Nov 012007
 

De Naomi Kawase. Avec Shigeki Uda, Machiko Ono, Makiko Watanabe, Kanako Masuda, Yohichiro Saito.

Shigeki vit dans une petite maison de retraite sous le regard bienveillant d’une aide-soignante, Machiko. Sans le savoir, tous deux partagent un lourd secret : la perte d’un être cher. À la suite d’un accident de voiture, Shigeki et Machiko se retrouvent seuls et désemparés. Lorsque le vieil homme s’enfonce dans la forêt voisine, Machiko n’a d’autre choix que de le suivre. C’est là, au cœur de cette nature protectrice, qu’ils vont à nouveau se sentir vivants…

Les champs de thé

Une présentation du deuil tout en poésie en musique et en couleur.
Un film très poignant riche en sentiments.
De magnifiques décors une mise en scène sublime.

Mogari viendrait de “Mo Agari” ce qui signifie “fin du deuil”.

Machiko et Shiseki-san jouent dans les champs de thé

Ces explications permettent de bien comprendre la fin du film et sont essentielles.

Le fim est poignant, puissant, les couleurs et les images sont sublimes…
J’ai adoré la mise en scène et la façon de traiter un sujet aussi dur et triste.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
3 ⁄ 3 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.