Mai 042011
 


Ce soir avait lieu un stage d’expert organisé par la Ligue Yvelines de Karate, dirigé par Dominique Valéra. Le stage avait lieu à Plaisir, et aller dans cette charmante bourgade des Yvelines, n’en était pas un, de plaisir… Déjà, ce n’est pas tout près, c’est même assez loin, l’autoroute est assez chère (9 euros aller), et il y a des travaux qui coupent pas mal de voies et de sorties, sans compter que les routes gratuites sont blindées de monde. Bref, il fallait s’y prendre tôt pour y aller.

C’est donc à 18h que je retrouve Didier, Vincent et Mohamed pour y aller. Là-bas on retrouve Karine, Raphaël, Philippe et Guillaume qui ont aussi fait le déplacement.

Pour présenter Dominique Valéra, pour ceux qui ne le connaitraient pas ne serait-ce que de nom, c’est un des pionniers du karate en compétition, et du Full Contact en France, c’est d’ailleurs lui qui a ramené le Full Contact en Europe, et l’a intégré dans la Fédération Française de Karate sous  le nom Karate Contact qui est une discipline à part entière. Il entre actuellement dans sa 52ème année de pratique du karate. Et surtout c’est une des personnalités du karate français qui attire beaucoup de monde. En effet, nous étions plus d’une centaine de participants, et pour un lieu perdu au fin-fond des Yvelines, un mercredi de 19h30 à 21h, c’est beau! Il y a des gens de diverses écoles de karate. Je reconnais des Wadô, des Shitô, des Shôtôkan (forcément), des Karate Contact, des Yoseikan Budô, des AITO, des Nihon Tai Jitsu, des Uechi (je suis con… c’était nous ^_^)

Après un rapide salut et une séance d’échauffement on attaque le vif du sujet: le travail des hanches, des distances et des enchainements.Evidemment tous les exercices sont fait d’un côté et de l’autre, en déplacement.

Premier exercice:
Deux par deux, sans garde, on se déplace et lorsque le partenaire présente ses mains en garde (une plus en arrière) on enchaine jab, direct et mawashi geri jambe avant en tournant bien les hanches de façon à ce que chaque mouvement entraine le suivant.

Deuxième exercice:
Attaquant: en garde à gauche, attaque mae geri jambe droite mais sans changer sa garde au poing, en clair malgré le coup de pied droit, ma main gauche reste devant
Défenseur: bloque, dévie, pare le mae-geri puis contre-attaque gyaku zuki (ou direct)
Attaquant: part l’attaque avec la main avancée contre-attaque avec un direct de l’autre main et enchaine par un mawashi geri

Troisième exercice:
Attaquant attaque direct
Défenseur par d’une petite baffe dans le poing qui arrive et enchaine mawashi geri, droite gauche au poing puis mawashi geri de l’autre jambe à chaque fois rotation des hanches, car chaque mouvement permet de préparer le suivant.

Quatrième exercice:
Attaquant: attaque maegeri  puis direct (ou kizami zuki puis gyaku tsuki en langage karate)
Défenseur: en garde à gauche parade à gache puis utilise la parade pour envoyer mawashi geri jambe arrière, donc droite  (ou low kick pour les kicker que nous sommes plutôt) enchainé par un mawashi zuki à droite avec une bonne rotation des hanches, puis de la même façon un mawashi zuki à  gauche qui permet d’enchainer sur un autre mawashigeri de l’autre côté

Cinquième exercice:
sur une attaque enchainement jab puis direct, défense en donnant des pichenettes dans les attaque puis rotation des hanches pour enchainer un direct, ou un mawashi geri, ou un uramawashigeri

Sixième exercice:
Sur un jab, pichenettes de controle puis enchainement mawashigeri jodan. Un simple exercice de distance pour montrer que si un grand frappe du poing, on peut toujours se mettre à distance et le toucher du pied

Puis on a enchainé quelques autres exercices de mouvements des hanches dans des enchainements de frappes pieds-poings.

Par exemple, un travail low-kick intérieur, travail au poing puis mawashi geri jodan.

Un dernier exercice était la démonstration d’une application d’un kata traditionnel, notamment la manji-uke dans une situation de défense.

Attaquant: en garde à gauche, attaque mae geri droit

Défenseur: pare le mae geri avec un shuto barai droit en avançant en tai-sabaki et se sert du shuto barai pour saisir la jambe, puis avance la jambe droite pour croiser la jambe gauche et va faucher la jambe gauche du partenaire avec sa jambe gauche

Bon je suis sûr qu’il me manque des exercices qui ont été travaillé, mais on a vu beaucoup de chose et travaillé pas mal d’enchainements. Globalement le maitre mot c’était travail des hanches pour maximiser les coups et les enchainer. Travail des distances et des protections.

Dominique Valéra termine par un petit discours, où il nous dit que ce que nous avons travailler ce soir, il faut aussi l’apporter à nos élèves, nos kohai. Que nous travaillons tous ensemble, pour promouvoir le karate. Il n’y a pas d’opposition d’école, ou de style, on est réunit autour du karate contact pour travailler ensemble et non les uns contre les autres. Que le seul combat que nous faisons en venant en stage, c’est un combat contre nous même. Il nous dit que la jeunesse actuellement part un peu en sucette, et que si nous voulons la diriger vers une autre voie, il faut aussi appliquer les préceptes nous même. il nous donne l’exemple de ces hauts gradés, qui parlent de valeur du karate, alors qu’ils fument comme des pompiers et ont un estomac digne de Carlos. Il nous dit que lorsque nous disont quelque chose à quelqu’un encore faut-il l’appliquer à nous même.

Ce stage était très intéressant. Dominique Valéra est une personne très abordable, très accessible qui ne se prend pas la tête, qui est humble, modeste, simple; pas comme des experts français qui eux, n’hésitent pas à tenter de briller. il a une forme de corps superbe et une rapidité que je lui envie. Et je ne parle pas de sa souplesse. Il a une excellente pédagogie et ses explications sont simples et claires. C’est quelqu’un qui a aussi beaucoup d’humour.

Ce stage a été aussi une véritable remise en question sur ma pratique. Surtout au niveau de la protection, des enchainements et des frappes. Je ne me protège pas assez la tête, ma garde est mauvaise.

Bref, un très bon stage avec un expert qui donne réellement envie d’apprendre et d’approfondire.

Un commentaire toutefois… ça manquait de pompes et d’abdominaux ^_^

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
28 − 23 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.