Déc 272014
 

Paris est une ville plutôt sale, les gens y sont souvent égoïstes, égocentriques et ne respectent rien ni personne. Femmes comme Hommes, vieux comme jeunes. Ca fume où c’est interdit, ça jette ses détritus par-terre, ça bouscule, ça insulte, ça pousse, ça traverse au rouge, ou en voiture ça force le passage et empêche les piétons de passer, même s’ils ont le droit et même s’il pleut. La galanterie se retrouve, mais dans la rue, c’est la jungle et la loi du plus fort et du chacun pour soi.

Mais il y a des choses qui font aimer Paris: sa diversité culturelle, son architecture, Sa gastronomie et surtout sa diversité gastronomique (en effet on trouve de vrais restaurants japonais, coréens, thaïlandais, indiens, etc.) ce qui n’est pas le cas d’autres grandes villes de France, où les restaurants étrangers sont parfois tenus par des français qui font la cuisine d’un pays mais à la sauce française, sans la note spécifique du pays. Mais Paris, c’est aussi la capitale de la France et un des pays ayant marqué l’histoire de la musique.

Il n’est donc pas rare d’assister de temps en temps à des petits concerts improvisés dans la rue. Et c’est ce qui s’est passé le 11 novembre 2014. Ici un ensemble de cordes très sympathique qui a enchainé quelques grands classiques des concertos pour cordes place du théâtre français. Et notamment un superbe « 4 Saisons » de Vivaldi avec le 3ème mouvement Presto de « l’Été ». Comme c’est un de mes morceaux préféré, j’étais aux anges. Et voir cela dans la rue, c’était génial, je me suis arrêté une petite heure pour les écouter. Il y avait pas mal de vent et il faisait plutôt froid mais j’étais subjugué par cette musique.

Et ce qui est merveilleux de voir dans ce groupe, c’est qu’ils sont représentatifs de la richesse multi-culturelle française avec des gens de toutes origines. Et quand on entend ce qu’ils jouent, franchement on en a rien à foutre, mais strictement rien à foutre de savoir que tel ou tel personne vient de telle latitude et telle longitude… On voit juste qu’elle vit sa musique et que cette musique est belle… Dans la musique classique il n’y a pas d’origine, il n’y a pas de religion, il n’y a pas de race (comme dans les arts martiaux).

Ce sont ces petites choses qui me redonnent foi en l’être humain et me font apprécier Paris.

Si je ne vous livre la vidéo que maintenant c’est que Google a détecté dans la bande son quelque chose qui était copyrighté. Ben forcément, les CD de Sony sont copyrighté, mais s’ils jouent de la musique classique qui est libre de droit, il y a problème. Du coup Google a bloqué ma vidéo, et il a fallu que je fasse appel pour prouver que cette vidéo était de moi et que la bande son était également libre de droit (parce que prise dans la rue). Et n’ayant pas eu de réponse de ces grandes major, j’ai dû attendre un mois, le délai au-delà duquel, s’il n’y a pas de réponse, ma vidéo est acceptée. Et évidemment les grandes major ne se sont pas donné la peine de répondre pour accélérer la mise en ligne de ma vidéo.

Voici la vidéo que j’ai pris avec mon smartphone: https://www.youtube.com/watch?v=K4qrKqoUIxE

 

 Tagged with:

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
22 ⁄ 2 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.