Mai 062011
 


Ce soir c’est au dojo du Centre Louis Aragon (rue de l’ancienne gare) à Maurecourt (78780) qu’avait lieu un stage de préparation au passage de grades. Ce stage a réunit plus d’une centaine de participants, candidats aux passages de 1er, 2ème et 3ème dan, ainsi que des pratiquants désireux de se mettre au goût du jour en matière d’examen de passage.

Nous étions donc plus d’une centaine dans une petite salle, qui s’est très vite transformée en étuve. Rapidement nous sommes séparés en deux groupes. Après un échauffement bref dirigé par Didier, mais sans pompes ni abdos vu la place et le nombre ça aurait été suicidaire, surtout pour tenir un entrainement qui devait durer 2 heure.

Je me retrouve avec une trentaine de personnes dans une salle pour voir le programme du passage fédéral de 3ème dan.

Le passage se décompose en 3 Unité de Valeur (UV) de deux composants chacun:
Kihon
Kata + Bunkai
Kumite

Le Kihon se décompose endeux ateliers ateliers:

– Kihon seul, enchainement de mouvements dans le vide et ceux dans les 2 dimensions du plan horizontal, avec des pivots dans différentes directions puis kihon avec partenaire et cible: 5 attaques sur 7 sont choisies par le jury. Le candidat a le choix entre ushiro ashi mae geri chûdan, ushiro ashi mawashigeri jôdan, mae ashi mae geri chûdan, mae ashi mawashi geri jôdan, yori ashi gyaku zuki chûdan, yori ashi maete zuki (kizami tsuki) jôdan puis gyaku tsuki chûdan, oizuki jôdan. Il exécute ces techiques sur des cibles que lui temps son partenaire qui les places en fonction de la technique demandée. Puis entre chaque technique demandée, le partenaire se déplace et le candidat doit se déplacer en même temps.

– Ippon Kumite: le partenaire attaque oizuki jôdan, oizuki chûdan, ushiro ashi mae geri chûdan, ushiro ashi mawashi geri jôdan, mae ashi mawashigeri chûdan, yoko geri shûdan, chaque technique exécutée à droite  puis à gauche. Le partenaire en yoi annonce la technique, se met en garde et attaque avec conviction. Le candidat effectue une défense au choix sur ces techniques. Puis les deux partenaires se remettent en yoi pour partir sur la technique de l’autre côté. L’attaquant et le défenseur sont tous les deux notés

Nous n’avons pas eu le temps d’explorer ce qu’il faut faire pour les bunkai, la façon de les présenter et de ce qu’attend le jury.

L’examen sur le kumite se décompose en deux ateliers:

– Jû ippon kumite: le partenaire en garde se déplace, cherche la distance et le timing et attaque ce qu’il veut sans annoncer (une seule technique d’attaque), la défense est libre mais unique. Si le candidat est noté sur la défense, l’attaquant aussi est noté. Puis après le premier assaut les candidats reviennent à leur place en yoi  avant de repartir sur un autre assaut. Et ceux sur cinq techniques différentes.

– jû kumite: assaut libre et souple mais technique. Le but est de démontrer des enchainements techniques en coopération avec le partenaire. Ca ne sert à rien de tourner au pugilat. C’est un autre sujet que j’aurais aimé travailler mais que je n’ai pas pu faire faute de temps.

Le contenu du passage est très technique et demande beaucoup d’énergie et surtout de faire fonctionner sa tête pour bien comprendre ce qui est demandé. Il faut aussi et surtout se faire plaisir à montrer notre école et ce qu’on sait faire avec les outils de cette école dans un contexte donné, et c’est à mon avis quelque chose de très difficile.

Un stage très intéressant qui m’a fait pas mal transpirer et qui m’a permis de rencontrer pas mal de gens d’écoles différentes avec des formes de corps différentes pour une même école et surtout des façons de travailler différentes. Et puis j’ai pu voir que techniquement sur des exercices de base j’étais loin d’être au point. Déjà qu’en temps normal j’ai du mal à distinguer ma droite de ma gauche, j’espère qu’avec le stress, une erreur corrigeant une autre, j’irai dans le bon sens ^_^;

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
7 × 12 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.