Oct 182015
 

Réalisateur: Phillip Noyce
Producteurs: Tim Matheson, Daniel Grodnik
Scénario: Charles Robert Carner
Histoire de: Charles Robert Carner
Basé sur: Zatōichi chikemurikaidō (座頭市血煙り街道) écrit par Ryôzô Kasahara et réalisé par Kenji Misumi
Musique: J. Peter Robinson
Cinématographie: Don Burgess
Edition: David A. Simmons
Société de production: Interscope Communications
Distribution: TriStar Pictures

Date de sorties:
– 17 août 1989: Allemagne de l’ouest
– 16 mars 1990: USA

Durée: 86 minutes
Pays: USA
Langue: Anglais
Box office: $2,692,037

Sujet

Quand il a perdu la vue au Viêt Nam, Nick Parker a été recueilli par des paysans, qui lui ont appris les arts martiaux et le maniement du sabre. De retour aux États-Unis, vingt ans plus tard, il se met à la recherche de son vieil ami Frank Devereaux et découvre bientôt que celui-ci s’est endetté au jeu et qu’il est entre les mains d’un trafiquant de drogue de Las Vegas, Mac Ready, qui veut l’obliger à mettre ses talents de chimiste à son service

Acteurs

Rutger Hauer: Nick Parker
Terry O’Quinn: Frank Deveraux
Brandon Call: Billy Deveraux
Meg Foster: Lynn Deveraux
Noble Willingham: MacCready
Sho Kosugi: Assassin japonais
Lisa Blount: Annie Winchester
Nick Cassavetes: Lyle Pike
Rick Overton: Tector Pike
Randall “Tex” Cobb: Slag
Charles Cooper: Cobb
Julia Gonzalez: Fille latino
Woody Watson: Policier de Miami Corrompu
Alex Morris: Policier de Miami Corrompu
Mark Fickert: Policier de l’arrêt de bus
Weasel Forshaw: Popcorn
Roy Morgan: Six Pack
Tim Mateer: Snow
Sharon Shackelford: Colleen
Jay Pennison: Garde du corps du Casino
Tiger Chung Lee: Garde du corps du Casino
Stan Lee: Homme dans le parc
Brendon Nolan: Sergent de l’armée

Histoire (spoiler)

Nick Parker (Rutger Hauer), un soldat américain servant dans la guerre du Vietnam, est aveuglé par une explosion de mortier, mais est sauvé par des villageois locaux, qui l’aident à récupérer sa santé. Bien qu’il reste aveugle, comme faisant partie de son rétablissement, il lui est enseigné, par le maître local, l’expertise des arts martiaux afin de développer ses autres sens pour compenser la perte de sa vue.

Des années plus tard, de retour aux États-Unis, il visite son ancien camarade de l’armée Frank Deveraux (Terry O’Quinn), pour constater que Deveraux est manquant. Parker sauve alors le fils de Frank: Billy (Brandon Call) d’une attaque dans laquelle la mère de Billy (Meg Foster) est abattu par les hommes de main du patron de Frank, MacCready (Noble Willingham). Ces hommes veulent apparemment pour enlever Billy afin de l’utiliser comme moyen de pression sur Frank.

Texte caché: cliquer ici pour dévoiler la suite de l'histoire SélectionnerAfficher

Mon Avis

Appelé “Vengeance Aveugle” en français, ce film est souvent considéré comme un nanar. Mais il faut se remettre dans le contexte de l’époque, au moment où l’on sortait de la BruceLeemania pour rentrer dans l’ère du Ninja. Avoir un samurai aveugle, était quelque chose hors du commun, jusqu’à ce que l’on puisse accéder à Zatôichi, la série avec Shintaro Katsu.

Je l’avais vu il y a presque 30 ans et ce film m’avais beaucoup marqué. il m’a fait découvrir Rudger Hauer, un acteur Néerlandais, impressionnant dans ce rôle avec des yeux tellement pénétrant. A l’époque je ne connaissais pas Zatôichi et ne savait pas que ce film y était lié. En fait le film reprend l’histoire de l’épisode “La Route Sanglante” de Zatôichi (épisode n°6 en France, épisode n°17 au Japon): Zatōichi chikemurikaidō (座頭市血煙り街道).

Tout d’abord Rudger Hauer, cet acteur a un palmarès en tant qu’acteur de fou. Ses yeux bleu très clair, limite gris, lui donne vraiment l’aspect de quelqu’un qui a perdu la vue. Il est charismatique, et dans ce film on jurerait qu’il est vraiment aveugle tant son regard est fixe accentué par la profondeur de la couleur de ses yeux. Et pour donner écho à son regard bleu très clair, limite gris, il y a celui de Margaret “Meg” Foster, connue et reconnue pour son regard (https://fr.wikipedia.org/wiki/Meg_Foster).

Mais dans ce film, il y a un sacré  paquet d’acteurs qui deviendront plus connus: Brandon Call (devenu par la suite le fils de David Hasselfoff dans “Alerte à Malibu”), Noble Willingham (le CD Parker de “Walker Texas Ranger”). On notera une apparition de Stan Lee, le fondateur de Marvel Comics et papa de nombreux super-héros.

Vient ensuite les représentations martiales:

  • Sho Kosugi (Kosugi Shôichi, 小杉 正一) connu pour ses incarnations de Ninja dans la filmographie des années 1970 à 1990, avec une apparition dans Ninja Assassin de 2009. C’est un réel artiste martial, entrainé en Shindō jinen-ryū Karate (神道自然流), une forme de karate crée par Konishi Yasuhiro (康弘小西) en 1933, en Kendo, Judo, Iaido, Kobudo, Aikido, et Ninjutsu. Touche à tout, il a également pratiqué le Xing Yi Quan, le Tae Kwon Do et les karate Shitō-ryū et Shotokan-ryū. Il a été champion des compétitions All Japan Karate Championship.
  • Toguchi Masanori (戸口 正徳), appelé en Coréen Kim Duk (김덕/金徳/) d’où nom de Ring: Kim Duk (キム・ドク) appelé aussi Tiger Chung Lee. Ancien judoka devenu lutteur à la World Wrestling Federation, formé à la Japan Pro Wrestling Alliance (日本プロレス協会). Du fait que Seiji Sakaguchi, un autre jûdôka est également entré dans la Japan Pro Wrestling Alliance, cela causa des problème avec la fédération de jûdô. Du coup Toguchi Masanori fût envoyé en Corée du Sud le temps que l’affaire se tasse.
  • Randall Craig “Tex” Cobb, un ancien boxeur poids lourd, qui a commencé sa carrières en 1975 dans le Full Contact et le Kickboxing avant de rentrer en anglaise avec un très joli palmarès.

Sho Kosugi intervenant dans le film a également joué le rôle de professeur de sabre pour Rudger Hauer. Et le résultat est bluffant, car Rudger Hauer est complètement crédible dans son rôle de Samurai Aveugle.

Le film présente un large panel d’armes à feux: Beretta 92FS, Desert Eagle MK I, Star Model BM, Smith & Wesson (Modèles  686, 66 snub, 66, 19), 12 Gauge Double Barreled Shotgun, Ithaca 37, Smith & Wesson 3000, Cobray M11/9, Micro Uzi, Heckler & Koch HK94A3, AKM, M16A1, Steyr AUG (http://www.imfdb.org/wiki/Blind_Fury).

Outre cela on retrouve dans le film les musiques des années 80, et de nombreux détails esthétiques, comme la célèbre coupe “Mulet”. Et la musique est fidèle à cette époque, et vraiment agréable.

Certains passages sont quasiment identiques à “La Route Sanglante” de Zatôichi: Zatōichi chikemurikaidō (座頭市血煙り街道). Notamment la fin, avec la scène du pont. Mais on pourra aller plus loin en disant que, Blind Fury est la seule adaptation “correcte” de Zatōichi chikemurikaidō. Si évidemment, Rudger Hauer ne vaut pas Shintaro Katsu, force est de reconnaitre que cette “adaptation” est loin d’être mauvaise, même à l’heure actuelle!

Le film se caractérise également par son humour. Notamment à de nombreux passages sur le fait que Nick Parker soit aveugle. Je noterai également un clin d’oeil aux films de Bruce Lee:
MacCread: “Je ne veux pas entendre parler de cet aveugle! Mais qu’est-ce que vous foutez? Récupérer les choses qu’on est censé vendre?”
Cobb: “Non, Je.”
MacCread: “Oh ferme-la Ed, si tu n’es pas capable de t’en occuper, ramène moi quelqu’un qui le pourra! Ramène moi Bruce Lee”
Cobb: “Mais Bruce Lee est mort”
MacCread: “Alors ramenez moi son frère”

quelques scènes: https://www.youtube.com/watch?v=oxw-Szuwny0

 

 

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
25 × 25 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.