qu’elle en soit complètement inconsciente, en dépit des commentaires évidents de ses amis qui mettent l’accent sur son intérêt pour elle. Il est le seul survivant de l’attaque d’un Furukimono sur l’école. Même s’il fait partie des membres du “casting principal”, lui et Yuka ne se rebellent pas contre les règles de l’expérience et se méfient des Tsutsutori, Tokizane, et des jumellesx. Contrairement à la plupart des acteurs principaux, il développe des sentiments réels pour Saya, même s’il savait ce qu’elle était. Dans la conclusion, il tente de protéger Saya avant d’être abattu par l’un des soldats privés de Fumito, révélant ses véritables sentiments pour elle, à sa mort.

Shinichirō Tokizane (時真 慎一郎 Tokizane Shin’ichirō)
Voix: Tatsuhisa Suzuki
Un camarade de classe tranquille et discret qui abrite un intérêt secret pour Saya. Il est généralement considéré pour sauter le déjeuner, comme il le dit une fois à Saya “il préfère dormir que de manger”. Tokizane découvre finalement le secret de Saya et avoue ses sentiments pour elle, mais meurt apparemment après avoir été tué par un Furukimono. En réalité, il n’est pas mort et est l’un des “acteurs principaux” de l’expérience centrée autour de Saya. Tokizane a apparemment rejoint l’expérience pour de l’argent et retourne sa veste quand  Tsutsutori lui promet une plus grande somme. Afin de forcer Saya à récupérer ses souvenirs plus tôt, il obtient un flacon du sang de Furukimono que Tsutsutori fait boire à Saya. Contrairement à son personnage dans l’expérience, il est odieux, impatient, froid, et profondément dégoûté par la vraie nature de Saya. Tokizane, comme autres acteurs qui se sont rebellés, sont capturés par Fumito, Yuka, et Itsuki peu de temps après avoir tenté de s’échapper avec Saya. Comme tous les membres de la distribution, il est implicite qu’il utilise un pseudonyme. Il est le premier à être tué par le Cerberus furukimono dans la conclusion de la série.

Kanako Tsutsutori (筒鳥 香奈子 Tsutsutori Kanako)
Voix: Miho Miyagawa
Professeur principale de la classe de Saya, c’est une femme facile à vivre qui a l’habitude d’être chercheur en folklore. Elle a rejoint l’expérience pour étudier Saya et assister au Carnaval, le seul moment où les démons sont autorisés à consommer de l’homme, et de publier les résultats. Mais sa colère grandit quand elle apprend que Fumito efface les souvenirs de Saya après chaque bataille, et son impatience grandit. En conséquence, elle convainc Tokizane et les jumelles de se joindre à elle et de forcer Saya à recouvrer ses souvenirs plus tôt, mais ils sont capturés par Fumito. Fumito révèle qu’il avait été au courant de la trahison imminente de Kanako et lui avait donné un faux talisman qui ne pourrait pas la protéger. Malgré la tentative de Saya de lui sauver la vie en lui évitant d’être dévorée par le furukimono Cerberus, Kanako est décapité par Tadayoshi.

Le petit chien (犬 Inu)
Voix: Jun Fukuyama
Un chiot étrange avec des marques sur son corps qui est habituellement vu près de la maison de Saya, et qui peut parler. Il révèle à Saya qu’il est le propriétaire d’une boutique qui réalisent des voeux pour ceux qui paient un prix proportionnel au voeux. Mais que comme Saya ne se souvient plus du voeux, il ne peut pas être payé, et qu’elle doit se rappeler. Il est laissé entendre qu’il pourrait être Kimihiro Watanuki, un personnage du manga/anime de: xxxHolic (le personnage est également doublé par Jun Fukuyama). Il prétend que la raison pour lui de se rapprocher de Saya est de faire en sorte que son vœu se réalise.

Média

Anime
L’anime a été annoncé dans l’édition de mai 2011 du magazine Shōnen Ace où il a été révélé comme une collaboration entre Production Studio IG et le groupe de créateur de manga CLAMP. CLAMP était en charge de la création de l’histoire et des dessins des personnages originaux, tandis que Production IG s’occupait de  l’animation. L’anime est publié par Aniplex et dirigé par Tsutomu Mizushima avec Junichi Fujisaku, qui a déjà travaillé sur le Blood: The Last Vampire et Blood+, en tant que superviseur.  Nanase Ohkawa supervise également les scripts et co-écrit les scripts avec Fujisaku Alors que  Kazuchika Kise adapte les  design des personnages de CLAMP pour l’animation et que Naoki Sato est de composer la musique. Le thème d’ouverture est «spirale», interprétée par Dustz, tandis que le générique de fin est “Junketsu Paradox” (純潔 パラドックス Junketsu Paradokkusu) Réalisée par Nana Mizuki. L’anime est diffusé entre le 8 juillet 2011 et le 30 septembre 2011 sur MBS et  SCT et a été aussi diffusé en simultané aux USA et en Angleterre sur Nico Nico.

Manga
A manga adaptation de Ranmaru Kotone a commencé à être publié sous forme de série dans le magazine  Shōnen Ace magazine le 26 mai 2011. Le premier volume a été publié le 27 août 2011.

Film
Un film animé de 2012 appelé  Blood-C: The Last Dark a été réalisé après la série. A la fin du dernier épisode un trailer annonce la sortie du film le 2 juin 2012. Le film a été doté par l’Agency for Cultural Affairs d’une somme de  50 million de yen (500 000 euros).

Mon Avis

Cet anime est incroyable. Tout d’abord au niveau du scénario. A chaque épisode on en apprend plus sur le passé de Saya, mais on a des indices de la véritable histoire, seulement, on passe à côté. Alors que tout indique que les camarades de Saya n’en sont pas et qu’il se cache un mystère très profond. Mystère qui nous est révélé via des indices, mais qu’il nous faudra attendre le dernier épisode pour comprendre et ainsi faire le lien. Mais en plus on a une dualité des plus impressionnante… une histoire classique shônen limite shôjo dans un lycée, avec les relations affectives des personnages, une vie de lycée… Et un drama violent, gore, avec du combat, des morts violentes, des corps déchiqueté.

Sur le plan des personnages, c’est tout simplement magnifique. On reconnait le character design du groupe CLAMP, et on n’est pas déçu, l’esthétique des personnages est réellement de toute beauté, et on ne peut s’empêcher de s’en émerveiller.

Au niveau des décors, il n’y a pas grand-chose à dire, c’est seulement impressionnant (CLAMP restent fidèles à eux même). Ils sont très fins, réalistes et détaillés, superbement réalisés et donnent vraiment l’impression d’un ville banale de bord de mer. La nuit, avec l’obscurité, c’est plus l’ambiance que les décors qui marque. On n’est pas encore dans les antres à sorcières de l’anime Puella Magi Madoka Magica, mais on ne peut s’empêcher tout de même de ressentir un certain malaise : les lieux sont ultra-glauques et dégagent un sentiment de mal-être. L’animation est divinement réalisée et les gestes martiaux très bien rendus : de jour comme de nuit, les combats sont vraiment dynamiques, avec de nombreux changements de plans, et les effets sur le décor sont soignés. La musique m’a tout de suite attiré. La bande originale, très belle, est surtout présente la nuit, durant les scène de combat les rendant encore plus dynamiques.

Attention, ce n’est pas un shônen classique, l’histoire reste dure et les animations violentes et gores. On se trouve pris dès le 3 épisode par le mystère entourant Saya et l’histoire n’en devient que plus captivante.

Un anime que je conseille fortement…

trailer: http://youtu.be/awLM76nFF8k

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.