Mai 032009
 
 

L’acteur qui joue le rôle de X-OR dans la série, est née le 5 Février 1955 à Ehime au Japon, et porte le nom de Kenji Takahashi sont vrai nom (Kenji Oba est son nom d’acteur et de comédien), il est l’un des meilleurs élèves du célèbre “Shinichi “Sonny” Chiba au “Japon Action Club”  (JAC) (école de cascade et de théâtre).

C’est à l’âge de 15 ans qu’il entre en 1970 à la JAC –  Japan Action Club un école fondé par  Sonny Chiba lui-même (voir rubrique sur les guest stars), et qui forme des acteurs-cascadeurs. Ses parents n’étaient pas d’accord, mais sous l’impulsion de ses professeurs qui voyaient en Oba un athlète bourré de talent il entreprend d’entrer dans ce centre formation. Pourtant il n’ambitionnait pas de devenir un acteur. Il voulait simplement devenir un cascadeur, d’autant que la demande de cascadeurs à cette époque était très importante.

En septembre 1970, il quitte donc son lycée Matsuyama High School pour se rendre à la capitale et entrer dans la JAC, sans aucune garantie d’y rester très longtemps. Mais Kenji est un vrai bosseur, chaque jour il persévère et s’entraîne même en dehors de la JAC, pour travailler en priorité ses jambes, en restant debout dans les bus et les trains et pratiquant du foot et du basket. Ce qui explique son incroyable détente et la qualité de ses acrobaties.

Dès 1972 il fait ses premiers pas sur les plateau de tournage dans la cultissime série de tokusatsu Kikaider (Jizo Ningen Kikaida), où il interprète essentiellement les doublures de monstre et s’essaye même en doublure de l’acteur principal Ban Daisuke. il joue occasionnellement des petits rôles de figuration également, et ce sera d’ailleurs la première fois qu’on le voit à visage découvert sur un écran.

Son premier rôle principal il le trouve quelques années plus tard dans Battle Fever J (La troisième série Sentai en 1979) où il joue Shiro  Akebono/Battle Kenya. Il rejoue l’année suivante dans une série sentaï où il campe le rôle de Daigoro Ouno/Denzi Blue dans Denziman (1980).

Voyant ses excellentes capacités physiques et son très bon jeu d’acteur, les producteurs de ces deux séries sentaï ont donc flairé le talent, et ont penser à Oba pour incarner le rôle du premier Metal Hero dont ils seront également les producteurs.
Il incarne donc Retsu Ichijouji (Gordan) dans Uchu Keiji Gyaban (X-Or) et nous montre toute l’étendue de son talent dans ce chef-d’oeuvre de 44 épisodes. Étant le personnage principal de cette série, il prend son rôle très à cœur et s’est impliqué à fond innovant même en proposant une épée en néon pour les combats au laserolame (ce qui a fait gagner un temps non négligeable en post production). Il garde un très bon souvenir de ce tournage, il était ravi de s’y rendre tous les matins et de retrouver toute l’équipe sur les plateaux. Après X-Or, il continue à travailler pour la Toei, qui adaptait beaucoup de manga en tokusatsu. Ces séries mêlaient comédie, drame et arts martiaux, des domaines que Oba maîtrisait.

Parallélement aux séries tv, Oba a aussi joué des petits rôles dans des films d’arts martiaux légendaires tels : The Killing Machine , Tiger’s Claw, Sister Streetfighter, La Légende des 8 Samouraïs (The Legend of The Eight Samourai) et quelques autres films toujours aux côtés de son mentor Sonny Chiba. Vous pouvez l’apercevoir dans Champion of Death en élève de karaté. On le voit également dans la série très connue en France, San Ku Kai où il était la doublure de Starros dans toutes les scènes d’action, et on le voit à visage découvert dans l’épisode 15 dans le rôle d’un villageois mourant !

Il a joué des rôles principaux dans deux films de la Toei du Japon Action Club :
– Il incarne un maître d’école dans Igano Kagamaru (Kabamaru le Ninja) avec le fameux Hikaru Kurosaki (acteur principal de la série Jaspion), Hiroyuki Sanada, Naomi Morinaga , Hiroshi Watari et Sonny Chiba lui-même.
– Il est apparu également dans un épisode de Kage no Gundan (Shadow’s army) une série avec Chiba, Sanada et Kurosaki. Une série qui fera l’objet d’un clin d’oeil énorme dans Kill Bill de Quentin Tarantino.

Le rôle le plus drôle qu’il ait eu, était dans Kootaroo Makaritooru, encore avec Kurosaki, Sanada et Chiba dans lequel il joue un combattant looser de kendo utilisant un vrai katana.

Il aura un rôle régulier dans Space Sheriff Sharivan (X-Or 02) où il ne joue pas seulement le supérieur de Den Iga mais il assiste aussi son bon ami Hiroshi Watari pour battre Satanakhan !!  Sa dernière apparition dans le scaphandre d’X-Or sera dans le Spécial Uchuu Keiji, tourné le 8 mars 1985 qui rassemble Gaban, Shariban et Sheider (les trois Sheriffs de l’Espace) pour une dernière rencontre. A propos, il sera chauve dans ce film parce qu’il jouait un personnage chauve dans Kage No Gundan à la même période. Oba était aussi une guest star dans des séries Metal Heroes plus récentes comme :
– Metalder en 87 dans les épisodes 25 et 26 qui rassemble quelques-uns des meilleurs acteurs du Japan Action Club dont son ami Hiroshi Watari
– Giraya en 88, dans l’épisode 27 où il joue le rôle d’un ninja qui vient gagner l’armure de Giraya après un duel avec lui,
– Kamen Rider Black RX en 89, dans l’épisode 34 où il joue un père de la famille dont le fils est kidnappé,
– Il fait une apparition en tant que maître de karaté avec Naomi Morinaga dans le film Kamen Rider ZO en 1993.  De ce film a été tiré un jeu sur Mega CD : Kamen Rider ZO, dans lequel on voit Oba.

Dans X-Or, Oba a prouvé qu’il pouvait être un acteur polyvalent: aussi bien comique, que tragique et aussi bien décontracté que angoissé . Ses acrobaties tout au long de la série sont pour la plupart irréprochables, presque dignes du grand Jackie Chan : il saute même, par exemple, du haut d’un immeuble dans l’épisode 15 (un des meilleurs épisodes dans la série). Ses attaques sont rapides, puissantes et efficaces ; comme tout bon acteur de scènes de combat, il réussit à arrêter son coup de poing juste avant de frapper l’ennemi sans que ce ne soit trop perceptible.

   
 Années 1970  Années 1980  Années 2000

La popularité de Oba a surpris l’acteur lui-même, quand au cours d’un voyage en France quelques temps après X-Or, il a été reconnu par une petite fille dans un restaurant qui lui dit « Hé, c’est X-Or! ».
Il a été récemment invité en France pour assister à un salon série d’action d’animation à Toulon : Cartoonist 2001. Il fut très surpris de l’accueil que les fans lui ont réservé, il ne pensait pas que même 20 ans plus tard, il pouvait encore avoir autant de fans, et fut très touché. Il a d’ailleurs parfaitement remercier à son tour le public, lors du talk show avec Watari et Tetsuo Narikawa (Spectreman) et surtout en nous offrant un show que le monde entier nous enviera éternellement. Ce show mettait en scène nos trois héros (Spectreman, Gaban/X-Or , Shariban). Pour des raisons de droits, ce genre show ne pourrait jamais avoir lieu au Japon, c’est dire la chance que l’on a eu de voir ça.

Aujourd’hui Kenji Oba  habite sur l’île de Shikoku, et travaille pour la JAE (ex-JAC) dirigée de nos jours par Osamu Kaneda (directeur des scènes d’action de Gaban, Shariban etc…) et sa propre société de cascadeurs : la JET, il est manager et entraîneur d’une troupe de jeunes, qui feront les héros de demain sur les écrans japonais et qui participent aux Korakuen, ces spectacles publics mettant en scènes des héros du petit écran, très populaires au Japon, et organisés régulièrement. La JAE a récemment proposé dans de ces shows live au Japon , un show cascade et illusion auquel participait l’élève de Kenji Ôba, un autre Kenji : Kenji Takechi. Takechi, qui n’est pas sans  rappeler curieusement le nom de civil d’X-Or au Brésil Takeshi, mais il ne s’agit là que d’une pure coïncidence. Mais la question qu’on se pose est surtout celle-ci :
– Reverra-t-on Kenji dans une série live ?
Si une suite à X-Or est réalisée, Kenji reviendra sur les plateaux de tournage, peut-être pas pour un rôle aussi physique que celui qu’il avait dans X-Or, mais plutôt un second rôle comme dans Shariban. Il se donne encore quelques années pour participer à ce projet sérieux, ses capacités étant vieillissantes. Mais le projet a beaucoup de mal à voir le jour bien que Nonaka, Oba et même Watari sont motivés pour.
Kenji Oba est en tout cas aujourd’hui encore un homme impressionnant physiquement, très timide mais également d’une très grande classe. Il n’a pas perdu son éternel sourire et je suis sûr que ce surhomme, qui a marqué toute une génération, n’a pas fini de nous faire rêver …

Les années 2000 marquent un nouveau tournant dans sa carrière. En 2002, il fait un apparition très surprenante dans la série Ninpu Sentaï Hurricanger, faisant un monstrueux clin d’oeil à X-Or en réalisant le geste de sa transmutation.
Le cinéma lui fait les yeux doux en 2003, et c’est avec joie qu’on a pu le voir dans Kill Bill un film de Quentin Tarantino, où il joue aux côtés de son mentor de toujours Sonny Chiba avec qui il apparaît également dans Battle Royale II tourné la même année.
En 2004, il joue un petit rôle dans la série  Moeyo! Dragon Girls, une série à l’ambiance très “video games” où il croise d’autre pointures du tokusatsu comme Keiichi Wada (Dairanger) Kazuo Nibori (le cascadeur pas mal de Red de sentaï) et Masahiro Kuranuki (Timeranger).

Aujourd’hui il continue a se produire dans des spectacles avec sa troupe (la troupe Lamy) dans sa région natale Ehime.

Il était en Dédicace et conférence lors la seconde édition de “Chibi Japan Expo” qui s’est déroulée les 31 Octobre , 1er et 2 Novembre 2008.

Filmographie de Kenji ôba

Acteur

1. “Jûken sentai Gekirenjâ” : Dan (1 episode, 2008)
… aka “Beast-Fist Squadron Gekiranger” (International: titre anglais)
 – Gawa-gawa! No kioku (2008) TV episode :Dan

2. Kage (2007) …. Jin

3. Kill Bill: Vol. 1 (2003)  …. Homme chauve dans le magasin de Sushi

4. Batoru rowaiaru II: Chinkonka (2003) …. Camarade de Mimura

5. Sekiryû no onna (2002)
… aka The Legend of Red Dragon (International: titre anglais)

6. Kamen raidâ Zetto Ô (1993)

7. “Sekai ninja sen Jiraiya” …. Yajiro Yiho (1 episode, 1988)
… aka “World Ninja War Jiraiya” (International: titre anglais)
 – Jiraiya, the Toha’s rival (1988) TV episode …. Yajiro Yiho

8. “Chôjinki Metalder” (1987) TV series

9. Space Cop Shaider: Pursuit! Shigi Shigi Abduction Plan (1985) …. Gaban

10. “Uchû keiji Shaider” …. Gaban / … (1 episode, 1985)
 – Episode #1.49 (1985) TV episode …. Retsu Ichijôji/Gaban

11. Kotaro makari-toru! (1984) …. Teruhiko Tenkouji
… aka Death of a Ninja (USA: titre DVD)
… aka Kotaro to the Rescue
… aka Leave It to Kotaro (USA: titre vidéo)

12. Satomi hakken-den (1983) …. Inukai Genpachi Nobufuchi
… aka Legend of Eight Samurai (International: titre anglais)
… aka Legend of the Eight Samurai (USA: version doublée)

13. “Uchû keiji Sharivan” (1983) TV series …. commandant Gaban

14. “Uchû keiji Gyaban” (1982) TV series …. Gaban

15. “Kage no gundan III” (1982) TV series
… aka “The Shadow Army 3” (International: titre anglais)

16. “Denshi sentai Denjiman” (1980) TV series …. Daigorou Oume

17. “Batoru Fîbâ Jei” (1979) TV series …. Shirou Akebono/Battle Kenya
… aka “Battle Fever J”

18. Golgo 13: Kûron no kubi (1977) …. Frère Karate 1
… aka Golgo 13: Kowloon Assignment (Japon: titre anglais: titre littéral)
… aka The Kowloon Assignment

19. Akane iro no kûdô (1976)

20. Onna hissatsu ken (1974)
… aka Female Fighting Fist in Danger
… aka Jo hissatsu ken
… aka Nyô hissatsu ken
… aka Sister Street Fighter
… aka Woman Certain Kill Fist

21. Akai tenshi (1966)
… aka Red Angel (USA)

22. Daikaijû Gamera (1965) …. Self-Defense Force Soldier B
… aka Gamera
… aka The Giant Monster Gamera

Cascadeur

1. Tobidasu Jinzô ningen Kikaidâ (1973)
… aka Flying at Ya’ Android Kikaider
… aka Kikaider: The Movie
… aka The Kikaida 3-D Movie (USA)

2. “Kikaidâ Zero Wan” (1973) TV series
… aka “Kikaider 01”

3. “Jinzô ningen Kikaidâ” (1972) TV series
… aka “Android Kikaider”
… aka “Kikaida: Android of Justice” (USA)

sources: http://users.skynet.be/x-or/page_kenji_oba.htm
photos provenant du site : http://users.skynet.be/x-or/page_kenji_oba.htm
D’autres photos de Kenji Ôba: http://gyaban.tokusatsu.org/kenji_photo.htm
photos, décors et explications sur le site japonais: http://www2.plala.or.jp/gavan/index.html
Une interview de Kenji Ôba

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
13 − 3 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.