Juil 152014
 

Réalisé par : Masayuki Kojima
Produit par : Yasuteru Iwase
Scénario : Naoto Inoue
Histoire : Zhi Jun Yang
Musique : Shusei Murai
Maison de production : Madhouse
sortie :
– Chine: 15 juillet 2011 (Chine)
– Japon: 7 janvier 2012
durée : 90 minutes
Pays : Chine, Japon
Budget : 60 millions de Yuan
Box office : 1.35 millions de Yuan (en Chine)
site internet: http://www.madhouse.co.jp/tibetan-dog/

Le grand chien du Tibet (Chinois: 藏獒多吉; Japonais: チベット犬物語 ~金色のドージェ~) est un film d’animation de 2011 Sino-japonais, dirigé par Masayuki Kojima et coproduit par Madhouse, ainsi que China Film Group Corporation et Ciwen Pictures. Il a été présenté en avant-première au 51ème festival du film d’Annecy en juin 2011.

Sujet

Un jeune garçon appelé Tenzing quitte la ville pour aller rejoindre son père dans les steps du Tibet après la mort de sa mère. Une rencontre avec un Mastiff tibétain changera sa vie.

Masayuki Kojima

Masayuki Kojima (小島 正幸 Kojima Masayuki) est un directeur et animateur japonais qui a travaillé avec Mashouse avant de quitter l’entreprise en 2011 et se mettant à son compte. Il est né le 11 mars 1961 à Yamanashi, dans la préfecture de Yamanashi au Japon. On lui doit entre autre: la série Cardcaptor Sakura, le film DNA Sights 999.9, la série Sakura Wars, la série Magical Shopping Arcade Abenobashi, Space Pirate Captain Herlock The Endless Odyssey OVA, Gungrave, Gunslinger Girls, Monster, Trinity Blood, entre autre.

La Mastiff Tibétain

Le Dogue du Tibet ou mastiff du Tibet est une race de chien de travail d’origine ancienne, employée par les bergers nomades de l’Himalaya. Do-khyi, son nom tibétain, signifie littéralement « chien de porte », il fut en effet le chien de garde traditionnel des monastères tibétains. Parmi les chiens tibétains, il est le seul qui soit classé dans le deuxième groupe, celui des molosses.

La race est propre aux hauts plateaux de l’Himalaya, les bergers l’utilisent pour protéger des troupeaux de chèvres, yacks et moutons des prédateurs. Bien qu’il ait évolué, des traces possibles de son existence remontent à plus de trois mille ans. Une description a été faite environ 350 ans av JC par Aristote, puis par Marco Polo vers 1270. Des chiens du Tibet auraient été donnés à Alexandre le Grand, qui leur a fait combattre des fauves en arène.

Il est également donné comme ancêtre probable des chiens utilisés par les légions romaines, dont les caractéristiques se sont diffusées à travers l’Europe. Par cet intermédiaire ou non, certains affirment qu’il est à l’origine de tous les molosses et chiens de montagne.

Pourtant, l’espèce d’origine (non croisée) n’a été introduite en Europe qu’au XIXe siècle (on connait l’anecdote d’un cadeau à la reine Victoria), et seulement en 1978 en France.

Le mastiff tibétain est très apprécié en Chine, où il est devenu un signe extérieur de richesse. Lors de foires, ces chiens sont vendus à des prix très élevés. Le record du chien le plus cher du monde revient d’ailleurs à un représentant de la race, avec dix millions de yuans, équivalant d’un million et demi de dollars. Les Chinois importent ces chiens depuis le Tibet mais le taux de mortalité est très élevé. Sur les foires d’élevage, pour rendre ces animaux plus impressionnants, du glucose est injecté dans leurs pattes.

C’est aussi en Chine qu’un zoo a été démasqué en tentant de faire passer un chien du Tibet pour un lion.

À noter que le mastiff chinois n’a plus aucun lien avec les vrais dogues du tibet. Ces derniers ont été croisés, entre autre, avec des chow chow, ce qui lui a donné ce manque d’angulation. La variété chinoise est sujette à de nombreux problèmes de santés, tel que l’ectropion et les problèmes de peau. Leur ossature est également très mauvaise. Le mastiff chinois, de par sa lourdeur qui l’handicape, ne serait pas apte à effectuer le travail pour lequel le dogue du tibet a été crée. Par le fait même. Il faut donc faire très attention quant à l’éleveur que l’on choisi et aux types de lignées que celui-ci utilise.

source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dogue_du_Tibet

Mon avis

Le dessin animé est carrément superbe. Comme toujours venant d’un dessin animé japonais on peut s’attendre à de la finesse dans les détails, une très belle description graphique des lieux, des gens, des costumes, des coutumes. La musique est très chouette et l’historie vraiment belle. Il y a un ou deux personnages comiques, qui permet de balancer l’histoire avec tristesse, aventure, combats, injustices et humour.

Un très chouette film d’animation qui mérite d’être un peu plus connu, car passé inaperçu en France.

Et du fait que ce soit une production sino-japonaise, laisse entrevoir beaucoup d’ouvertures entre ces deux pays dont l’histoire commune est tâchée de sang. Une très belle collaboration pour une très belle histoire.

bande annonce: http://youtu.be/y65mDpcBSOU

  One Response to “チベット犬物語 ~金色のドージェ~ – Tibettoken Monogatari konjiki no dojie”

Comments (1)

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.