Jan 182021
 

Ceux qui sont déjà allé au Japon en été connaissent bien. Ou dans certains restaurants dits “japonais”, car on en trouve de plus en plus dans les restaurants “sino-japonais” en France.

Il s’agit de la limonade “Ramune” (ラムネ). J’ai pu trouver samedi dernier un parfum que je n’avais pas encore essayé au Japon : Thé vert.

La consommation d’un Ramune est simple, sauf la première fois où ça peut déstabiliser.

Il faut retirer le sceau en plastique afin de pouvoir accéder à une sorte de “rondelle”.

La rondelle, très souvent bleue, doit être désolidarisée d’une collerette.

Ce qui donne un bouton pressoir qui permet de faire descendre la bille de verre et ainsi ouvrir la bouteille.

Ensuite pour consommer, il suffit de boire du bon côté afin que la bille soit bloquée par le cou de Codd, sinon la bille remonte jusqu’au goulot et bloque le passage du liquide.

Bon, maintenant Ramune au thé vert, ça donne quoi? Et bien, c’est très bon, moins sucré que les autres parfums, et très sympa. Encore faut-il aimer le thé vert évidemment.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
34 ⁄ 17 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.