Avr 252012
 

Nanase Futatabi est issu du roman « Nanase futatabi » de Tsutsui Yasukata. Le roman a été adapté en plusieurs version, une série de 13 épisodes en 1979 (du 6 août 1979 au 18 août 1979), puis une série de 5 épisodes (du 19 octobre 1995 au 11 janvier 1996), puis une série de 13 épisodes de 1998 (du 6 avril 1998 au 6 juillet 1998), puis la série de 2008 (de 10 épisode détaillée ci-dessous).

Titre: 七瀬ふたたび
Titre (romaji): Nanase Futatabi
Appelé aussi: Nanase Once More
Format: Renzoku
Genre: Sci-fi, fantaisie
Episodes: 10
Chaine de diffusion: NHK
Période de diffusion: 29 octobre 2008 au  11 décembre 2008
Horaire: jeudi 20:00
Générique: Kimi Omoi par GReeeeN

Sujet

Tanaka Nanase vit dans un petit village paisible près de la mer et travaille dans une maison de retraite. Elle est apprécié de tous.

Après un évènement tragique, elle se rend compte qu’elle peut lire dans les pensées des gens sans contrôler ce nouveau don. C’est une télépathe.
Cette découverte déclenche plusieurs évènements qui l’amène à rencontrer Kosuke, un magicien et Akira, un petit garçon orphelin. Eux aussi sont comme Nanase, elle se rend compte qu’elle n’est pas seule dans ce cas.

Elle découvre par la suite que son père disparu il y a 12 ans était un scientifique qui faisait des recherches sur les pouvoirs paranormaux. Nanase est convaincu qu’il a été assassiné et va mener l’enquête avec une ancienne collègue de son père et ses nouveaux amis, Akira, Kosuke et Henry.

Acteurs

Renbutsu Misako : Tanaka (Hida) Nanase
Shioya Shun : Iwabuchi Kosuke
Miyasaka Kenta : Hirose Akira
Ichikawa Kamejiro : Detective Takamura
Sainei Ryuji : Detective Eto
Kaku Tomohiro : Henry (Kishitani Naoto)
Mizuno Miki : Sunadori Fujiko
Yanagihara Kanako : Mayumi Ruri
Kohinata Fumiyo : Hida Seiichiro
Kitamura Soichiro : Masuda
Imai Tomohiko : Nishio Masahito

Invités

Nakamura Kumi : Tanaka Shizuko (ep1)
Ito Yumiko (伊東由美子) : tante de Akira (ep1)
Achiwa Satomi : Tante de Nanase (ep1)
Izawa Hiroshi : Directeur de la maison de retraitre (ep1-2)
Yasuda Sachiko (安田祥子) : Watanabe (ep1-2)
Tashiro Tadao (田代忠雄) : Shinozuka (ep1-2)
Mori Koko : Takahashi (ep1-2)
Hirabayashi Kotaro (平林弘太朗) : Barman (ep1-5)
Hamada Michihiko (浜田道彦) (ep1-2)
Oshita Genichiro (大下源一郎) (ep1)
Sakamaki Takahiro (酒巻誉洋) (ep1)
Abe Shohei (阿部翔平) : assistant (ep2)
Nagasawa Nao : femme en rouge (ep2)
Cho Songha (チョウ・ソンハ) : Tueur en série (ep2)
Yamauchi Nata (山内ナタ) : Banquier (ep2)
Karauchi Hideki (蔵内秀樹) : garde (ep2)
Shirakawa Masayuki (白川正之) : serveur (ep2)
Yoshida Natsumi : Employé de salon de beauté (ep2,4-6)
Nakahira Yoshio (中平良夫) : Sakata (ep3)
Ito Eiko : Masuda Naoko (ep3,5)
Ono Ryo : real estate agent (ep3)
Hasegawa Hiroki : Takeda Yuji (ep3,6)
Waki Tomohiro : Sudo Takeshi (ep3)
Takase Misaki (高瀬岬) (ep3-4)
Higashiyama Mami (東山麻美) : Koyama Sayaka (ep4)
Kaku Chie (加來知恵) : femme dans la maison de Yuji (ep4)
Ube Hiroyuki (宇部洋之) : Toshi (ep4)
Abe Shohei (安部翔平) : Kanzaki (ep5)
Miyamoto Yume (宮本侑芽) : Inoue Misato (ep5-6)
Hasegawa Mayumi : Inoue Kaori (ep5-6)
Mitsuishi Ken : Sakura Shogo (ep6-9)
Sakurada Seiko : Gomi Yuriko (ep7-8)

Production

Scénario original (nouvelle): Nanase Futatabi de Tsutsui Yasutaka
Scénaristes: Ban Kazuhiko (ep1-4,8-9), Mashiba Azuki (ep5-7)
Metteurs en Scène: Kasaura Tomochika (笠浦友愛) (ep1-3), Yoshikawa Kunio (吉川邦夫) (ep5,7,10), Matsuura Zennosuke (松浦善之助) (ep4,6,8), Rikuta Genichi (陸田元一) (ep9)
Musique: Kawai Kenji

Mon avis

En général je trouve toujours quelque chose de positif sur les drama que j’expose ici. Paysage, Culture, Histoire, Poésie, Images, Photos, Musique, Scénario, Jeux d’acteur, etc… Mais là… pas moyen… Pur ce drama, j’ai perdu mon temps pendant 13 épisodes…
Parfois dans les dramas, le QI de certains protagoniste n’est pas très élevé, voir pas du tout pour le héro… mais il y a au moins quelqu’un qui relève le niveau… Mais dans celui là on atteint le summum!!!! Pas un seul des héros n’a un QI supérieur à celui d’une huître ou d’une poule… incohérence dans les réactions, comportement à peine plus élevé qu’un chien de Pavlov (et encore ce serait insulter les chiens)… A croire que non seulement les méchants dans l’histoire ont le QI d’une huître, mais en plus TOUS les héros, même les « FAMEUX » scientifiques (qui ont une intelligence qui ne dépasse guère celle d’une poule), mais vraiment tout le monde… la population, la police, les politiciens… Et même les boss de fin de niveau, les fameux grands méchants qu’on ne voit finalement pas, sont bêtes à mourir. Ce qui a pour conséquence, des comportements illogiques même pour un manga, encore plus pour un drama…

Les héros sont TOUS (sans exception) bêtes à mourir, et donc quelque part le drama fini bien puisqu’ils meurent tous… de leur connerie!!! Et c’est un juste retour des choses. J’en ai pleuré de voir un drama avec un sujet aussi intéressant que les pouvoirs paranormaux, partir en sucette, par un scénario aussi pourri. Les héros sont tous d’une bêtise, mais d’une débilité qui dépasse tout ce que j’ai pu voir jusqu’à maintenant.

La palme d’or de la connerie revient à l’héroïne qui n’a pour elle que ses larmes et ses crises de pleurs… A croire que les scénaristes et producteur ne l’ont engagé que pour ça. A part pleurer, crier, chialer, elle ne fait rien d’autre… Mais au moins, elle le fait bien. Comme pleureuse professionnelle, y a pas photo, elle se place en pôle position.

Pourtant le drama commençait super bien… mystères, pouvoirs paranormaux, conspiration… et rapidement tout part en sucette. La personne qu’on croyait morte mais qui avait simulé et se cachait apparait au grand jour, sans se méfier aucunement. L’héroïne bécasse, qui n’arrête pas de chialer, se jette dans la gueule du loup sans méfiance aucune. Le bon samaritain amoureux de l’héroïne se suicide carrément (meurt par sa connerie, enfin bon, il était trop con pour rester en vie). Le dur à cuir dont l’héroïne est amoureuse et qui veut la protéger dans l’ombre (pareil, trop débile pour rester en vie… il ne meurt même pas héroïquement, c’est un Darwin Award). Ce n’est pas un drama sur le paranormal… ni le mystère, c’est une remise des Darwin Award!!!!

Bref, un drama à vomir… et si les autres renzoku et film sont du même niveau… j’ose même pas imaginer le roman…
Bref, éloignez vous en… c’est de la merde… Ca tire en longueur, les personnages sont tellement creux qu’on ne s’y attache pas, sont tellement cons qu’on souhaite leur mort plus rapidement… (mais pour bien nous torturer, les scénaristes ont fait durer le calvaire 10 épisodes)… Et pour finir, le drama ne finit même pas vraiment…

Bref… De TOUS les dramas et renzoku que j’ai pu voir, je ne crois pas n’avoir rien trouvé de pire… 10 épisodes de 45 minutes… 7h30 de perte de temps!!!!!

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
4 × 19 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.