Fév 132016
 

Titre: Puncture Wounds
Autre titre: A certain justice
Réalisé par: Giorgio Serafini, James Coyne
Produit par: : Agustin, Gianni Capaldi, Phillip B. Goldfine, Cung Le, Dolph Lundgren
Scénario: James Coyne
Musique: Brian Jackson Harris, Justin Raines, Michael Wickstrom
Cinematographie: Marco Cappetta
Edité par: John Quinn
Société de production: Grindstone Entertainment Group, Hollywood Media Bridge, Picture Perfect Corporation, Voltage Pictures
Distribué par: Lionsgate Home Entertainment
Date de sortie: 11 mars 2014
Durée: 96 minutes
Pays: USA
Langue: Anglais

Histoire

John Nguyen est un vétéran souffrant de trouble de stress post-traumatique. Malgré son statut de héros de guerre, il a eu des difficultés d’adaptation à la vie civile. Quand il entend un cri de femme, il mène son enquête et se retrouve au milieu d’un combat avec plusieurs voyous de la bande Nations Aryennes qui sont en train de harceler Tanya, une prostituée au service du chef local du crime: Hollis. Tanya est horrifiée quand John tue tous les voyous sauf un. Bien que reconnaissante pour son aide, elle lui dit qu’ainsi John les a condamné tous les deux à mourir des mains de Hollis. Planifiant de fuir la ville, Tanya achète un ticket de bus, mais Hollis la convainc de rester en lui promettant qu’elle peut sortir de la rue et vivre de nouveau avec lui. Hollis ordonne à son lieutenant Vin d’assassiner la famille de John. Bien que réticents, Vin se conforme aux ordre de Hollis. Furieux, John traque Bennett, un trafiquant de drogue, et ainsi porte atteinte aux activité de trafic de meth de Hollis, tuant par la même occasion plusieurs des hommes responsables de la mort de sa famille.

Comme Hollis et John se font la guerre l’un et l’autre, deux flics tentent de résoudre l’affaire. Le Sergent Mitchell croit que John est quelqu’un d’honorable, tandis que son partenaire, un flic ripoux employé par Hollis, tente de faire déraper l’enquête. John recrute son camarade de guerre, handicapé, JP pour l’aider dans la confrontation finale avec Hollis. Comme Hollis est sur le point de violer violemment Tanya, Vin intercède. Avant que Vin et Hollis en viennent aux mains, John attaque la maison de Hollis. John tue la plupart des hommes de main de Hollis et laisse Vin mourir après un combat au couteau. Bien que John capture Hollis, les renforts arrivent et inversent la tendance contre lui. John et J. P. sont capturés, et Hollis assassine JP. John défie Hollis à un combat à un contre un, et, lorsque John semble sur le point de gagner, Tanya arrive et tue les sbires restants de Hollis avant qu’ils ne puissent intervenir. Après que John ait tué Hollis, Mitchell arrive et lui dit de quitter la scène du crime, comme il va le nettoyer.

Acteurs

Cung Le: John Nguyen
Dolph Lundgren: Hollis
Vinnie Jones: Bennett
Briana Evigan: Tanya
Gianni Capaldi: Vin
James C. Burns: Sgt. Terry Mitchell
Robert LaSardo: Magico
Jonathan Kowalsky: J. P.
Jake Jacobson: O’Hanrahan
Scott Sheeley: Carsen

Production

Les prises de vue ont pris 17 jours. Cung Le explique qu’il a souffert de petites blessures, mais considère qu’il s’agit de son meilleur jeu d’acteur jusque là.

Réception

Eoin Friel, du The Action Elite, a encensé le film, disant que malgré le petit budget du film ou le manque d'”action spectaculaire”, il n’a “beaucoup de combat en corps à corps” et “des personnages bien développés». Selon Friel, aucun des personnages ne sont “unidimensionnel ou au-dessus”, et Dolph Lundgren est “très sobre” et “véritablement effrayant” dans son rôle. Il a poursuivi en disant que le script n’a pas de “dialogue maladroit”, et pour lui, le “film dans son ensemble” avait une “approche réelle et sérieuses”.

Nav Qateel, de Influx Magazine, lui a donné un B et a dit “il ne manque pas d’action”. De son avis, la “cinématographie était bonne”, et le montage était “plutôt décent”, mais il  remarqué “quelques coupes fragiles”. Mis à part qu’il y ait “trop ​​de” sujet dans le sujet, le seul problème qu’il avait avec le film étaient les chorégraphies de combat, qu’il sentait qu’elles “auraient pu être faite pour être visuellement plus esthétiques”. Malgré ces problèmes, Qateel résume son commentaire en disant:. “Pour ceux d’entre vous qui aiment les films d’action de série B décents, alors ce sera vous divertir”

Ian Jane, de DVD Talk, a décerné le film 3 sur 5 étoiles. Il l’a appelé “un rythme rapide et agréable si pas particulièrement original”, écrit que les “éléments” ont été “emprunté” de First Blood et Rolling Thunder. Jane a critiqué la cinématographie du film, en disant qu’elle appuie “trop lourdement sur les tactiques de caméra un peu fragiles”. D’autre part, il a félicité le film pour être “rapidement rythmé, raisonnablement bien joué, [très] violent et généralement assez divertissant” pour pour les “fans de films d’action les moins exigeant”. Il a résumé son examen en appelant Puncture Wounds un “un film d’action à petit budget satisfaisant”.

Matthew Tilt, de Stafford FM, a donné au film une critique négative, affirmant que “de nombreuses façons”, James Coyne a fait la “même erreur dans son script comme Nick Love a fait avec le thriller britannique Outlaw. Il prend un réel problème; le traitement des ex-soldats, ce qui est fait allusion dans une courte scène dès le début, puis continue de les présenter comme des psychopathes stupides”. Décrivant la réalisation comme “pauvres”, Tilt a déclaré que le seul aspect positif du film “serait certaines scènes d’actions bien chorégraphiées”, mais même là c’est beaucoup trop.

Geek Syndicate a fortement critiqué le film, lui attribuant une étoile sur les 5 étoiles. Selon le site, le film est “clairement” une de ces productions destinée à la sortie vidéo que Lundgren  tourne rapidement pour avoir un petit chèque avant de faire la suite de The Expendables. Ils sont allés jusqu’à dire que le film est “assez brutal” et “cruel” par endroits, et qu’il n’ajoute rien à l’histoire, sauf “une valeur choquante”. L’examen a été résumée par le conseil aux lecteurs d’éviter de se donner l’effort de le regarder pour ne pas perdre son temps.

Mon Avis

Ici Dolph Lundgren joue un second rôle et qui plus est un rôle de méchant. Son talent martial ne transparait pas dans ce film. Par contre ses talents d’acteur sont indéniables, on ne le reconnait pas. Le voir en méchant est une chose, mais comme cela, c’est presque choquant. Cela montre qu’il n’est pas le combattant en arts martiaux qui se refait une santé financière  dans le cinéma, mais cela montre qu’il est réellement un acteur au même titre que les autres. Malgré sa soixantaine d’année, il est présenté vraiment en forme, et également physiquement dangereux. Même si ce n’est que pour un film, le voir cogner un sac de frappe est agréable à la vue.

Cung Le est un ancien combattant de MMA, de Sanda et Kickboxing. Il a combattu aux UFC et est connu pour avoir battu Franck Shamrock. Le est né à Saigon, Vietnam du sud (aujourd’hui Ho Chi Minh-Ville, Vietnam). En 1975, quelques jours avant la chute de Saigon, Cung Le et sa mère Anne ont quitté le Vietnam en hélicoptère sous des tirs nourris. Le père de Le resté au Vietnam et a été pris comme prisonnier. Après quelques mois dans un camp de réfugiés dans les Philippines, Le finit à San José, en Californie, où débute la discrimination et l’intimidation lui inspirant l’envie d’apprendre les arts martiaux. Sa mère l’inscrit à des cours de Tae Kwon Do à l’âge de 10 ans. Le a commencé la lutte en compétition à 14 ans après avoir été inspiré par le Rocky de Sylvester Stallone Rocky et a obtenu les honneurs de la All-American dans son année à l’école secondaire.  Il a continué la lutte pour le West Valley College à Saratoga, en Californie, et a remporté le Championnat California Junior College State Championship dans la catégorie de poids de 72kg en 1990 gagnant aussi les honneurs All-American au lycée. Le est également pratiquée dans une variété d’arts martiaux tels que le judo, Kuntao et Sambo. Il a commencé sa formation en Sanshou et kickboxing autour de l’âge de 19, car il voulait compléter son background en Tae Kwon Do et lutte. Il possède un record en kickboxing de 17-0 et a été 3 fois champion de Kickboxing.

Cung Le a joué dans Dragon Eyes, L’homme aux poings de fer et The Grandmaster entre autre.

Dans ce film il joue vraiment pas mal et il est vraiment crédible.

Les chorégraphies martiales sont très sympas et c’est un bon film pour passer une soirée agréable.

Je le recommande.

trailer: https://www.youtube.com/watch?v=rKKqQtqtSSA

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
22 + 26 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.