Mar 212013
 

 

Titre: セーラー服と機関銃
Titre (romaji): Sailor Fuku to Kikanju
Format: Renzoku
Genre: Action drama
Episodes: 7
Chaine de diffusion: TBS
Période de diffusion: 13 octobre 2006 au 24 novembre 2006
Horaire de diffusion: vendredi 22:00
Générique: Sailor Fuku to Kikanju, de Hoshi Izumi (Nagasawa Masami)
Série de référence: Sailor Fuku to Kikanju (Fuji TV, 1982)

Sujet

Hoshi Izumi, une lycéenne banale, vit seule avec son père qui décède lors d’un accident. En parallèle, le chef (kumicho) d’un clan de yakuza, le clan Medaka, meurt, et demande juste avant à ses subordonnés de retrouver son neveu qui devra lui succéder. Mais son neveu se trouve être le père d’Izumi, qui devra dont reprendre la succession. De ce fait, Sakuma Makoto, qui était le second chef du clan, part à la recherche d’Izumi et tente de la convaincre de devenir la 8ème kumicho du clan Medaka…

Acteurs

Nagasawa Masami : Hoshi Izumi
Tsutsumi Shinichi : Sakuma Makoto
Nakao Akiyoshi : Sakai Kenji
Taguchi Hiromasa : Nishino Takeshi
Yamamoto Ryuji : Sakai Kinzo
Fukui Hiroaki : Goda Hideki
Katsura Kokinji (桂小金治) : Medaka Tatsuo
Koizumi Kyoko : Mayumi
Ogata Ken : Sandaiji Hajime
Hashizume Jun : Hoshi Takashi
Koichi Mantaro : Kuroki Kohei
Izawa Ken : Inaba Michio
Honda Hirotaro : Hamaguchi Noboru
Mori Ren : Mori Ranmaru
Okayama Hajime : Iwakura Tomoo
Nakao Hideo (中野英雄) : Shibata Mitsuaki

Invités

Nukumizu Youichi : Vétérinaires (ep1&6)
Sugiura Sosuke (杉浦双亮) : Résident du premier étage (ep1-5)
Morimoto Yuko (森本ゆうこ) : Kaneda Reika (ep1-5)
Ihata Juri : Tokiwa Kazuko (ep1-5)
Tani Arisa (谷亜里咲) : Kobayashi Akemi (ep1-5)
Aoki Kazuyo : tante de Izumi (ep1)
Mizumori Kota : oncle de Izumi (ep1)
Miho Jun : Lily (ep2)
Takeno Isao : Aoki (ep2)
Moriyama Yonetsugu (森山米次) : Zenzo (ep2)
Konno Mahiru : Tetsuka Naoko (ep3)
Tanaka Koutaro : Tetsuka Yuji (ep3)
Yashiba Toshihiro : journaliste (ep3)
Imai Yuki
Abe Ryohei

 Production

oeuvre originale: Akagawa Jiro (赤川次郎) Sailor Fuku to Kikanju (nouvelle)
Scénariste: Izumi Yoshihiro
Producteur: Ishimaru Akihiko
Metteurs en scène: Hirakawa Yuichiro, Kato Arata
Musique: Kono Shin

Clin d’oeil

Le numéro de la maison de Hoshi Izumi est « 8940 », qui phonétiquement ressemble à « Yakushimaru ». ce qui se rapporte à Yakushimaru Hiroko qui joue dans la version film de « Sailor Fuku to Kikanju ».

Prix

 51th Television Drama Academy Awards: Meilleur second rôle, Tsutsumi Shinichi

Mon avis

Il y a des drama que je veux absolument revoir et qui m’ont laissé un plaisir indéfinissable et une passion inoubliable, il y a des drama qui me font plaisir à  revoir, il y a ceux que j’ai eu du plaisir à voir mais dont je n’ai pas vraiment besoin de revoir… et il y a les drama qu’il faut absolument que je me rappelle à ne pas revoir, voir que j’ai regretté avoir regardé… Sailor Fuku to kikanju fait partie de cela. Le scénario est globalement intéressant et aurait pu donner de grandes choses. Les acteurs second rôles sont intéressants… Mais le résultat est juste… irregardable. Je ne crois pas avoir d’adjectif négatif assez fort pour qualifier le résultat. C’est d’un larmoyant à vomir. L’actrice principale est simplement inutile, à la rigueur ne souhaite qu’une chose, c’est qu’elle disparaisse au premier épisode et laisse le drama se dérouler sans elle. Chaque épisode dure 45 minutes… mais après le premier épisode, lorsque l’on réalise que c’est réellement mauvais en accéléré on peut voir les 7 épisodes en moins d’une heure, ce qui est suffisant pour comprendre l’intrigue et éviter les scènes pathétiques et navrantes de mort… A un point où l’on se demande si ce n’est pas une parodie de drama sur les Yakuza?

Le drama est réservé à un publique averti en raison des scènes violentes et de nudité… Personnellement je les cherche encore ces scènes violentes et de nudité. Ce qui est violent c’est ce que l’on ressent devant un spectacle aussi pathétique, ringard et nul…

Par exemple, la personne qui met 5 minutes à mourir dans les bras de son collègue alors que les méchants armés jusqu’au dent arrivent. Ben ouais… quand tu pleures sur le sort de ton camarade, en attendant tu restes sur place, et les méchants, eux, ne restent pas comme des cons à attendre que ton monologue soit fini. 

Bref, on a une bande de 5 yakuza au QI proche de celui d’une huître se faisant diriger par un chef de 15 ans, gamine, qui ne connait du monde des yakuza que des films et qui n’a aucune notion de vie et de mort, de bien et de mal etc… Bref des personnage qui sont navrants de débilité. Même l’esprit de justice et de droiture des samurai se retrouve insulté par ces débiles mentaux qui se prétendent Yakuza et qui en insultent le nom par leur bêtise et leur profonde débilité . Sans compter que ça passe son temps à pleure, des yakuza plus que pathétiques, on en vient à apprécier les méchants plus que les gentils.

Mis à part le fait que la série se déroule à Asakusa, qui est un  de mes quartiers préféré de Tôkyô, franchement, je me serais bien passé des 7 épisodes de 45 minutes… Dommage pour Tsutsumi Shinichi qui est un excellent acteur.La série est malheureusement sans intérêt et le film ainsi que la série historiquement précédente sont nettement meilleurs…

D’ailleurs le drama a été fait à l’époque pour l’idole, Nagasawa Masami, alors très populaire dont on voulait exploiter au maximum l’image malgré son absence de talent indéniable tant au niveau chant qu’au niveau de la comédie.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
26 + 6 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.