Jan 192012
 

Petit tour dans une rue proche de la gare de Ueno pour manger des okonomiyaki.

Puis direction le parc de Ueno pour aller visiter le musée.

Le parc d’Ueno (上野公園, Ueno Kōen) est un parc public situé dans la partie Ueno de Taitō-ku, à Tōkyō. Il occupe le site de l’ancien Kaneiji, un temple fortement associé aux shoguns Tokugawa, qui ont construit le temple pour protéger le château d’Edo contre le nord-est. Le temple fut détruit durant la guerre de Boshin.

Le terrain sur lequel se trouve le parc fut donné à la ville de Tokyo par Taishō en 1924. Le nom officiel du parc est Ueno Onshi Kōen (上野恩賜公園), ce qui peut être traduit par « parc d’Ueno, cadeau impérial ».

Une fameuse statue de Takamori Saigō marchant avec son chien se trouve dans le parc.

Trois musées (Musée national de Tōkyō, Musée national de la Nature et des Sciences de Tokyo et Musée national d’art occidental), une salle de concert, un temple Tōshōgū, le bassin Shinobazu avec son sanctuaire Bentendō, et le zoo d’Ueno font de cette zone une zone appréciée par les touristes japonais et étrangers.

Le parc et ses alentours figurent de façon importante dans les fictions japonaises, incluant Gan de Ōgai Mori.

Le parc abrite également de nombreux sans domicile fixe.

source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_d%27Ueno

Entrée du musée

Dans le musée rencontre avec un vieil ami

Il y a pas mal de temps j’avais fait des articles sur Hachikô, Hachikô Monogatari (le film original) et je rencontrais souvent sa statue lors de passage à Shibuya.
Cette fois-ci j’ai pu le rencontrer en chair et en os… enfin en poils et en os, mais empaillé. Il était en compagnie de Jiro (son frère Taro ayant été fait un tour à Hokkaidô). Les deux se trouvaient au niveau de la faune et la flore spécifique du Japon. Ils étaient quelque part le but principal de ma visite.

Ce qui est impressionnant c’est de voir à quel point Jiro un Husky Sakhalin, appelé au Japon Karafuto-Ken (樺太犬), avait une fourrure épaisse et ressemblait à un ours plus qu’à un chien. Pas étonnant qu’il ait survécu au froid polaire de l’expédition décrite dans le Nankyoku Monogatari. Hachiko quand à lui ne ressemble pas du tout à sa statue et à l’idée que je me faisais de cet Akita Ken couleur brun-or.


Hachikô


Encore Hachikô


Jiro


Jiro (encore)


Hachikô et Jiro de face

Autres vitrines

outre Hachikô et Jiro on pouvait voir des modélisations en statue de cire des japonais à diverses époques. Mais aussi les divers type de riz que l’on trouve au Japon.


Aperçu des japonais depuis l’époque de Néanderthal et à travers les âges


Une pieuvre (beau gabarit et entre nous je la préfère dans mon assiette)


un crabe (que nous appelons araignée de mer)


La pieuvre, un gros crabe et un calamar


Une pieuvre étrange

 


Un marimo


sanglier (inoshishi) et iguane japonais


divers crabes


des vipères japonaises (Habu)

Au musée des sciences

Au musée des sciences on retrace l’histoire de la technologie au Japon, en passant par les machines à calculer, les téléviseurs, les ordinateurs. Mais il y a aussi des informations sur la médecine au Japon, et notamment la dualité médecine occidentale et médecine traditionnelle chinois, représentée ci-dessous.

Outre tout cela j’y ai aussi appris sur la composition du sol japonais, la géologie, mais aussi toute l’histoire volcanique et sismique. il y a notamment un panneau qui montre les diverses activités des senseurs sismiques disposés sur l’ensemble du territoire. On peut y voir notamment les fluctuations de plusieurs courbes et pour certaines, une activités importante signalant un volcan en activité ou un séisme de plus ou moins forte magnitude. La partie propre au Japon est tout simplement très intéressante et passionnante. La partie “histoire naturelle du monde” manquait pour moi de diversité et de caractère en comparaison d’autres musées d’histoire naturelle. par contre c’était très intéressant de voir tout ce qui était propre au Japon parmi la faune et la flore autant terrestre que marine.

  4 Responses to “Musée National de Tokyo – 19 janvier 2012”

Comments (4)
  1. Merci de nous faire partager ta passion qui est une passion commune. Le Japon, sa culture et les arts martiaux. Bonne continuation sur ton blog! Osu

  2. Cet article est super ! Je compte aller au musée de Ueno pour voir Jiro et Hachiko. Pourrais-tu m’indiquer l’emplacement exact ?
    Bonne continuation ! Le Japon est un pays magique :)

    • Bonjour, le musée se trouve dans le parc de Ueno (Ueno kohen), il faut vous rendre à la station Ueno sur la Ginza Line, le parc est juste à côté, puis aller vers le centre du parc. Lorsque vous verrez une baleine (c’est assez dit la baleine, ils se cachent à l’eau car ils ont le dos fin), et une locomotive, c’est là.
      Merci pour votre passage sur mon site
      Amicalement
      Jack

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
26 − 8 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.