Déc 312010
 

Un petit article hommage sur un artiste que j’aime particulièrement, un chanteur dont j’apprécie les chants et la voix ainsi qu’un excellent comédien.

L’article de wikipedia est pas trop mal, je vais donc l’utiliser pour le présenter en l’enrichissant de deux trois informations manquantes.

source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Kenji_Sawada

Sawada Kenji (Kyûjitai et nom réel: 澤田 研二, Shinjitai: 沢田 研二, né le 25 juin 1948 à Tsunoi Iwami), surnommé “Julie” (ジュリー – Jurii) parce qu’il aurait beaucoup aimé “Julie Andrews” l’actrice de “the sound of music”, également connu comme chanteur pour le groupe de pop Japonaise Les Tigres, est un chanteur, compositeur, poète lyrique et acteur Japonais.

Il est né à Tsunoi Iwami de la préfecture de Tottori au Japon mais a grandit à Sakyo-ku, Kyoto à partir de l’âge de 3 ans. Il est marié à la star de Oshin Yûko Tanaka, qu’il a rencontré lors du tournage du film Tora-san, l’expert (男はつらいよ 花も嵐も寅次郎, Otoko wa Tsurai yo: Hana mo Arashi mo Torajirô) un film comédie japonais de 1982.

Comme chanteur (souvent il a aussi travaillé comme parolier) et acteur, Sawada a progressé dans la culture populaire japonaise durant les trois dernières décennies de “l’ère Showa”. À la fin des 1960s, il a réussi comme le chanteur principal du groupe the Tigres. Après la dissolution des Tigres et un autre projet “PYG”, il a commencé une carrière solo. En solo, il a vendu plus de 12 millions de singles et est devenu la plus grande star masculine japonaise dans les années 1970 et 80. Durant les années 80, sa popularité étonnante a décliné rapidement, mais il a continué à travailler comme artiste à succès. Jusqu’à maintenant, il a vendu plus de 15 millions de disques, et est 36e artiste de pop au Japon.

Carrière dans la musique

Sawada était chanteur principal de J Pop dans les années 1960 avec le groupe the Tigers. Après avoir atteint le statue d’idole nationale, il reçut le surnom de “Julie”. Les stars de pop japonaises de cette époque adoptaient souvent des surnoms féminins anglais. Son surnom provient de l’actrice Julie Andrews dont il est fan. Le groupe a été signé aux Watanabe Productions.

En 1969, the Bee Gees ont été engagés pour composer deux chansons pour le groupe dans une tentative de percée internationale. Une des chansons fut un tube au Japon, Sourire intitulé Pour Moi et chanté par Sawada Kenji. À l’étranger, le disque n’a pas eu le succès escompté par les dirigeants de la watanabe et le groupe fut licencié par la production peu après.

En 1970, après la séparation des Tigers, Sawada créa un nouveau groupe, PYG. Kenichi Hagiwara, principal rival de Sawada dans le groupe, était également chanteur. Le concept a fonctionné uniquement sur le papier, et a duré environ une année. Ils ont sorti un seul album.

Quand PYG s’est séparé, Sawada avait déjà entamé une carrière solo, mais elle a tourné sous sa forme actuelle et comme sa forme principale d’expression artistique.

Comme dans les années 1970, Sawada a commencé à porter des vêtements excentriques et à se maquiller, il a été considéré comme un innovateur influent et a été appelé le “David Bowie japonais”. Plus tard il a été considéré comme le “Pionnier du Visual Kei” une fois que le terme “Visual Kei” fut utilisé.

Sawada joue aussi du shamisen.

En France, il fut connu pour avoir sorti son premier single Mon Amour, je viens du bout du monde.

Discographie: http://en.wikipedia.org/wiki/Kenji_Sawada_discography

Une de mes chansons préférées: 勝手にしやがれ (katte ni shiagare)
J’aime beaucoup aussi: ダーリング (“Darling”)
Et: カサブランカ・ダンディ (“casablanca dandy” une chanson en hommage au film de Humphrey Boggart)
Ou encore: ストリッパー
Je trouve sa voix superbe et qu’elle se bonifie avec le temps…
Une chanson de son album de 1975 sorti en France

Carrière cinématographique

Sawada les rôles les plus connus incluent le biopic de Paul Schrader, Mishima: “A Life in Four Chapters du légendaire” Yukio Mishima et la comédie d’horreur de Takashi Miike Katakurike no koofuku
* 1974 : Honô no shôzô
* 1979 : l’homme qui a volé le soleil(太陽を盗んだ男, Taiyô o Nusunda Otoko)
* 1981 : Samurai Reincarnation (魔界転生)
* 1985 : Capone Cries a Lot (カポネ大いに泣く)
* 1985 : Mishima: A Life in Four Chapters
* 1990 : Hiruko the Goblin (妖怪ハンターヒルコ)
* 1991 : Yumeji (夢二)
* 2001 : Pistol Opera (ピストルオペラ)
* 2002 : The hapiness of the katakuri (katakurike no kôfuku, カタクリ家の幸福)

 Dans ce dernier film, le duo avec Keiko Matsuzaka (qui bien qu’étant actrice et ayant seulement chanté quelques chansons a vraiment une voix superbe) est formidable: http://www.youtube.com/watch?v=_t6FYLhGKfQ

Le film est réellement sublime… et cette chanson est aussi drôle qu’elle est belle… Elle m’a autant ému qu’elle m’a fait rire de part les clichés, les scènes…

  9 Responses to “研二沢田 – Kenji Sawada”

Comments (9)
  1. Je vous remercie pour ce blog, je cherche depuis quelques temps des renseignements sur Keni SAWADA, et votre blog est très complet.

  2. Kenji Sawada est mon deuxième chanteur préféré. C’est une légende au Japon. Il a fait de nombreux hits au Japon surtout entre 1978 et 1982. Ses ventes ont décliné fortement à partir de 1983 et sa popularité à partir de la fin des années 80.
    Son groupe “The Tigers” est le group sound le plus connu (et pour moi le meilleur).
    Sa chanson la plus connue aujourd’hui c’est Toki No Sugiyuku Mama Ni.
    Mes chansons préférées sont Samurai, Hai to Diamond, et Megami

  3. @IloveHirorin – bonjour,

    j’aimerais connaitre les noms des présentateurs de l’émission du Yoru no Hit Studio. Pouvez vous me les transmettre? Me
    votre blog est bien utile merci pour vos informations.

  4. merci pour ces informations.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.