Sep 092011
 


Suite au compte rendu de la compétition internationale de Uechi-ryu se déroulant à Tokyo le 28 août 2011 voici les vidéos de mes combats.

Les règles sont les suivantes: coups dans la nuque ou dans la colonne vertébrale ainsi qu’à la gorge, aux yeux et à l’entre-jambe interdits. Plein contact au corps avec tout (poings, pieds, genoux, coude). Plein contact à la tête avec les pieds, les tibias, les genoux ainsi qu’en shôtei (coup de paume), renzoku (enchainement/combinaison) de shôtei interdit (donc un shôtei, une autre technique, puis un shôtei). Coup de poing au visage en light contact sur saisie pour marquer un point. Victoire par KO, KO technique (la personne est debout mais sonnée ou ne peux plus combattre), abandon, soumission (suite à un étranglement ou une clef d’articulation) ou aux points. Corps à corps autorisé, combat au sol autorisé (avec étranglement ou clef). Lorsque je parle de plein contact, je parle de coups donnés à pleine puissance dans le but de mettre KO. Et un coup de paume dans la figure donné plein pot, ça sonne pas mal, j’ai pu l’expérimenter plusieurs fois.

Dans ces combats, la voix qui couvre tout, m’encourage et me conseille c’est celle de Didier, l’assistant de sensei Shimabukuro.

Premier combat: http://youtu.be/Wmmh0yo-TRw
Si la vidéo ne se charge pas, vous pouvez la télécharger en cliquant sur ce lien.

Deuxième combat: http://youtu.be/KIgwgdqCByM
Si la vidéo ne se charge pas vous pouvez toujours la télécharger en cliquant sur ce lien.

Merci à Didier pour avoir filmé les combats, pour m’avoir coaché et pour m’avoir préparé à cette rencontre. Sans lui je n’en serais jamais arrivé là, et j’aurais mangé bien plus que ça.

  8 Responses to “Mes combats lors de la compétition de Uechi-ryu à Tokyo – 28 aout 2011”

Comments (8)
  1. Salut !
    Plus qu’honorables les combats… bravo ! Jolie glissade sinon ! ;)
    Une question: les coups de paumes à la tronche sont contrôlés un minimum non ?
    @+ et chapeau pour ton véritable engagement sur le chemin de la route de la voie !

    • Merci pour le compliment. Pour la chute… c’est la loose complète… mais bon quand on est pas suffisamment souple pour lever la jambe haut, et bien on ne la lève pas haut;.. je l’ai appris à mes dépend.
      Pour les coups de paumes ils sont donnés plein pot avec recherche du KO. Par contre pas le droit de les enchainer en renzoku. Et je peux te dire qu’après la compétition j’avais du mal à mâcher de la viande… les shôtei (ou teishô) étaient vraiment donnés avec recherche du KO…

      • Cette rêgle de compétition occasionne donc une bonne chance d’y rester !?
        Pour peu que la paume tombe où il ne faut pas (aux tempes etc…) !
        Il est burné le jissen uechi ! Respect ! Une fois de plus félicitation,
        faut avoir envie de jouer avec les copains de la vidéo !
        Gaffe à tes écailles tout de même tu n’es plus un jeunot ;)

        • Les frappes sur la colonne vertébrale, les tempes, l’occiput sont interdites, et puis même si les combats étaient rudes et les combattants bien préparés et survoltés (sauf moi), il y avait quand même un respect exceptionnel, et à par quelques saignements de nez, cette année il n’y eut aucun blessé à déplorer… Je pense rester dans la course aussi longtemps que ma condition physique me le permettra… Je n’ai que trop tardé à en faire et il y a encore tant de chose que je dois y puiser… Et comme le dit le Jadden Smith dans “Karate-Kid” lorsque Jacky Chan lui demande pourquoi il veut y retourner (après sa blessure) : “parce que j’ai encore peur”. C’est aussi pour ça que je me lance là-dedans, ça me casse certains blocages et oriente ma pratiquement différemment que du tout théorique…

          • Ok philosophiquement c’est une démarche logique et courageuse et si de surcroît,
            les combats se déroulent dans un esprit de ‘respect exceptionnel’ alors c’est tout
            bon… évidemment cette méthode pour vaincre sa peur, n’est pas donné à tout le
            monde ;) !

          • Malheureusement je n’en connais pas d’autre… et puis ça permet une grosse remise en question sur une pratique complètement théorique et sans réelle mise en application sérieuse… ici c’est dégommer ou se faire dégommer. Mais maintenant je sais que je peux switcher en mode cassage et que je ne suis plus paralysé en cas d’appel à la confrontation… ;)

  2. O !
    Respect. La qualité de mon entraînement sur une confrontation reste une de mes interrogations comment savoir si ce que l’on essaye d’engrammer ds le corps est pertinent. La compétition est une possibilité, est-cela seule ?
    Bravo pour le parcours et les efforts.
    T.

    • Merci pour tes compliments. Pour moi la compétition c’est surtout pour combattre des choses qui me bloquent au niveau du combat… et comme je l’ai expliqué dans divers articles, le combat en plein contact est ce qui me rapproche le plus des sensations d’une agression… du coup c’est un bon outils pour moi… Mais ça n’est pas une finalité… c’est surtout ce qu’il faut se dire et le message qu’il faut faire passer…
      Amicalement
      Jack

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
18 ⁄ 9 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.