Fév 202010
 


nemuri neko en gros plan

Nemuri-neko [眠猫] ou Nemuri-no-neko [眠り猫], le chat endormi, (de nemuri signifiant “endormi” ou “paisible”, et neko qui signifit “chat”) est une très célèbre sculpture sur bois de l’artiste Hidari Jingorô (左甚五郎の作) situé au corridor est du sanctuaire Tôshô-gû (日光東照宮) à Nikkô, Japon. La réalisation a eu lieu durant la période Edô jidai (1596 – 1644).

Hidari signifie “gauche”, et se rapporte au fait que Hidari était gaucher. Jingorô est très connu pour avoir créé de nombreuses sculptures dans de nombreux temples et sanctuaires à travers le Japon.

Basé sur les écrit du libre de Zempei Matsumura, “Le sanctuaire de Nikkô Tôshô-gû et Jingorô Hidari” publié par NohiPublishing Company en 1975:

“Hidari Jingorô adorait les chats et était fasciné par eux. Jingorô a passé huit mois en isolement pour affiner ses connaissances et techniques en sculpture sur bois. Il a passé la majorité de son temps à étudier, sculpter et ciseler des chats en bois qui apparaissent pratiquement ressemblant dans diverses postures.”

Selon Matsumura, c’était le but de Jingorô de ciseler et sculpter des chats très ressemblant en faisant “des efforts incroyables dans l’avenir pour créer un nouveau style dans le domaine de la sculpture”

Avant son isolement, Jingorô était l’apprenti de l’architecte en chef Hokyo Yoheiji Yusa de la court impériale de Kyoto où il étudia comment construire des temples, des sanctuaires et faire des sculptures.

A travers la vision de Jingorô et ses nouvelles techniques, la sculpture animalière a pris une nouvelle direction au Japon, une une apparence réaliste de l’animal dûe aux détails très fins sculptés par l’artiste. Lapproche de Jingorôis  aura plus tard un effet dans d’autres arts japonais notamment dans les céramiques animalières.

L’attention créative de détailler les sculptures de chat peut être aperçu à travers tout l’histoire du Japon, et de façon plus applicable dans les créamiques.  Ceux sont ces chats très ressemblants aux détails très fons qui fascinent les collectionneurs de chats, et rendent ces type de chats si désirables.

Matsumura explique aussi, que le Nemuri Neko, “le chat endormi” symbolise Nikkô ou l’esprit de Iayasu, dont on pensait qu’il était une manifestation de Yakusi Nyorai”, le bouddha des soins, qui offre des remèdes médicaux, apporte de la nourriture à l’âme, le corps et l’esprit, et réconforte les malades et guérit les maladies.

Le nemuri neko est grandement acclamé au Japon. Les gens s’en émerveillent au point qu’il est considéré comme un trésor nationale et une source d’inspiration pour les artistes au Japon, mais aussi à travers le monde depuis des siècles


nemuri neko surplombe le passage qui mène au tombeau de Tokugawa Ieyasu

source: http://en.wikipedia.org/wiki/Nemuri-neko

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
11 − 6 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.