Déc 162009
 


忘= oublier
年= Année
会= Rencontre

Un Bônenkai (en langue japonaise: 忘年会, littéralement “rencontre pour oublier l’année”) est une fête japonaise où l’on boit qui prend place à la fin de l’année, et est en général tenu par des groupes de collègues ou amis. Le but de la fête, comme son nom l’indique, est d’oublier les problèmes et les malheurs de l’année passée, habituellement en consommant une grande quantité d’alcool.

Un bônenkai est un nomikai pour un évènement particulier.

Un bônenkai ne se déroule pas à un jour spécifique, mais il se tient en général durant le mois de décembre. Il ne faut pas être supris si on est invité à de nombreux bônenkai par:

* l’entreprise
* des collègues
* des camarades d’université
* des amis
* la famille
* des étudiants
* l’équipe
* le club

Lors d’un bônenkai il faut s’attendre à beaucoup boire et manger. Il est aussi possible que le groupe s’en aille chanter dans un centre à karaoke dès que la fête est terminé. Il est donc recommandé de se reposer quelques jours avant ces fêtes. C’est aussi une excellente idée que de poser un jour de congé après une de ces fête. La première chose que le vont faire à un bônenkai c’est de passer du bon temps et d’oublier toutes les mauvaises choses qui nous sont arrivé, et de se rappeler uniquement les bonnes. L’idée est de s’amuser tellement, qu’on en oublie les mauvaises choses. Le but de Bônenkai est d’oublier tous les soucis de l’année qui se termine, et laisser le passé derrière soi, et, effectivement, ça a l’air de marcher puisqu’à la fin du repas, il y en a toujours qui ont même oublié où ils habitent!

Il ne faut pas avoir peur d’être trop saoul puisque les trois quart du pays se lâche complètement durant cette période de l’année. Il y a même des annonces sous forme de bandes dessinées provenant des services publiques sur les lignes de transport en commun sur le fait d’être saoul ou de finir la soirée en titubant. Actuellement les affiches mettent en garde les gens contre le fait de tomber devant les trains. Alors si on ne s’amuse pas dangereusement sur les bords des quais on peu passer une bonne soirée et prendre du bon temps.

La saison des Bônenkai explique aussi pourquoi les métros et les trains ne sont plus aussi forcément drôle que d’habitude, car il faut faire attention où l’on marche lors des transferts, car on risque de glisser là où on ne devrait normalement pas, ou alors on se retrouve debout à côté de quelqu’un qui semble prêt à consommer de la chair humaine ou qui ne devrait pas être admis dans un lieu public dans un premier temps. Quoi qu’il en soit, ça reste une saison pour fêter et célébrer et ça reste globalement drôle.

Autant dire qu’essayer de trouver une place dans un izakaya est une galère et il faut de plus affronter les ascenseurs bondés de salarymen bourrés. L’ambiance dégénère parfois avec engueulades et police. Mais

Si vous avez la chance de fêter votre premier bônenkai, essayez de vous informer un peu pour savoir comment ça se passe afin de vous y préparer. Cela peut sembler un peu confus pour quelqu’un qui n’est pas familier avec les traditions japonaises.

Quelques astuces utiles pour savoir comment survivre au(x) Bônenkai(s):

1. C’est l’époque des nombreuses fêtes et beaucoup de gens vont à un nouveau Bônenkai chaque soir. Donc si vous avez quelques uns auxquels vous participez, ne vous saoulez pas la première nuit. Gardez vous pour le dernier puisqu’il est difficile de refuser une invitation même si on a une sacrée gueule de bois…
2. Ne pas oublier que votre chef est votre chef. Ne soyez pas trop amical et affectueux ou penser qu’il est votre pote après quelques verres.
3. Faites attention à ce que votre chef ait toujours quelque chose à boire et rendez le aussi saoul que possible. Il vous remerciera.
4. Faites attention à manger à tout ce qu’on servira ou proposera, mais n’en reprenez pas ou ne manger pas plus que vous ne le pouvez
5. Soyez relax! N’y allez pas en costume. Portez un jeans et calmez vous, modérez vos ardeurs. Soyez vous-même.
6. Gardez vos blagues pour vous. N’en racontez pas du tout. Laissez les autres collègues de travail les raconter.
7. Gardez votre bouche fermée si vous éprouvez le béguin pour quelqu’un (l’alcool aidant)… et fermez votre bouche si quelqu’un se confie à vous. Pas besoin de commencer la nouvelle année avec un monde de rumeurs se diffusant dans toute la boîte.
8. Portez des chaussettes propres. Des nouvelles chaussettes si vous en avez.
9. N’oubliez pas de dire que tout est délicieux. Et chaque fois que vous mangez quelque chose, même si ça n’est pas le cas, l’ambiance de la fête n’en sera que meilleure.
10. Ne devenez pas affectueux jusqu’à aller au contact physique. Personne n’aime être collé  sous ivresse, ni ne sait vraiment comment se comporter lorsque ça arrive. Même si vous avez l’alcool gai et que vous avez tendance à embrasser vos interlocuteur quand vous êtes ivre, ne faites pas ça au Japon.

source: http://en.wikipedia.org/wiki/Bonenkai

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
21 + 26 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.