Août 122013
 

Le Prince Katsura Tarō (桂 太郎, 4 janvier 1848 – 10 octobre 1913), était un général de l’armée impériale japonaise, un politicien et trois fois premier ministre du Japon.

Katsura est né dans une famille de samouraï de Hagi, domaine Chōshū (aujourd’hui préfecture de Yamaguchi). Dans sa jeunesse, il a rejoint le mouvement contre le shogunat Tokugawa et a participé à quelques-unes des grandes batailles de la guerre des Boshin (戊辰戦争 Boshin Sensō) qui a conduit à la restauration Meiji.

Carrière à l’armée

Le nouveau gouvernement Meiji ayant considéré que Katsura avait fait preuve d’un grand talent, l’envoya en Allemagne pour étudier la science militaire. Il a servi comme attaché militaire à l’ambassade du Japon en Allemagne de 1875 à 1878 et de nouveau de 1884 à 1885. A son retour au Japon, il a été promu au grade de général de division. Il a servi dans plusieurs postes clés au sein de l’armée impériale japonaise, et en 1886 a été nommé vice-ministre de la Guerre.
Pendant la Première Guerre sino-japonaise (1894-1895) Katsura commandait la 3e Division IJA sous son mentor, le Maréchal Yamagata Aritomo. Pendant la guerre, sa division fit une marche mémorable en plein milieu de l’hiver de la côte nord-est de la mer Jaune à Haicheng, et occupa finalement Niuchwang, puis effectua une jonction avec la 2e Armée IJA qui s’était déplacé jusqu’à la péninsule de Liaodong.
Après la guerre, il a été élevé au grade de shishaku (vicomte) dans le cadre du système de pairie (Système de rang des nobles) kazoku. Il a été nommé 2e Gouverneur général de Taiwan du 2 Juin 1896 à Octobre 1896.
Dans différents cabinets successifs de 1898 à 1901, il a servi comme ministre de la Guerre.

En tant que premier ministre

Katsura Tarō servi de 11e, 13e et 15e Premier ministre du Japon. Il reste le plus ancien Premier Ministre du Japon à ce jour.

Première administration Katsura

Katsura est devenu Premier ministre pour la première fois le 2 Juin 1901 et a conservé le bureau pour quatre ans et demi jusqu’au 7 Janvier 1906 et a atteint un record au Japon à cette époque. Au cours de son premier mandat de quatre ans, le Japon a émergé comme une puissance impérialiste principale en Asie du Sud-Est. En matière d’affaires étrangères, il a été marqué par l’Alliance anglo-japonaise de 1902 et la victoire sur la Russie dans la guerre russo-japonaise de 1904-1905. Durant son mandat, l’accord Taft-Katsura en ce qui concerne la question de l’hégémonie japonaise sur la Corée a été conclu avec les Etats-Unis. Pendant cette durée, Katsura a reçu la Grande Croix de l’Ordre de St Michel et St George de King Edward de Grande-Bretagne, et a été élevé au rang de marquis par l’empereur Meiji.
En termes de politique intérieure, Katsura était un politicien strictement conservateur qui a tenté de prendre de la distance avec la Diète (国会, Kokkai) du Japon et de sa politique partisane. Ses opinions politiques reflètent celle de Yamagata Aritomo, en ce sens qu’il considérait que sa seule responsabilité était envers l’Empereur. Il se disputaient le contrôle du gouvernement avec le Rikken Seiyukai, le parti de la majorité de la chambre basse, dirigé par son rival, marquis Saionji Kinmochi.
En Janvier 1906 Katsura a démissionné du poste de premier ministre en la faveur de Saionji Kinmochi suite à des polémiques et à l’impopularité du Traité de Portsmouth (1905) mettant fin à la guerre entre le Japon et la Russie. Cependant, sa démission faisait partie d’un accord sous forme de “porte dérobée” négocié par Takashi Hara pour alterner le pouvoir entre Saionji et Hara.
Le 1er Avril 1906, il a reçu le Grand Cordon de l’Ordre suprême du chrysanthème.

Deuxième administration Katsura

Katsura retourne au poste de Premier ministre du 14 Juillet 1908 au 30 Août 1911. Son deuxième mandat est marqué par le traité d’annexion Corée-Japon de 1910. Il a également promulgué la Loi de l’usine en 1911, qui fut le premier acte à des fins de protection de la main-d’œuvre au Japon.
Katsura était de plus en plus impopulaire au cours de son second mandat vis-à-vis de la perception du public sur le faut qu’il utilisait son administration pour faire fructifier sa fortune personnelle et les intérêts de l’armée (gunbatsu) par rapport au bien-être de la population. Il a également fait face à l’insatisfaction croissante du public sur la persistance de la politique hanbatsu basée sur les domaines.
Après sa démission il devint un kōshaku (公爵 = prince), Seigneur Gardien du sceau privé du Japon et l’un des genrô.

Troisième administration Katsura

Bref reconduction du poste de Premier ministre pour Katsura du 21 Décembre 1912 au 20 Février 1913 qui a déclenché des émeutes généralisées dans ce qui est connu comme la crise politique Taisho. Sa nomination a été considérée comme un complot ourdi par les genrô pour renverser les règles de la Constitution. Cependant, plutôt que de compromettre, Katsura a créé son propre parti politique, le Rikken Doshikai dans un effort pour créer sa propre base de soutien.
Cependant, face à une motion de censure (la première couronnée de succès dans l’histoire japonaise) et la perte du soutien de ses bailleurs de fonds, il a été contraint de démissionner en Février 1913. Il a été remplacé par Yamamoto Gonnohyōe et le régime a été tenue par son nouveau parti Rikken Doshikai .

Décès

Katsura est mort de cancer de l’estomac huit mois plus tard, le 10 Octobre 1913, âgée de 65 ans. Ses funérailles ont eu lieu au temple de Zōjō-ji à Shiba, Tokyo et sa tombe est au Shōin Jinja, à Setagaya, Tokyo.

Titres

Gouverneur-général de Taïwan (du 2 juin 1896 au 14 octobre 1896)
Premier ministre (du 2 juin 1901 au 7 janvier 1906)
Ministre de l’Intérieur (du 22 octobre 1903 au 20 février 1904)
Ministre de l’Éducation (du 14 décembre 1905 au 7 janvier 1906)
Ministre des Finances (du 14 juillet 1908 au 30 août 1911)
Premier ministre (du 14 juillet 1908 au 30 août 1911)
Ministre de l’Armée de terre (du 21 août 1912 au 21 décembre 1912)
Ministre des Affaires étrangères (du 21 décembre 1912 au 29 janvier 1913)
Premier ministre (du 21 décembre 1912 au 20 février 1913)

Titres de noblesse

Vicomte (20 août 1895)
Comte (27 février 1902)
Marquis (21 septembre 1907)
Prince (21 avril 1911)

Décorations

Grand Cordon de l’Ordre du Trésor Sacré (20 août 1895)
Grand Cordon de l’Ordre du SOleil Levant (27 décembre 1901)
Ordre du Milan d’Or, 3ème class
Chevalier Honoraire de la Grande-Croix de l’Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges (GCMG) (8 juillet 1905)
Grand Cordon de l’Ordre de la Chrysanthème (1 avril 1906)
Grand Cordon de l’Ordre de la fleur de Paulownia (10 octobre 1913; posthume)
Collier de l’Ordre du Chrysanthème (10 octobre 1913; posthume)

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
20 + 11 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.