Jan 022022
 

Je suis rentré de Metz dans le sud le 29 décembre, pour reprendre le boulot les 30 et 31.

Mes parents qui ne voulaient pas me laisser seul, sont descendus le 31 au soir. Nous avons passé le réveillon et les jours suivants ensemble.

Comme je travaillais et que je n’avais pas le temps de préparer quoi que ce soit, j’ai utilisé les services du restaurant Lou Païs d’Aqui. Et si vous me suivez vous savez à quoi je pouvais m’attendre…

Bref, cela a été exceptionnel, fin, délicieux, un vrai plaisir, pour moi et mes parents qui ont apprécié de goûter à des choses dont ils n’avaient pas l’habitude de goûter, ou que ma mère qui est une cuisinière hors pair, n’aurait pas l’idée de préparer.

Et forcément, le civet de biche étant assez rare, on l’a accompagné d’un Château Margaux de 1986.

J’en ai profiter pour leur faire des huîtres cuites au BBQ (j’y tenais), et de faire du Akita Komachi avec des sashimis de Saumon et de Daurade, avec une vraie sauce de soja, et du vrai wasabi, tous deux ramenés du Japon.

On a bien mangé, bien bu, et on a fait beaucoup de parties de belote.

Le 2 janvier, anniversaire de ma mère, on est allé au petit travers, se balader au bord de la mer. Même si le temps ne s’y prêtait pas, le bruit du flux et du reflux a quelque chose d’apaisant.

  2 Responses to “3615 My Life – Le petit Travers”

Comments (2)
  1. Bonne année !

Leave a Reply to Jack Cancel reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
29 + 14 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.