Mar 302008
 

Suite à l’article sur Hachikô, chien fidèle, voici quelques photos d’époques  témoignant de la vie d’Hachikô.


La gare de Shibuya à l’époque


Autre vue de la gare de Shibuya

A ce niveau le film “Hachikô monogatari” est très fidèle à la réalité!


Le trajet d’Hachikô de la maison du professeur à la gare


Le professeur Ueno de l’Université de Tôkyô


Hachikô et les gens du quartier (en bas à droite avec le chef de gare)


L’article du journal qui le rendit officiellement célèbre


Hachikô et l’inauguration de la statue en l’hommage à sa fidélité


le décès d’Hachikô


La stèle d’Hachikô se trouve à côté de celle de son maître

Selon certains témoignages à la mort de son maître Hachikô n’a pas été abandonné mais confié à la famille Kobayashi (les jardiniers des Ueno). Là il aurait été bien traité, mais n’ayant pu oublier son maître il l’aurait attendu chaque jour à la station de Shibuya.
Les Kobayashi habitant très proche de la gare, Hachikô pouvait se balader assez facilement.
Ce qui diffère du film, dans lequel on montre un Hachikô abandonné, comme un boulet que personne ne veut.

Hachikô a été célèbre avant sa mort et a inspiré des chansons.

Hachikô a eu un fils: Kumakô

La famille Ueno avait une fille adoptive et deux autres chiens. Ce qui diffère un peu du film.

Madame Ueno était un maître de cérémonie du thé.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
48 ⁄ 24 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.