Nov 182018
 

Un samedi implique une routine quotidienne qui ne change que lorsque je change mes projets. Par exemple lorsque je suis en déplacement, ou lorsque je rencontre des gens en particulier. Mais en général, samedi c’est le jour de mon cours. J’avais anticipé les blocages, et j’avais misé sur le fait que cela ne soit pas des blocages mais plus des barrages filtrant. J’avais opté pour la bonté humaine, sur l’altruisme de l’être humain, sur le bien… Et surtout sur le sens généreux et bon des gens.

Et bien je me suis gouré… La colère a cédé le pas à toute forme de réflexion… le mouvement populaire est devenu une simple manifestation, telles celles que les routiers ont coutume de faire, et c’est dommage.

Et donc pour un rendez-vous à 10h30, je suis parti à 9h… Et je suis arrivé en retard avec des dégâts à ma voiture à 11h30… Et je ne parle pas du retour…

Je comprends et je conçois la colère des gens face au gouvernement. J’accepte leurs idées et je les partage… mais je ne cautionne pas leurs actions ou plutôt leurs exactions. Il y a d’autres formes de manifestations, mais pour cela il faut… changer.

Malgré tout, ce mouvement a quelque chose de positif, il part de la population et non d’un groupe formé, politisé. Et s’étant organisé sur les réseaux sociaux, en marge de tout contrôle, il n’a pas été récupéré, ni par ces vendus de syndicats, ni par ces politiciens véreux et corrompus. C’est le peuple qui parle… Et c’est important… Sauf que dans cette cacophonie, difficile d’être entendu… Mais au fait, pourquoi on râle en ce moment? Seulement l’essence? D’autres choses? Un dénominateur commun? Peut-être qu’avec une voix commune?

Et ce peuple qui parle, ce qui me dérange c’est que c’est celui là même qui a fait élire Macron, contre qui ils manifestent aujourd’hui.

J’ai envie d’encourager les gens en gilets jaunes à voter différemment, à se faire entendre lors des élections au lieu de toujours élire tous ces politiciens corrompus qui se présentent et se valent tous car font tous la même politique, celle de la haute finance… Mais malheureusement les élections sont faites pour que si 99,99% des gens votaient blancs ou s’absentait, le système contenterait à élire ces politiciens pourris jusqu’à la moelle. Démocratie? Finalement la France est loin d’en être une…

Ce qui est sûr c’est qu’il ne faut pas agir contre les autres concitoyens qui n’ont pas les moyens de rejoindre la lutte, mais plutôt contre les consortiums, les grosses entreprises, les supermarchés, la grande distribution, les lobbys… il faut acheter dans les commerces de proximité, dans les fermes, chez les maraîchers, apprendre à connaitre ceux qui nous vendent notre nourriture… mais arrêtez d’engraisser en toute connaissance de cause la haute finance, les lobby et les grosses entreprises et les politiciens…

Concernant les rassemblement des #giletsjaunes, je trouve dommage que l’aspect sécurité, n’ait pas été pris en compte partout, et  je ne parle pas tant des devoirs légaux des participants (notamment pour les lois sur les rassemblements). La preuve… deux morts et des centaines de blessés…

Si un rassemblement doit être déclaré, c’est pas pour faire chier les participants… c’est pour pouvoir les protéger à temps et en heure. Et leur offrir sécurité, mais aussi une continuité de service de sécurité pour tout le monde.

Personnellement, j’avais pas le choix, j’avais un rendez vous, pris avant la décision de la date du 17 novembre et payable en avance.  Grace à l’aimable accueil des Gil et Jones, j’ai perdu une centaine d’euros et cramé quelques litres d’essence pour rien. Donc ces personnes qui se battent contre le prix de l’essence, entre autre, m’ont justement fait gaspiller de l’essence… et coûté beaucoup de sous.

Ce qui m’a peiné au plus haut point c’est que pour beaucoup de cas (vécu ce jour), les #giletsjaunes nous imposent leur vision de la chose, leur mécontentement, leur actions… un peu comme le gouvernement contre qui ils se battent. Si tu n’es pas avec nous (et que tu n’as pas un gilet sur ton tableau de bord) tu es contre nous, et donc tu ne passe pas… C’est un peu le nazisme qui critique le fascisme…

Et oui, Point Goldwin… Mais quand une minorité impose son point de vue à une majorité… c’est pas vraiment de la liberté d’expression, de la démocratie. Et comment on appelle quand on impose ses idées par la force? Qu’est-ce que c’est si ce n’est de la tyrannie?

Et je les ai vu en action… des ambulances, samus, incapables de sauver des vies parce que bloqués comme tout le monde… Il aurait fallu penser un moyen de faire une voix d’urgence vis à vis du barrage et le faire vraiment filtrant, pas blocage total.

Je pense à ces familles avec des enfants en bas âge qui ont passé la nuit sur l’autoroute. Lors d’un épisode neigeux, des gens, bloqués par l’épais manteau de neige tombée en quelques heures, ont passé la nuit sur l’autoroute, le temps que les secours dégagent le passage. Ils s’étaient vu offrir des boissons chaudes, à manger et des couvertures pour se tenir au chaud. Et lors de ces blocages? Y a-t-il eu des secours? De l’aide? Pour les enfants au moins?

Et qui payera pour les salariés en retard à leur travail? Qui payera pour celui qui ne sera pas sauvé par les secours ne pouvant pas passer?

Sans oublier que les personnes comme moi que ça a emmerdé, ne vont pas accuser Macron et son gouvernement, mais plutôt les responsables identifiables à leur vestons jaunes. Après tout, quand un guêpe nous pique, on n’accuse pas la fleur qui l’a attiré…

Je partage la colère et la révolte du mouvement #giletsjaunes, mais je ne cautionne pas les actions extrémistes. On peut faire la révolution et manifester, sans détruire, sans incendier, sans casser, sans faire chier ceux qui en chient déjà assez… Je soutiens ce mouvement car je soutiens ma colère et ma révolte envers ce gouvernement de corrompus, cette élite tellement loin du peuple qu’ils s’en sont détachés… Et les #giletsjaunes sont un crachat à leur visage que je soutiens. Mais je ne cautionne pas l’extrémisme de certains membres, le fait d’emmerder le peuple qui est exsangue avec toutes ces lois qui appauvrissent ceux qui en ont toujours moins et enrichissent ceux qui en ont toujours plus avec de faux prétextes… L’écologie… mon cul oui! Si les derniers gouvernements français avaient eu un intérêt avec l’écologie, cela fait belle lurette que des messages en ce sens auraient été passé… mais quand on a eu Pierre Mauroy, Michel Rocard, Ségolène Royal, Corinne Lepage, Rosine Bachelot, Alain Juppé, Jean-Louis Borloo, Nathalie Kosciusko-Morizet, Philippe Martin, Delphine Batho, Nicole Bricq, François Fillon et François de Rugy on voit clairement que les présidents et premier-ministres français en ont rien à foutre de l’écologie. Ces noms sont un crachat à la gueule de l’écologie… Si tu veux que le ministère de l’écologie ait de l’importance, tu y mets à la tête un battant, un champion… pas le dernier de la classe nul en sport, que personne ne veut dans l’équipe car il va la faire perdre par sa seule présence…

Merci les gilets jaunes, continuez, faites chier le gouvernement… mais pas vos concitoyens… il y a des méthodes… bloquer les stations d’essence Total, Esso, BP, bloquer les boutiques de luxes, encourager les gens à faire leurs courses dans le commerce de proximité et non au supermarché… Bloquer les supermarchés est une bonne chose, avec moins de chiffre d’affaire quand messieurs Carrefour, Auchan, Leclerc iront demander des comptes à Macron, ça aura plus de poids… mais ne bloquez pas le chiffre d’affaire du boulanger, du boucher, du maraîcher… Attaquer la haute finance, par vos commerçants qui partagent votre colère…

Comme ma journée était pourri, que j’avais déjà perdu une journée, et plus de 100 euros… j’ai été me changer l’esprit au Païs d’Aqui. je préfère faire vivre le commerce de proximité, et des gens que j’apprécie.

En entrée, un cake salé aux tomates séchées.

Pour l’accompagnement, évidemment, tradition oblique, du beaujolais nouveau…

Plat principal: steak d’espadon sauce pesto et légumes.

Et en dessert, un petit café gourmand…

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.