Fév 042018
 

Réalisateurs: Charles Phillip Moore, Rick Jacobson
Producteurs: Roger Corman, Mike Elliott, Cirio H. Santiago
Scénaristes: Paul Maslak, Don Wilson
Acteurs: Don “The Dragon” Wilson, Matthias Hues, Alan Blumenfeld, Deirdre Imershein, Richard Beymer, Jack Forcinito, Timothy D. Baker, Bob McFarland
Musique: David Wurst, Eric Wurst
Sortie: 28 mai 1992
Durée: 85 minutes
Type: Action, Arts Martiaux

Sujet

Une chanteuse de pop dont la popularité ne fait que croitre, harcelée par un obsédé embauche un ex-flic et expert en arts martiaux comme sécurité personnelle. Comme avec la plupart des chanteuses pop, elle est plutôt chaude et sa musique pas terrible est tolérée par tous.

Acteurs

Don Wilson: Jack Dillon
Deirdre Imershein: Shanna
Matthias Hues: John Sweet
Richard Beymer: Eddie Deangelo
Alan Blumenfeld: Will Sturges
Jack Forcinito: Bobby Machado
Barbara A. Graham: Barbara Glen
Bob McFarland: Mullavey
Jose Garcia: médecin légiste
Mitchell Bobrow: Rene
Victor Mohica: Emil Zolan
Brad Hefton: Frank Ellis
Mia M. Ruiz: prostituée
Brooke Ramel: May
Mychelle Dangerfield: Luanne
Michael Rapposelli: Ball
Paul Di Franco: John
Linda Sharpe: mère de Luanne
Kimberly Lord: Mère Sweet
Sean’a Mahoney: Journaliste
Charles Philip Moore: Jeremy Farrel
Gregory Luis Di Ricco: Jimmy Oswald
Jay Boryea: Raphael Zolan
Ahmad Reese: Jerome
John P. Menese: Dino
Patrick Wright: Barman
Willie Oswald: Ingénieur
Ernest Simmons: Mercenaire
Timothy D. Baker: Combattant dur à cuire
Paul Maslak: Garde du corps dans l’hôtel #1
Ross Terranova: Garde du corps dans l’hôtel #2
Mitchell Welch: Garde du corps dans l’hôtel #3
Keith William: Garde du corps dans l’hôtel #4
Harold Hazeldine: Gangbanger #1
Hiro Koda: Gangbanger #2
Erwin Villezon: Gangbanger #3
Reberto Garcia: Elève de l’école de Karaté de Dillon #1
Caesar Harrera: Elève de l’école de Karaté de Dillon #2
Antonio Horan: Elève de l’école de Karaté de Dillon #3
Tarous Jaghory: Elève de l’école de Karaté de Dillon #4
Michele Krasnoo: Elève de l’école de Karaté de Dillon #5
Gerry Blanck: chef des Mercenaire de Barroom #1
Jacklin: chef des Mercenaire de Barroom #2
Marcus Bossett: Mercenaire de Barroom #2 / Chef des Mercenaires du dojo #1
Stuart Haskin: Mercenaire de Barroom #3
William Walter: Mercenaire de Barroom #4 / Mercenaire du dojo #7
Andy Anderson: Tueur à la solde de Deangelo #1
John Corcoran: Tueur à la solde de Deangelo #2
Patrick J. Statham: Tueur à la solde de Deangelo #3
Maurice Travis: Tueur à la solde de Deangelo #4
Thomas Cooper: Travailleur du batiment #1
Brendan Dawson: Travailleur du batiment #2
Garner Clark: Garde de Deangelo #1
Ed Gonzales: Garde de Deangelo #2
Nader Hamzei: Garde de Deangelo #3
Jim Graden: Chef des Mercenaires du dojo #2
John Graden John Graden: Chef des mercenaires du Dojo #3
Troy Augborne: Mercenaire du Dojo #1 (as Troy Augborn)
James Ausley: Mercenaire du Dojo #2 / Barroom Mercenaire #1
Donnie Hair: Mercenaire du Dojo #3
Chip Post: Mercenaire du Dojo #5
Dennis Smith: Mercenaire du Dojo #6
Gregory C. Wilkinson: Mercenaire du Dojo #8
Ronald Anderson: Spectateur #1
Troy Borea: Spectateur #2
Keith Gonzales: Spectateur #3
Roverto Cesar: Spectateur #4
Steven Koda: Spectateur #5
Barry Harrell: Armes des Mercenaires
Frank Catalano: Divers

source: http://www.imdb.com/title/tt0103825/

Mon Avis

Don “The Dragon” Wilson et Matthias Hues sont les vedettes de ce film d’arts martiaux / tueur en série plutôt effrayant des années 90.

Matthias Hues joue le meilleur méchant de sa carrière qui a un regard un peu fou. Il a un peu un complexe d’Œdipe et aime tuer les femmes et leur couper les doigts.

Donc, il n’est pas le genre de mec que vous voudriez inviter pour Noël. Hues a toujours eu une grande présence à l’écran et avec son énorme et imposante carrure il était parfait pour le rôle de Sweet; le nom de méchant le plus ironique jamais.

Don Wilson est sur son devoir de héros qu’il fait très bien rendant même l’action facile.

Deirdre Imershein joue la chanteuse Shanna qui semble être une connasse plutôt antipathique et j’étais franchement du côté de John Sweet sur le coup là.

La scène de combat finale entre Matthias Hues et Don Wilson est le point culminant du film mais vu le talent impliqué dans le reste du film, ce combat n’est pas si génial. Ils manquaient d’une réelle intensité pour les rendre crédibles.

La chose que j’ai vraiment aimé dans le film était l’histoire elle-même; John Sweet est un méchant génial et c’est un scénario assez différent de celui habituel des films des années 90.

Il ne dure que 85 minutes et c’est bien assez.

Pour la version française, la bande son est terrible, mais les traductions françaises lamentables. Les scènes de combat ne sont pas bien chorégraphiées.

Toutefois il y a de très belles images de l’Irlande

Les doubleurs devraient tellement avoir honte…

Niveau des enchaînements  avec la version française, pas une seule scène logique, l’enchaînement des situations est aussi crédible qu’illogique. Tout est prévisible. Après 20 minutes de films on sait déjà comment il va se dérouler, qui sont les méchants se faisant passer pour des gentils, qui vont mourir et comment les gentils vont s’en sortir.
NUL… pas d’autres mots… une insulte au nanar. Le seul sentiment éprouvé durant ce film est la honte des acteurs d’avoir joué dedans et des doubleurs d’avoir doublé “ça”.

Ce film m’a fait pleurer… pleurer de honte… honte pour les scénaristes et réalisateurs… et encore plus pour les doubleurs. A moins de voir sa vie et celle de sa famille menacée, personne sain d’esprit doublerait une merde pareille. Même les acteurs en VO n’y croient pas le moins du monde.

Je ne crois pas, en 40 ans, avoir vu un film plus mauvais… il a mon étron d’or des films à jeter…

Toute l’équipe de production a dû se suicider après ce film… paix a leur âme..

Globalement, Blackbelt vaut la peine d’être vu uniquement pour Matthias Hues en tant que le tueur en série John Sweet et Don Wilson bastonnant les gens. Le mais le personnage de Shanna est si ennuyeux que vous voudriez qu’elle soit tuée… plusieurs fois même… Mais sinon passez votre chemin.

Est c’est Dommage car Don “The Dragon” Wilson outre sa carrière d’acteur martial incontournable est un des grands du kickboxing de 1975 à 1990.

le film: https://www.youtube.com/watch?v=oJKzIDj-i6s

 

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.