Fév 092008
 


Nom original: 風林火山
Nom original: Furin kazan
Nom international: Samurai Banners
Nom français: Sous la bannières des samourai
Pays: Japon
Durée: 165 min
Sortie: 1 Mars 1969
Director: Hiroshi Inagaki
Scénario: Shinobu Hashimoto, Yasushi Inoue (nouvelle)

Acteurs:
Toshirô Mifune : Kansuke Yamamoto
Yoshiko Sakuma : Princess Yufu
Kinnosuke Nakamura : Shingen Takeda
Yûjirô Ishihara : Kenshin Uesugi
Katsuo Nakamura : Nobusato Itagaki
Kankuro Nakamura : Katsuyori Takeda
Kanemon Nakamura : Nobukato Itagaki
Masakazu Tamura : Nobushige Takeda
Mayumi Ozora : Princess Okoto

L’histoire se déroule durant l’ère Muromachi, à l’époque des clans combattants (la guerre civile japonaise): sengoku jidai.
Le film porte justement des guerres, défaites et victoires du clan Takeda vers la fin de Muromachi jidai. L’histoire raconte l’ascension d’un ronin boiteux (Kansuke Miyamoto) qui par ambition deviendra le conseiller et stratège de Takeda Shingen puis Général. Ce film est une superbe reconstitution historique de l’avènement du clan Takeda et retrace une période de l’histoire du Japon en montrant le face à face Takeda Shingen/Uesugi Shingen.

Outre l’intérêt historique, on peut y voir de magnifiques paysages japonais, en été comme en hiver. Un moment sublime du film: l’envol de grue blanche d’un lac gelé sur un fond de paysage enneigé: magnifique!  Les costumes sont splendides, les kimonos magnifiques.

En outre on peut y voir de nombreuses informations sur les techniques de bataille durant cette période, les stratégies de combat et l’usage du bujutsu durant la guerre. Lors d’une bataille on peut voir l’utilité des arts à mains nues dans le combat rapproché quand la distance ne permet plus d’utiliser le katana. D’un point de vue martial, c’est un film très intéressant et passionnant.

On découvre aussi deux généraux célèbres:  Takeda Shingen et Kagetora Nagao d’Uechigo (qui deviendra Kenshin Uesugi après que le shogun le nomme gouverneur de Kantô et qu’il devienne le fils adoptif de Norimasa pour embrasser la religion bouddhiste en devenant bonze). On y apprend alors que lorsqu’un homme se fait adopter il change de nom et de la même façon lorsqu’il embrasse la religion.
On y verra la bataille finale : Kawanokajima no kassen qui verra la victoire de Takeda Shingen. Un film des plus intéressant à tous les niveaux: historique, culturel, martial, … Et le tout avec un Toshiro Mifune plus grandiose que jamais apportant à son personnage une dimension surprenante et impressionante.

TAKEDA SHINGEN ( 1521-1573 ):
Grand général Japonais dont la vie fut une succession de batailles et de combats dans le but d’accroître son domaine familial. Il était le descendant d’une très longue lignée de Shugo ( gouverneur militaire représentant le Shogun ) depuis l’époque Kamakura.

Dés qu’il succède à son père en 1541, il mène pendant 32 ans son armée contre les autres seigneurs. Son premier grand ennemi est Uesugi Kenshin qu’il finit par vaincre après 11 années de combat acharnés ( 1553-1564 ). Puis viennent une succession d’alliances et de retournements de situations qui vont l’amener à s’allier puis à s’opposer à Oda Nobunaga et Tokugawa Ieyasu, Imagawa Yoshimoto, et le clan des Houjou.

Le génie militaire de Takeda Shingen lui permettra de tenir tête et de vaincre tous ses ennemis jusqu’à sa mort en 1573. Son fils sera moins chanceux et vaincu, ainsi que l’ensemble du clan Takeda, à la bataille de Nagashino en 1575, par Oda Nobunaga. Un film d’Akira Kurosawa ( Kagemusha – 1980) retrace l’épopée finale du clan Takeda.

UESUGI KENSHIN ( 1530-1578 ):
Général Japonais qui connut une vie rythmée par les succès et les défaites face aux plus grands personnages du Japon. Né en 1530, en pleine période “Sengoku Jidai”, il dispute la succession de son père à son frère aîné et le renverse en 1549.

Adopté par son suzerain, Uesugi Norimasa, il quitte son ancien nom de famille, Nagao Terutora, pour s’appeler dorénavant Uesugi Kenshin en 1561. Commence alors une série d’affrontements successifs avec ses puissants voisins. Successivement il s’attaqua à Takeda Shingen, au clan Houjo d’Odawara, puis à Nobunaga Oda pour étendre son domaine, mais sans véritable succès. Il réussit néanmoins à résister à des armées beaucoup plus puissantes que les siennes par son génie militaire.

En 1571, suivant une tradition assez fréquente à cette époque, il se fit religieux bouddhiste, tout en continuant à diriger son clan. Mais en 1578, sur le point d’attaquer de nouveau Oda Nobunaga, il mourut. Il reçut le nom posthume de Shinkou.

critique: http://wildgrounds.com/index.php/2006/07/23/samurai-banners-1969-hiroshi-inagaki/

vidéo: http://youtu.be/t1qpLToxoYI

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
14 + 12 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.