Juil 232009
 

Cinquième jour du stage d’été d’Uechi-ryû: jeudi 23 juillet 2009

Inutile de le dire, je suis encore arrivé avec 1h15 de retard, fatigué et sur les dents. Là je commence à sérieusement ressentir le manque de condition physique par rapport au cumul des entrainements et surtout du boulot qui me consomme pas mal d’énergie.

Aujourd’hui le thème était le passage de grade fédéral.

Dans une première partie on travail le kihon, avec les positions fédérales, les déplacements ainsi que les techniques d’attaque et de défense demandées pour les passages de grade. Il convient d’être stable, ancré, puissant, et ne pas faire d’appel. On travaille donc de nombreux enchainement en déplacement avec des attaques diverses. Exemple: avancer en migi zekutsu avec défense migi gedan barai, puis avancer en hidari kokutsu et hidari shotouke, puis rotation pour se retrouver en kiba dachi et  attaquer migi tetsui. Ou enchainer en avancer dans les différentes position des techniques de jambes suivis de techniques de bras. Le travail est intéressant car il nécessite de l’équilibre et de la stabilité, mais surtout de réussir à trouver ce qu’il faut en relâchement pour pouvoir enchainer les techniques fluidement mais aussi les déplacements, afin que ça ne soit pas trop saccadé.

Une seconde partie nous fait aborder le travail de kihon à deux. Un partenaire sert de placement, et l’autre enchaine ushiro maegeri en hidari zenkutsu dachi, ushiro maegeri en migi zenkutsu dachi, ushiro mawashigeri en hidari zenkutsu dachi, ushiro mawashigeri en migi zenkutsu dachi, mae maegeri en hidari zenkutsu dachi, mae maegeri en migi zenkutsu dachi, mae mawashigeri en hidari zenkutsu dachi, mae mawashigeri en migi zenkutsu dachi, migi gyakuzuki en hidari zenkutsu dachi, hidari gyakuzuki en migi zenkutsu dachi, migi oizuki en hidari zenkutsu dachi, hidari oizuki en migi zenkutsu dachi. On change de garde à chaque fois que le plastron change de garde, le but est de le suivre.

Une troisième partie concerne le kihon ippon kumite. Les deux partenaires face à face se saluent, tori, celui qui attaque s’annonce en disant “tori”, et donc uke dit “uke”. Tori se met en garde hidari kamae zenkutsu dachi et uke reste en yoi. Tori attaque en annonçant son attaque:
– oizuki jodan
– oizuki chudan
– maegeri chudan
– mawashigeri jodan ou chudan
– yokogeri chudan
A chacune des attaques uke effectue un “blocage” (percutant, absorbant, repoussant) avec ou sans esquive, avec ou sans saisie, et une seule technique de contre-attaque. Il faut que uke fasse idéalement 5 techniques de contre-attaque différentes. Et évidemment ce qui est fait en hidari kamae, se fait aussi en migi kamae. Il faut: de la stabilité, de la distance, de la puissance, du kime, un kiai bien sonore, et de la fluidité. Il est possible d’accompagner son esquive/blocage d’un balayage ou d’un fauchage pour donner l’atemi final sur le partenaire au sol.

La quatrième partie est le jû ippon kumite. Cette fois-ci tori et uke sont tous les deux en gardes mais ils ne sont pas statiques, ils bougent, changent de garde. Tori qui s’est annoncé, annonce les attaques qu’il va effectuer qui sont:
– oizuki jodan
– ushiro mae geri
– ushiro mawashigeri
– ushiro yoko geri
– maitezuki
– gyakuzuki

Une partie de stage qui reste très intéressante pour du travail de base et de fond. Musculairement parlant j’ai été très sollicité, mais ça m’a permis de travailler mon équilibre, ma stabilité, ma souplesse et mon dynamisme. Ce n’est pas un travail traditionnel, mais vraiment fédéral, mais malgré tout il y a quelque chose à prendre. Notamment quand je vois que certains exercices, j’ai du mal à les faire ou certaines déplacements sont mauvais par manque de stabilité ou d’ancrage. J’ai trempé mon karategi ce qui est la preuve que j’ai travaillé, et donc que la séance a été plus que bénéfique physiquement. Encore une séance très motivante qui me donne envie de m’inverstir plus, et progresser plus rapidement.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
11 − 5 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.