Avr 302012
 

Titre: 池袋ウエストゲートパーク
Titre (romaji): Ikebukuro West Gate Park
Appelé aussi: IWGP
Episodes: 11 + 1 Spécial
Chaine de diffusion: TBS
Période de diffusion: 14 avril 2000 au 13 juin 2000
Heure de diffusion: mardi 21:00
Générique: 忘却の空 (Bokuyaku no Sora) par SADS

Ikebukuro West Gate Park est un roman écrit par Ishida Ira, dont ont été tirés un manga et une série TV du même nom.

Sujet

Le parc qui se trouve aux portes d’Ikebukuro (池袋西口公園, Ikebukuro Nishiguchi-koen) à Tokyo est un monde hors de la société, régit par les gangs et leurs propres lois. Makoto, 21 ans, est proche d’un gang de jeunes connu sous le nom de G-Boys (Makoto est l’ami d’enfance de Takeshi, alias “le king”,  dirigeant du groupe, qui lui fait plusieurs fois la demande de rejoindre les G-Boys, toujours en vain). Parmi ses amis, il est réputé pour avoir la tête bien sur les épaules et pouvoir s’en sortir dans toutes sortes de situations. Makoto en compagnie de son ami Masa, fait la connaissance d’un ado de 15 ans, Shun Mizuno, doué en dessin, et de deux filles de son âge. Cependant, alors que débute l’histoire avec l’apparition d’un mystérieux étrangleur (qui tue, entre autres, Rika, la petite amie de Makoto, l’une des deux filles qu’il a rencontrées) et la montée en puissance d’un gang rival dans le secteur des G-Boys, les capacités de réflexion et de tempérance de Makoto sont rapidement mises à rude épreuve…

Acteurs

Nagase Tomoya : Majima Makoto
Kato Ai : Hikaru
Kubozuka Yosuke : Takashi (“the King”, chef des G-Boys)
Sato Ryuta : Masa
Yamashita Tomohisa : Shun Mizuno
Morishita Aiko : Majima Ritsuko (mère de Makoto)
Sakaguchi Kenji : Yamai (Doberman)
Yazawa Shin : Chiaki
Koyuki : Matsui Kana
Kitaro : Yoshioka
Watanabe Ken : Yokoyama
Tsumabuki Satoshi : Saitou Fujio
Sugita Kaoru
Abe Sadao : Hamaguchi
Watanabe Tetsu Tetsu (Père de Takashi)
Maehara Kazuki Sakurai (officier de police)
Waki Tomohiro (membre des G-Boys)
Nishijima Kazuhiro
Takahashi Issei : Kazunori
Yusef Lotfi : Ali
Ikezu Shoko : Jessie

Invités

Kawasaki Mayo : lui-même (ep1)
Sakai Wakana : Nakamura Rika (ep1)
Oguri Shun : Yoshikazu (ep2)
Endo Kenichi : Hidaka-san (un yakuza) (ep3,11)
Murasugi Seminosuke : Satou Tsukasa aka Gomi-san (le “stalker”) (ep5)

Production

nouvelle originale: Ishida Ira
Producteur: Isoyama Aki
réalisateur: Tsutsumi Yukihiko (1,2,5,6,9-11), Isano Hideki, Kaneko Fuminori
Scénariste: Kudo Kankuro
Musique: Haketa Takefumi, Aida Shigekazu (曾田茂一) (FOE), KREVA

Prix

25èmeTelevision Drama Academy Awards: Meilleur Drama
25ème Television Drama Academy Awards: Meilleure équipe d’acteurs
25ème Television Drama Academy Awards: Meilleur ouverture
25ème Television Drama Academy Awards: Meilleur second role: Kubozuka Yosuke
25ème Television Drama Academy Awards: Meilleur générique: 忘却の空 (“Boukyaku no Sora”) par Sads
25ème Television Drama Academy Awards: Meilleur scénariste Kudo Kankuro
25ème Television Drama Academy Awards: Meilleur réalisateur Tsutsumi Yukihiko

Personnages

Makoto Majima
Le personnage principal de IWGP, Makoto a 20 ans est un ancien délinquant sans but dans la vie au début de la série. Il se plaint souvent que les choses sont “mendokusai” (chiante). Il gagne l’argent de poche par le biais de menus larcins et arnaquant les gens au bowling où lui et Masa, et plus tard, les G-Boys traînent. Il gagne la BMW de Yokoyama grâce à ce moyen. Pendant la journée, il aide sa mère à la boutique de fruits, la nuit, il traîne dans les rues de Ikebukuro. Après l’assassinat de Rika, les actions de Makoto lui font valoir une réputation «d’agitateur et fauteur de trouble d’Ikebukuro” à la fois par la police et la pègre. Les nombreux gags qui lui sont liés sont  son amour pour les yakisoba recouverts de mayonnaise, le bowling et une érection récalcitrante lorsqu’il est en intéraction avec les femmes de la série.

Masa
Makoto meilleure ami. Masa travaille au bowling avec Kaoru. Contrairement à Makoto, Masa rejoint finalement la bande des G-boys afin d’exercer des représailles contre les Black Angels pour l’assassinat de Shun.

Rika Nakamura
Une des filles que Makoto et Masa rencontrent, elle devient rapidement la petite amie de Makoto mais est assassiné par l’étrangleur… un tueur en série.

Hikaru Shibusawa
Meilleure amie de Rika. Ses problèmes psychologiques sous-tendent l’action dramatique de la série, et forment la trame essentielle qui amène la série à son paroxysme.

Takashi Ando
Camarade excentrique de Makoto et “King” des G-Boys, un Gang dont les membres s’identifient grâce à la couleur jaune qu’ils portent via leurs vêtements. Fils d’un propriétaire sénile de Sentô, il sort avec femme plus agée du nom de “Jessie” qui parle couramment le russe. Il est particulièrement violent et très compétent en combat rapproché. Il ne permet pas l’usage, la vente et l’utilisation de la drogue au sein de son gang. Il harcèle constamment Makoto pour qu’il rejoigne son Gang, mais il continue à le soutenir dans ses missions, malgré ses refus.

Black Angels
Un gang rival, identifié avec la couleur noire, commandé par le célèbre danseur de ballet Ozaki Kyoichi.

Shun Mizuno
Un garçon solitaire et calme très doué pour le dessin souvent appelé “manga otaku”. Il fait d’abord la connaissance de Makoto et Masa, après qu’ils l’aient attrapé suite au vol à l’étalage d’une librairie locale. Il demande ensuite à rejoindre leur groupe, offrant un Ikefukurō-zo, le symbole de Ikebukuro qu’il venait d’avoir et devient un membre important de leur petit groupe. Shun finit par sortir avec Kaoru, la jeune fille qui travaille au bowling avec Masa. Dans les derniers épisodes Shun est assassiné par Yamai et les Black Angel dans le cadre d’un vaste complot.

Yamai
Surnommé “Doberman” pour son passage à tabac d’un chien enchaîné, Yamai était un camarade de classe de Makoto et sert de faire-valoir à Makoto et Takashi. Il est facilement battu dans un duel avec Takashi, après quoi il tente venger en essayant d’impliquer Takashi dans du trafic de drogue. Yamai rejoint plus tard, les Black Angels, il est un personnage important de l’intrigue qui amène la série à son apogée, et est responsable de la mort de Shun.

Fujio Saitou
Surnommé “Saru” (singe), Fujio est un ancien camarade de classe de Makoto qui a rejoint la famille Yakuza locale parce qu’il était fatigué d’être «faible». Il a été affecté à surveiller et protéger la fille du patron. Ses erreurs l’ont amené à demander de l’aide à Makoto, mais les résultats coutent à Saitou son petit doigt. Il apparaît comme un allié et un contact chez les Yakuza pour Makoto tout au long de la série.

Yokoyama
Un officier de police impitoyable placé à Ikebukuro en réponse à la présence d’un violeur en série et la présence croissante des gangs de jeunes dans le quartier. Il enquête sur la mort de Rika et se charge de l’interrogatoire de Makoto. Son désir est d’éradiquer la pègre et les gangs de Ikebukuro.

Ritsuko Majima
Mère de Makoto. Une ancienne serveuse de café qui a élevé seul son fils en mère célibataire. Elle dirige maintenant une petite boutique de fruits et légumes, et tend à s’impliquer dans des stratagèmes pour devenir riche rapidement. Elle ment souvent sur son âge, elle s’habille et agit de façon à paraitre plus jeune que ses 42 ans. Elle est l’objet d’un amour contenu d’un des officiers de la police locale.

Chiaki
Prostituée et ancienne camarade de classe de Makoto qui travaille au “Last Chance”, le “soapland” en face de la boutique de fruits de la Majima – qui elle fréquente les commérages. Après que Makoto ait gagné en réputation, elle lui demande d’aider son client et petit ami, Ali. Ali se trouve être un clandestin qui a été menacé de mort par une bande de Yakuza suite à la destruction de drogue. Ali révèle que le vrai nom de Chiaki est Emi.

Kana Matsui
Une jeune fille embauchée par Ritsuko pour aider à la boutique, elle devient une histoire d’amour pour Makoto. Après avoir quitté la boutique, il découvre que son travail est celui de professeur d’école maternelle, et plus tard qu’elle est une prostituée pour le patron Yakuza locale. Elle finit par être poignardée dans le cadre de l’intrigue générale.

Trivia

Tomohisa Yamashita a gagné le prix de meilleur second role en 2000 pour son jeu d’acteur dans  IWGP

Le nom “I.W.G.P.” vient du poster créé par Kaoru dans l’allée du bowling où Makoto, Masa, et les G-Boys trainent.

Chaque épisode est caractérisé par un objet différent qui correspond au numéro de l’épisode, de même que le titre de l’épisode. Et à l’intérieur de l’épisode on voit une référence à ce mot (par exemple dans le premier épisode, épisode fraise, à plusieurs reprise, les héros mangent des fraises, dans l’épisode 4, épisode shiitake, le nom de code de Hikaru est “shiitake” et c’est aussi son surnom à l’école). Ce qui donne quelques jeux de mots et clins d’oeil.
Episode 1 : Episode Fraise (Fraise se dit ‘ichigo’ en japonais et ‘ichi’ = 1)
Episode 2 : Episode Carotte (Carotte se dit ‘ninjin’ en japonais et ‘ni’ = 2)
Episode 3 : Episode Mandarine = Mikan (mi = 3)
Episode 4 : Episode Shiitake (le shiitake est un Champignon japonais) (Shi = 4)
Episode 5 : Episode Gorille (Go = 5)
Episode 6 : Episode TBS (6e chaîne de télévision japonaise et chaîne de diffusion du drama)
Episode 7 : Episode Youshichi (Youshichi Shimada est acteur/comédien Japonais qui joue dans l’épisode 7 en plus) (Shichi = 7)
Episode 8 : Episode Youhachi (Youhachi Shimada est un acteur/comédien Japonais qui joue dans l’épisode 8, partenaire de Yoshichi dans leur duo comique)(Hachi = 8)
Episode 9 : Episode Kyushu (île de Kyushu au sud de Honshu)(Kyu = 9)
Episode 10: Episode Jutte (matraque représentant l’autorité policière durant l’ère Edo)(Ju = 10)
Episode 11: Episode Samuraï (11 en kanji:十一(Jûichi) ressemble à 士, kanji de Samurai lorsqu’écrit à la verticale)
Episode Spécial: Episode Soupe (スープ qui comment comme スペシャル, spécial)

De nombreuses références aux Morning Musume apparaissent dans la série: Makoto et compagnie chantent “Love Machine,” un Megahit des Morning Musume, dans le premier épisode lorsqu’ils sont dans la BMW nouvellement gagnée. Lorsque Makoto rend visite à Chiaki au soapland, “Koi no Dance Site” est joué en fond sonore.

La planification pour une suite a été annulée à cause des nombreux gangs identifiés par une couleur qui se sont créés consécutivement à la série.

Malgré le résumé officiel de TBS, Makoto ne rejoint jamais les G-Boys, préférant ne pas se compliquer la vie.

Dans un épisode, une musique de portable familière peut être entendu, il s’agit de “Canon Rock” par JerryC.

Dans l’épisode Spécial Ken-chan, le vrai père de Makoto est en fait Yokoyama Ken le leader du groupe Crazy Ken Band. Mais tout le groupe est présent dans l’épisode spécial. Ken-san chante justement le chanson “Tiger & Dragon” du générique du drama du même nom.

Mayo Kawasaki est présent à plusieurs reprises et joue son propre rôle. Dans de nombreux épisodes, la mayonnaise intervient (un clin d’oeil à Mayo-san).

On retrouve dans l’épisode spécial les personnages de Kisarazu Cat’s Eye (Bussan+Bambi+Masta+Uchi+Ani), d’ailleurs Sato Ryuta se retrouve face à lui-même.

Mon Avis

Le drama se présente au début comme une suite d’histoires courtes n’ayant à priori pas grand-chose à voir les unes avec les autres si ce n’est leurs personnages centraux  et un fil conducteur en arrière plan qui prend de l’importance au fur et à mesure qu’on avance dans l’histoire.

On retrouve avec plaisir  Nagase Tomoya (My Boss My Hero), Yamashita Tomohisa (Kurosagi) et Sato Ryuta (Hero, Kisarazu Cat’s eye, Rookies, Gyarusa) dans un drama qui mêle humour, enquête policière, horreur, suspense. L’action se déroule à Ikébukuro un quartier de Tokyo connu pour son ambiance particulière. Les acteurs sont vraiment incroyables. La musique est très chouette et le générique entrainant.

J’ai pris énormément de plaisir à regarder cette série. Elle apporte pas mal d’informations sur la culture moderne japonaise, notamment sur le système scolaire, les NEAT, les rapports entre les Gang, les Yakuza. Il aborde des thèmes généralement délaissés dans les dramas. Des thèmes réalistes et durs : délinquance, violence, sexe… Ikebukuro West Gate Park n’est peut-être pas une oeuvre incontournable, mais il change des traditionnels drama avec brio. Ca nous change du typique triangle amoureux ou, plus généralement, des relations hommes/femmes tellement bien définis que certaines séries en deviennent pathétques. Les filles de ce drama ne sont pas que des naïves à semelles compensées qui jacassent et dandinnent. Quant aux garçons, ils ne sont pas non plus les beaux gosses maladroits et légèrement machos qui font du sport sans transpirer. C’est, en cela, qu’Ikebukuro West Gate Park fait presque un bond dans la culture japonaise.

Si certaines situations sont vraiment drôles et comiques, d’autres sont plus noires et sombres, voir glauques. Mais en aucun cas on ne s’ennuie en suivant la vie de Makoto et de ses proches et amis.

Je le recommande vraiment, un drama qui vaut le coup.

 vidéo: http://youtu.be/7-GP615oIUo

  2 Responses to “池袋ウエストゲートパーク – IWGP”

Comments (2)
  1. Pas vu la série, mais les livres sont vraiment excellents dans leur traduction française.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
30 − 7 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.