Sep 122013
 

Je m’étais promis de ne pas parler de ça, mais quand la coupe est pleine, une goutte supplémentaire et ça déborde. Hier la coupe était pleine et aujourd’hui c’est la goutte d’eau qui fait déborder…

J’ai habité en Île de France de 2001 à 2006 puis depuis 2009, j’ai la chance et la malchance d’avoir deux lignes qui passent par ma gare: le RER A, et la ligne SNCF J et L. Cela veut dire que pour aller à Paris, la ligne est très bien desservi, mais ça veut dire aussi qu’un problème technique sur le RER A affecte les lignes SNCF, et vice-versa.

Ce fut un calvaire de 2001 à 2006, et depuis 2009, c’est une catastrophe. Entre les grèves, les problèmes techniques, le matériel, électrique qui tombe en rade, et tout ce qui est dépendant de la SNCF/RATP qui part en quenouille, on ne s’en sort plus. Durant les vacances d’été on arrivait à avoir un ou deux jours par semaine sans trop de problèmes, mais depuis le 2 septembre il n’y a pas un seul jour sans qu’il n’y ait pas de problème, et ce schéma se reproduit chaque année. Quand ce n’est pas un rail cassé, c’est un problème électrique, ou un problème d’aiguillage, ou un train en panne, ou un problème affectant la voie, ou encore mieux, plusieurs problèmes en même temps.

Et forcément, des problèmes avec les trains, ça veut dire des retards, des suppressions, et donc moins de train pour toujours autant de  monde. Au final, les gens sont serrés les uns contre les autres, et les syncopes vagales sont plus que fréquentes, augmentant encore les retards et les trains bloqués.

Je me suis amusé pendant une semaine à prendre en photo les panneaux d’annonces. Parfois le même problème persiste plusieurs jours ou se reproduit montrant l’incapacité de la SNCF/RATP à résoudre les ce qui la gangrène, car je suis sûr que les employés de ces entreprises sont les premiers à se rendre compte de l’état du matériel et des voies, et de sentir que leur direction s’en fout comme de l’an quarante.

Ils ont un matériel en carton, qui tombe en panne tout le temps, aux mêmes endroits, malgré une rénovation qui a duré plusieurs mois et qui continue sur plusieurs années. A croire que le matériel neuf posé est du matériel low-cost usagé et présentant des défauts.

Au final ceux qui sont pris en otage, ce sont les usagers.

Les services de la SNCF/RATP ne sont pas au rendez-vous loin de là. Depuis les 10 ans que j’ai passé en Île de France, j’ai perdu 1h à 1h30 de transport par jour par rapport à ce que devrait être mon temps normal de trajet.

Le summum: actuellement j’habite à deux stations de La Défense, ce qui représente entre 5 et 10 minutes maximum. S’il m’est arrivé de mettre moins de dix minutes, c’est à 5h du matin avec un des premiers trains. Mais la plupart du temps il me faut une vingtaine de minutes. Avec un record de 45 minutes à l’aller, uniquement dans le train, je ne compte pas l’attente sur le quai de la gare dû au retard. 1h un jour, ce n’est rien, mais une heure PAR JOUR depuis 10 ans: ça fait combien de semaines de perdu?

Ce matin, encore, il y avait une grève SNCF et il était annoncé « Trafic normal » pour le RER A. Trafic normal pour le RER A, ça veut dire entre 10 et 20 minutes de retard. J’ai attendu 30 minutes sur le quai un train annoncé à l’heure. Puis j’ai mis 30 minutes pour faire deux stations. Record battu! Lorsqu’un RER A est à l’heure, et roule correctement. C’est tellement rare, qu’on s’en souvient longtemps. Alors que les problèmes c’est un lot quotidien. Et évidemment pas d’annonce, pas d’explication, pas d’excuse (forcément sinon ils passeraient leur temps à s’excuser).

Et le plus drôle, c’est que ces messieurs se permettent EN PLUS… de faire grève!!! Pour notre bien et notre sécurité… (on a vu ce que donnait notre sécurité il y a quelques mois à Brétigny sur Orge… Et ça se permet de faire grève =_=).

 J’ai voulu tenir un blog des retards et des problèmes, mais comme parfois il y en a plusieurs par jour… cela m’aurait demandé vraiment trop de travail… Je sais bien que ces entreprises prennent des stagiaires… mais il ne faut pas prendre QUE des stagiaires. Il faut quand même des gens pour leur apprendre le métier. On se croirait à la météo, on prévoit du beau temps pour le lendemain, et il pleut en fait. Pour la SNCF/RATP, « Trafic normal » ça veut dire 10 à 20 minutes de retard. « Trafic perturbé » ça veut dire, un train sur deux, voir un train sur trois (si ce n’est pas de train du tout pendant 2 ou 3 heures). Ca veut dire aussi: « vous allez tomber dans les pommes dans les wagons sans clim en étant entassés comme des sardines… si vous arrivez à monter dans le train ». Et quand la SNCF/RATP n’a plus d’idée pour inventer une raison: c’est « divers incidents ». Et c’est très très souvent aux mêmes endroits. Il n’est pas rare que des problèmes prennent plusieurs jours à être résolus, voir ne le soient jamais vraiment vu que c’est toujours les mêmes « incidents affectant la voie » qui se produisent aux mêmes endroits. Parfois on a le droit à un « forte affluence », du genre: c’est parce que les gens prennent le train qu’il y a des problèmes, s’ils ne le prenaient pas, il n’y aurait pas de soucis. Bien sûr. Ca marche aussi pour nous, quand on ne prend pas le train et que l’on reste chez nous, curieusement on n’est pas en retard.

Quand il fait chaud, plus rien ne fonctionne, quand il fait froid, tout tombe en panne, quand il pleut les défaillances arrivent par centaines… Mais dans une région dont le climat est semi-océanique, vous êtes mal barrésMessieurs SNCF/RATP. DU coup je me pose la question: quand est-ce que votre matériel, Messieurs SNCF/RATP, fonctionne-t-il, combien de dizaines de jours par an? Une ou deux dizaines?

Et pour mettre la cerise sur le gâteau… Ces messieurs se permettent de faire grève et plusieurs fois par an, et à tour de rôle (les conducteurs, les aiguilleurs, les contrôleurs, le personnel de gare, etc.). Le service serait optimale, je comprendrais, qu’ils se battent pour des choses d’états. Mais en tant que membre de services qui ne fonctionnent pas, qu’ils se battent déjà pour fournir ce qu’ils devraient fournir. La SNCF n’est-elle pas censée me faire préférer le train? Depuis plus de 10, je préfère tout… sauf le train…

Et lorsqu’on a une communication du conducteur expliquant pourquoi on est arrêté en pleine voie depuis 20 minutes, c’est tellement rare, que si on n’était pas entassé comme ça, on lèverait les mains pour applaudir.

Mais au final, tout le monde se plaint, mais personne ne fait rien, car il n’y a rien à faire. Seulement subir. Tous les hommes politiques du monde n’y changeront rien, et tout le boycott du monde ne feront rien. Le système est trop englué pour que quoi que ce soit s’améliore. Il faut juste espérer que ça ne dégénérera pas en « Brétigny sur Orge 2 ».

Et je ne parle pas des événements indépendants de messieurs SNCF/RATP: suicide (appelé accident grave de voyageur), vol de câbles électriques, petite et grosse délinquance, agression des voyageurs mais aussi des employés, actes de malveillances et dégradations en bandes organisées. Qui rajoute des dysfonctionnements à un service déjà plus que chaotique, dépassé voire moribond.

Mais pour éviter que l’on accuse messieurs SNCF/RATP de retard, ils utilisent la technique de la modification d’horaire. Un train prévu à 7h20, passera subitement pour être prévu à 7h35 quand l’horaire de 7h30 aura été atteint. Et comme par miracle, le train arrivera à l’heure à 7h35. Au final plus de 15 minutes d’attente sur le quai. Personnellement je n’appelle pas cela un train à l’heure, mais un train avec plus de 15 minutes de retard! Et là c’est un exemple sympathique, idéal lorsque le trafic est « normal ». Parfois, c’est une demi-heure.

Je ne parle pas non plus des trains annulés sans raisons, alors que le trafic est « normal ». Et la communication d’autiste aidant, on apprendra l’information au bout de 30 minutes d’attente, sans message sonore, en passant devant un panneau d’information. Je ne parle pas non plus des merveilleuses applications temps réelles de messieurs SNCF/RATP, qui annoncent les problèmes, 30 minutes après l’événement.

Alors Messieurs SNCF/RATP, c’est fini… j’ai passé mon permis moto pour ne plus jamais avoir à subir votre absence de services, plus jamais je ne vous prendrai. Je préfère risquer ma vie sur le bitume que devoir vous subir encore. J’en ai assez de voir les gens tomber dans les pommes par votre faute. De voir ces visages déprimés, ou en colères à cause des problèmes dont VOUS êtes les responsables. Les trains pourris qui fonctionnent avec 50% des moteurs en panne, c’est nous peut-être? Le matériel obsolète en carton-pâte c’est nous peut-être? Et je suis persuadé, que VOUS êtes à l’origine de la discrimination géographique à l’embauche en Île de France et que le stress du transport parisien, c’est VOTRE FAUTE. Il y a des gens plus forts que moi qui vous supportent passivement, mais pas moi! Je suis persuadé que vous vous foutez copieusement de nous et je ne supporte pas ça. Pour rendre un service aussi minable, aussi nul, aussi merdique, vous devez forcément le faire exprès, ce n’est pas possible autrement. Et je suis sûr que n’importe quelle entreprise de transport, même en le faisant exprès ne pourrait égaler votre nullité!

Merci Messieurs SNCF/RATP, on a bien compris que vous n’étiez pas des entreprises publiques et que le bien-être des usagers n’était pas votre préoccupation, même la dernière de votre préoccupation. Votre seul intérêt: faire cracher l’argent à vos usagers pour combler les trous provoqués par les resquilleurs que vous ne semblez pas désireux de faire payer, et vos campagnes pour la civilité aussi coûteuses et ridicules qu’inutiles. Quand vous aurez compris qu’en France, la prévention ne sert à rien et que seul la sanction fonctionne, vous placerez votre argent dans autre chose que du matériel en papier-mâché?

Alors Messieurs SNCF/RATP, Ras-le-bol de votre matériel en carton et votre communication d’autiste. Ca fait 10 ans que ça dure et il n’y a pas une journée, où j’ai pu sourire et me sentir heureux en prenant vos transports. Je vous dis ADIEU et à JAMAIS. (Vous ne pouvez pas savoir à quel point je vous hais, je vous exècre et je vous maudis pour tous les problèmes que vous m’avez coûté, tous les ennuis que vous m’avez causé, tout l’argent que vous m’avez fait dépenser, la santé que vous m’avez prise).

Vous me direz « tu te plains beaucoup, mais dans d’autres pays, c’est pire ». D’autres pays industrialisés? Qui se veulent, comme la France, à la pointe de la technologie? A la pointe du progrès? A la pointe du bien être des habitants (vacances, syndicats, sécurité sociales, etc.)? Et bien si c’est pire ailleurs, c’est aussi mieux ailleurs! Pourquoi ne pourrait-on pas faire aussi bien qu’au Japon? Qu’est-ce que le Japon a de plus que la France en matière de service (à part des gens qui sont impliqués dans leur travail, qui travaillent pour leur entreprise et non contre)? Au moins au Japon, quand il y a un retard, la société de chemin de fer s’excuse. Au moins… En France, on nous « remercie de notre compréhension ». Vous allez me dire « oui, mais au Japon, s’excuser c’est culturel ». Parce que ça ne l’est pas en France? N’a-t-on pas des mots comme « pardon », « excusez-nous », « nous sommes désolé »? Les parents n’apprennent-ils pas à leur enfant à s’excuser quand ils ont fait une bêtise? S’il y autant d’incivilités parmi la population, il ne faut pas chercher de midi à quatorze heure, c’est instigué profondément dans la société. Et ce n’est pas normal! Ce n’est pas culturel en France de ne pas s’excuser! C’est malpoli, et chez des enfants, ça mérite une réprimande, une bonne fessée! 

Voilà ce que je subis chaque jour, parfois plusieurs fois par jour, souvent matin ET soir… 

 

Attention je ne critique pas le travail des employés, des conducteurs, des aiguilleurs, des agents d’accueil qui font tous un boulot formidable avec ce qu’ils ont et je leur suis reconnaissant de faire ce boulot dans ces conditions. J’accuse un système qui ne fonctionne pas et des choix des directions qui visiblement sont les mauvais depuis plus de 10 ans!

 Tagged with:

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
12 − 8 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.