Juin 032015
 

Créateur : Andrew Kreisberg
Producteurs :
– Andrew Kreisberg
– Greg Berlanti
– Marc Guggenheim
Direction artistique : Bridget McGuire
Décors : Dominique Fauquet-Lemaitre
Costumes : Maya Mani, Colleen Atwood et Tish Monaghan
Photographie : Glen Winter et Gordon Verheul
Montage : Andi Armaganian, Paul Karasick et Kristin Windell
Musique : Blake Neely
Casting : David Rapaport et Lyndsey Baldasare
Pays d’origine : Etats-Unis
Genre : Aventure, Action
Lieu de tournage : Vancouver (Canada)
Date de tournage : 8 juillet 2014 – avril 2015
Diffusion :
The CW : 8 octobre 2014 – 13 mai 2015
CTV : 8 octobre 2014 – 13 mai 2015
Canal+ Family : 2015

Histoire

Suite directe de la saison 2. L’Archer est devenu un héros pour les habitants de Starling City. La criminalité au sein de la ville a baissé, la population se sent plus en sécurité et le capitaine Lance a même dissout les forces “anti-Vigilant”. Dorénavant, Oliver pense qu’il peut enfin avoir une vie privée et propose à Felicity un rendez-vous galant. Mais lorsqu’il tourne le regard, Ra’s Al Ghul apparaît, le forçant à réaliser qu’il ne pourra jamais être Oliver Queen uniquement, du moins, pas tant que la ville a besoin de l’Archer.

Casting

Régulier

Stephen Amell (Oliver Queen)
Katie Cassidy (Laurel Lance)
David Ramsey (John Diggle)
Willa Holland (Thea Queen)
Emily Bett Rickards (Felicity Smoak)
Colton Haynes (Roy Harper)
Paul Blackthorne (Quentin Lance)
John Barrowman (Malcolm Merlyn/The Dark Archer)

Récurrent

Cynthia Addai-Robinson (Amanda Waller)
Audrey Marie Anderson (Lyla Michaels)
Karl Yune (Maseo Yamashiro)
J.R. Ramirez (Ted Grant/Wildcat)
Brandon Routh (Ray Palmer/Atom)
Rila Fukushima (Tatsu Yamashiro/Katana)
Matt Nable (Ra’s al Ghul)
Katrina Law (Nyssa al Ghul)

Guest Stars

Caity Lotz (Sara Lance)
Manu Bennett (Slade Wilson/Deathstroke)
Matt Ward (Simon Lacroix/Komodo)
Peter Stormare (Werner Zytle/Vertigo)
Charlotte Ross (Donna Smoak)
Nolan Gerard Funk (Cooper Seldon)
Christina Cox (Celia Castle)
David Cubitt (Mark Shaw/Manhunter)
Amy Gumenick (Carrie Cutter/Cupidon)
Austin Butler (Chase)
Nick Tarabay (Digger Harkness/Capitaine Boomerang)
Vinnie Jones (Danny Brickwell / Brick)
Marc Singer (Général Matthew Shrieve)
Doug Jones (Jake Simmons/Deathbolt)
Adrian Glynn McMorran (Michael Amar/Murmur)
Françoise Yip (La Prêtresse)

Production

Le 13 février 2014, la série a été renouvelée pour cette troisième saison

En mai 2014, l’acteur Stephen Amell annonce que John Barrowman a été promu principal pour cette saison.

En juillet 2014, Devon Aoki (Tatsu Yamashiro / Katana), Karl Yune (Maseo Yamashiro), Peter Stormare (Werner Zytle7, alias du Comte Vertigo (en) dans “New 52”), Brandon Routh (Ray Palmer) rejoignent la distribution dans un rôle récurrent et Primo Allon (Gregory Osbourne) le temps du premier épisode de la troisième saison. Il est également révélé que l’alter ego de Roy Harper durant cette même saison sera Arsenal. Et aussi, la production a auditionné J. R. Ramirez pour le rôle récurrent de Ted Grant / Wildcat.

En août 2014, Charlotte Ross a obtenu le rôle de la mère de Felicity le temps de l’épisode 5 de la troisième saison intitulé The Secret Origin of Felicity Smoak (et un retour pour l’épisode 18) et Matt Ward le rôle récurrent du mercenaire Komodo dès l’épisode 2, puis Rila Fukushima a été choisi pour remplacer Devon Aoki dans le rôle de Tatsu “Katana” Yamashiro à la suite d’un conflit d’horaire.

En septembre 2014, Matthew Nable16, Austin Butler et Nick E. Tarabay (en) ont obtenu un rôle d’invité lors de cette saison.

En octobre 2014, Vinnie Jones a obtenu un rôle d’invité durant la saison.

En novembre 2014, Alex Kingston est annoncé pour reprendre son rôle de Dinah Lance durant l’épisode 9 et Bex Taylor-Klaus pour reprendre celui de Sin lors de l’épisode 12 de cette troisième saison.

En décembre 2014, Manu Bennett est confirmé pour reprendre son rôle de Slade Wilson / Deathstroke et Marc Singer obtient un rôle d’invité le temps d’un épisode lors de cette saison.

En février 2015, Doug Jones obtient le rôle de Jake Simmons / Deathbolt lors de cette saison.

source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Saison_3_d%27Arrow

Mon Avis

Cette suite de la saison 2 est surprenante. La saison 3 prend sont temps pour s’installer! Il faut dire que la donne change! La team Arrrow se constitue, Roy devenant officiellement “Arsenal” et membre à part entière de l’équipe. Et tout ce petit monde travaille désormais sous l’oeil bienveillant de Quentin Lance, nouveau capitaine des forces de police de la ville. On en découvre plus sur Felicity avec sa mère qui débarque le temps d’un épisode. Et la série prend des risques : la mort de Sara, l’affrontement entre Oliver et Ra’s al Ghul qui se termine de manière logique mais surprenante, nous laissant sur un mid-saison épique! Du coté de Ray Palmer, on n’en découvre que très peu au fil des épisodes, il faudra là aussi attendre le mid-season pour entendre parler de Atom. Idem pour Laurel, appelée à devenir “Black canary”.

D’un côté les mystères sont énormes. Pourquoi Oliver Queen sait piloter un avion, pourquoi parle-t-il russe, chinois. Les flashback répondent à une partie mais introduisent d’autres mystères. Du coup je me suis littéralement mangé les épisodes les uns après les autres jusqu’à n’en presque pas dormir. Au niveau du scénario et de l’intrigue, la série est vraiment passionnante. Les personnages sont un peu plus fouillés et du coup chacun a une importance capitale. L’accent est clairement mis sur le côté psychologique des personnages. Chacun suit vraiment un fil conducteur, et est cohérent. Sauf Oliver Queen. Alors que durant la saison 1 et la saison 2 on nous présence une personne froide, réfléchi, intelligent, pragmatique, cette saison nous montre un personnage déraisonné, impulsif, incohérent. Et son caractère tranche complètement avec celui des saisons précédentes.

Seul hic, les intrigues et les personnages sont tellement fouillées que cela va au détriment des scènes de combat. Laurel Lance en Black Canary est plus que ridicule. Un punching ball, rien de plus. Autant Caity Lotz était crédible, et ses scènes de combat étaient belles et esthétiques, autant Katie Cassidy ne tient pas la comparaison. Et le cri du Black Canary rend la chose encore moins crédible (issu d’un module construit par Cisco de la série The Flash). Certaines scènes de combat sont tellement ridicules que cela en est risible: coups non portés (on voit le poing s’arrêter devant la personne ou passer à côté), coups échangés au ralenti… on retrouve exactement ce qui fait l’intérêt des nanars d’arts martiaux. Toutefois le combat dans la neige était bien fait et on a ressenti une grande tension en le regardant. Cependant, durant le reste de la saison, les combats au corps-à-corps sont des enchaînements de pirouettes cacahuètes et de roulé-boulés. Le combat final de cette saison est très représentatif car il est d’une importance capitale mais les enchaînements donnent un goût d’aseptisé à ce moment épique. A mon goût, je trouve les combats de cette saison loin de ce que d’autres séries proposent et loin de la saison 1.

Le nombre de héros et de super vilains augmente tellement qu’on a l’impression que tout le monde porte un masque et joue au justicier dehors. Et la fin de la saison 3 laisse un goût de baclé. Clairement pas une saison à regarder pour les arts martiaux. De même  les intrigues amoureuses deviennent vite lassantes et on tombe dans le piège du changement de comportement des personnages. Dans la saison 3 on se dit: “non ce n’est pas elle/lui, elle/il ne peut réagir comme ça”.

A part ça, comment parler de la saison 3 d’Arrow sans parler de The Flash. Les deux séries phares de la chaîne CW sont très liées. Au cours de cette saison, on ne compte pas les crossovers entre les deux séries. Un coup c’est The Flash qui aide Arrow, un autre coup Felicity s’invite dans le fief de Barry Allen. Ces échanges sont bien maîtrisés mais rendent parfois la chronologie des deux séries un peu compliquée à suivre. D’ailleurs l’épisode 8 de la saison 3 de Arrow et la suite de l’épisode 8 de la saison 1 de The Flash. Il faudra donc d’abord regarder la saison 1 de The Flash jusqu’à l’épisode 8 pour comprendre la saison 3 de Arrow mais aussi certains épisode de The Flash montrent pourquoi certaines personnes changent dans Arrow, et vice-versa. Les cross-over avec The flash sont intéressants dans la mesure ou ils permettent de jauger la différence de tonalité entre les deux. Là où la série The flash reste assez pop-corn et légère, on apprécie le coté bien plus sombre et “réaliste” de Arrow. Je mets réaliste entre guillemets quand même, mais le ton est très différent. Il faut dire que le parcours des deux héros est vraiment très différent également. Mais j’aime bien cette idée de lier ces deux séries, même si ce n’est sans doute au départ plus une volonté d’attirer les spectateurs de l’une des séries vers l’autre.

Une partie très appréciable de cette troisième saison, c’est l’intérêt croissant porté aux personnages secondaires. En effet, Diggle et Felicity sont de plus en plus importants et leurs vies personnelles commencent à prendre une part importante dans la trame de l’histoire. De plus, l’arrivée de Palmer (Atom) présage de bonnes choses pour la suite des aventuriers DC Comics. Et le couple Félicity – Ray est absolument désopilant, quand ces triangles amoureux n’interviennent pas…

Globalement cette saison est très inégale… Mais elle se déguste bien…

trailer: https://youtu.be/g5GxXbiPrjE

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
17 − 3 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.