Août 242019
 

Ca y est j’ai enfin mon nouveau téléphone.

Mon ancien, un galaxy Note 3 acheté il y a 7 ans me surchauffait les batteries et me les faisait gondoler. En plus, il n’était plus possible d’enregistrer un fichier sur la mémoire interne ou SD sous cause d’une erreur qui réapparaissait en boucle. Il fallait tuer le processus, vider le cache des applications et effacer le message d’origine pour ensuite redémarrer le téléphone. A l’époque j’avais choisi ce téléphone pour ses performances et sa batterie amovible et je l’avais payé 800 euros mais pour un investissement à long terme. Et je ne me suis pas trompé. 7 ans après, ses performances étaient toujours suffisantes pour faire ce que j’en faisais et il ne bougeait pas. Et tous les deux ans je changeais de batterie et il était reparti comme s’il était neuf. Y a pas à dire, Samsung fait du super bon matériel. Seulement voilà, depuis quelques temps, malgré tous les changements de composants, les formatages, les réinstallations de ROM diverses et variées, il ne fonctionnait plus qu’en téléphone, sms et réveil-matin.

Je pensais repartir sur un très bon téléphone cher avec une vision à long terme… mais voilà… depuis 2 ans, les batteries des smartphones ne sont plus amovibles. Et s’il y a bien quelque chose qui ne dure pas sur un smartphone, c’est la batterie. Donc je ne me voyais pas investir à un long terme de 2 ans. Du coup j’ai décidé d’opter pour un smartphone à moins de 150 euros… comme ça, au bout de deux ans, je peux changer sans état d’âme. Et s’il dure plus longtemps… ben tant mieux…

J’achète toujours mes téléphones neufs et j’ai un abonnement sans engagement à moins de 16 euros. Du coup, forcément, le prix du smartphone importe. Et le fait d’acheter un téléphone à durée limitée et jetable, au moins je sais ce que je fais et pourquoi je le fais. Du coup j’ai choisi le téléphone en fonction de besoins à courts termes. Donc le plus important: la batterie, ensuite la RAM, au minimum 4Go, puis l’espace disque, 128 Go est bien, un bon capteur photo et surtout une SDCard.

C’est ainsi que j’ai choisi le Xiaomi Redmi Note 7. Etant chez free, j’avais le choix entre le tout cher “redmi note 7” à 3Go de RAM et 64 Go de disque (199 euros) mais la bande passante B28… et d’autres plus puissants sans la bande passante B28, et moins chers. B28 qui est la bande des 700 MHz cher à la 3G de free. Du coup j’ai trouvé sur un site une version 4Go RAM /128Go disk avec la B28 à 179 euros… donc plus puissant que ce que propose free et moins cher.

Je l’ai commandé le 14 juillet 2019. Lors de la commande on m’a proposé l’option payant “envoi rapide”, que je n’ai pas pris… du coup les entrepôts ont gardé le téléphone 3 semaine avant de l’envoyer. Et c’est donc 5 semaines après commande que je l’ai reçu. Et là, j’ai fait le boulet (et amazon n’a pas vraiment aidé). D’abord il me fallait impérativement une protection pour éviter que le téléphone ne soit abîmé fait de ça les premiers jours. Et il me fallait une SDCard du maximum de ce qu’acceptait la version d’androïd. J’ai acheté les trucs sur amazon le 14 août en livraison express le 17 août, donc samedi. Et donc j’ai mis mon adresse perso.

Finalement certains colis ont été programmés pour lundi 19 août… et pour les autres ils devaient être livrés chez moi avant 21h. J’ai attendu de 8 à 19h et ne voyant pas de livreur arriver, j’ai regardé le statut de la commande. Il était écrit “livré, mis en lieu sûr”. J’ai commencé à regarder devant chez moi, dans ma boite aux lettres, dehors… mais rien. En allant sur le site d’amazone, il y avait une photo de mes colis devant une porte qui n’est la porte de personne de mon bâtiment. Ni chez moi, ni chez mes voisins.

Note pour plus tard, les livreurs de chez Amazon, eux non plus ne s’emmerdent plus à envoyer un SMS, à téléphoner et à passer chez les gens pour voir s’ils sont là… et le “lieu sûr”, c’est une “porte au pif dans la rue”… C’est la dernière fois que je me fais livrer chez moi… Mais rien à dire sur le reste en terme de rapidité, de service après vente, de gentillesse et d’amabilité du support, de professionnalisme des gens avec qui j’ai échangé et en terme de communication.

Et le pire c’est qu’en installant le téléphone… j’ai découvert un nouveau format de carte SIM…. la nano-SIM. Et oui, je n’avais qu’une micro-SIM. Du coup commande d’une nouvelle SIM et donc encore de l’attente… et les 10 euros de livraison express n’étaient au final pas nécessaires. Et c’est le jeudi 22 août que j’ai reçu le Saint Graal me permettant de mettre ce téléphone en activité.

Maintenant je suis de nouveau connecté au monde, je peux faire de belles photos et enfin les mettre en ligne.

Et donc aujourd’hui je suis allé pour la semaine de réouverture au restaurant Lou Païs d’Aqui: http://www.restaurant-loupaisdaqui.com/

(facebook: https://fr-fr.facebook.com/loupaisdaqui/)

Ce restaurant n’est pas mon préféré seulement à cause de l’accueil, de la sympathie et de la gentillesse de l’équipe qui le fait tourner. Mais aussi car tout est “maison” et que les produits sont achetés chez des producteurs locaux. Le restaurant fait tourner le commerce local. Et pour moi c’est important. Parfois les plats varient en fonction de ce qui est acheté au marché le jour venu…

Aujourd’hui j’ai pris en entrée un feuilleté de poireaux avec une rondelle de fromage de chèvre.

Et en plat principale, des filets de maquereau, du riz camarguais et des légumes.

Excellent!!!!!

 

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
25 − 23 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.