Fév 212012
 

Un de mes contacts a partagé une vidéo tiré du film “Equilibrium”. A l’époque le passage du film relatif à la vidéo m’avait amené à cette réflexion, mais je n’avais pas le support informatique pour coucher cela et partager cette réflexion autrement qu’en discutant avec un cercle d’amis pratiquants, cercle restreint tout de même.

Le passage du film en question parlait du kata de pistolet (gunkata dans la vidéo). Le film expliquait que, les endroits, les angles et les positions les plus probables où l’on rencontre une cible vivante, lors d’une attaque à l’arme à feu avaient été analysés, et de ces analyses avait été mis en place un kata au pistolet permettant non seulement d’atteindre toutes les cibles avec une probabilité maximale mais aussi en évitant les tirs ennemis: Le Gun-Kata.

Le Gun-kata (ou Kata du Tir) est une variante fictionelle d’art martial introduite dans les films Equilibrium (Kurt Wimmer, 2002) et Ultraviolet (Kurt Wimmer, 2006).

Le Gun-kata a été conçu par le scénariste et réalisateur d’Equilibrium Kurt Wimmer et développé par le chorégraphe de combats Jim Vickers. Il s’agit d’une technique de combat utilisant les armes à feu. Elle permet d’infliger un maximum de dégâts à l’adversaire, tout en permettant à celui qui le pratique de rester dans une position de quasi-invulnérabilité.

« Le Kata du tir. Après analyse de milliers de combats à l’arme à feu, les Recteurs ont déterminé que la distribution géométrique des antagonistes dans n’importe quel combat est statistiquement prévisible à chaque fois. Le kata du tir identifie l’attaquant comme une arme totale ; chaque nouvelle position représente une zone de neutralisation maximum, infligeant un maximum de blessures à un maximum d’adversaires, tout en permettant au défenseur d’éviter les trajectoires statistiquement traditionnelles de riposte. La maîtrise instinctive de cet art vous permettra d’augmenter votre puissance de tir d’au moins 120%. Sa rapidité et ses 63% de capacités de tuer supplémentaires font du maitre du Kata du Tir un adversaire à ne surtout jamais prendre à la légère. »
— Vice-Consul Dupont, 3e Conseil du Tetra-Grammaton

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gun-Kata

La vidéo en question: http://youtu.be/tINWl0gzQWI

 Ce qui m’a amené à me poser des questions à la fois sur les kata pratiqués dans les écoles d’arts martiaux traditionnelles, et leur but. Mais aussi à m’interroger sur les arts martiaux à notre époque.

Depuis l’origine les arts martiaux étaient adaptés à l’époque où ils étaient pratiqués. Au Japon les écoles de jûjutsu comprenaient le sabre, l’arc, la lance, la chevalerie. Et les champs de bataille, avant l’arrivée de l’arme à feu et du canon étaient un ensemble de combat avec ces armes précédemment citées.

Depuis l’apparition de l’arme à feu, de l’arme à feu de poing, la donne a changé, certains arts martiaux ont essayé de s’adapter à la distance que procure cette arme, mais sans réel succès. Bref, contre un pistolet il faut être armé d’un pistolet (ou d’une arme de jet, à moins d’être à distance de plus en plus courte en fonction de ce que l’on a dans la main. Il existait une vidéo sur youtube mais qui a été bien trop vite retirée qui démontrait l’efficacité d’une attaque au couteau selon la distance, lorsque le pistolet de l’attaquée était dans la sacoche ou dégainé ou en joue).

De ce fait les arts martiaux pratiqués par le citoyen lambda, même s’ils sont fait sérieusement, dans un but d’autodéfense, même s’ils comportent des mises en situations plus ou moins réalistes, restent des pratiques de loisir. Il est vrai qu’ils peuvent être utiles lors de situation d’auto-défense, qu’ils peuvent sauver la vie, la sienne, celle de tiers. Mais en aucun cas ils peuvent servir lors d’une guerre puisque les armes à feu ont changé la donne.

Car le but des arts martiaux à l’origine était un but guerrier, de permettre à un soldat de survivre en éliminant son adversaire. Ou en permettant à un garde du corps de protéger un convois, un bateau, une cargaison contre une attaque de pirate. Or à l’heure actuelle, les pirates sont armés d’armes à feu, les guerres se déroulent à l’arme automatique, l’explosif, en véhicule blindé. Du coup un art martial à l’heure actuelle, exploiterait le potentiel des armes à feu, etc. Et de ce fait un art martial ressemblerait plus à ce qui est démontré dans la vidéo présentée ci-dessus.

Attention je ne dis pas que les arts martiaux à mains nus ou à l’arme blanche sont inutiles de nos jours, mais simplement qu’ils n’ont plus l’utilisation pour laquelle ils ont été créés à la base, compte tenu du contexte historique. Et que si un art martial devait être créé pour le même but et la même utilisation qu’à l’origine historique, mais à notre époque actuelle, ce serait un art martial qui exploiterait les armes à feu.

Pour faire un parallèle, à l’origine, tout le monde n’avait pas d’arme blanche, et les disciplines de combat aux armes étaient destinées aux soldats, aux guerriers. De nos jours si tout le monde peut se procurer une arme blanche, le port en est pourtant légalement interdit. Et seuls les agents de sécurité, et les forces de l’ordre ont le droit de porter une arme à feu.

  6 Responses to “Réflexion sur les arts martiaux à notre époque”

Comments (6)
  1. Bonjour,

    Merci pour cet article fort intéressant. Je me suis aussi souvent posé cette question. La réponse je l’ai trouvé dans ma pratique et dans l’observation que j’ai porté sur les autres pratiquants.

    De mon point de vue, je dirai que les arts martiaux, à notre époque, sont un excellent outil de développement personnel.
    Cela permet de créer des connections cognitives et ainsi d’avoir une meilleur mémoire, d’entretenir sa santé physique et de trouver un équilibre mental. Bien entendu c’est points sont seulement vérifiables, à condition d’apprendre au près d’un enseignant équilibré lui même.

    Quant à ce film, d’après les extraits vidéo ci-dessus, et bien comment dire… non je ne jugerai pas. En tout cas, comme tu le développe très bien, cela ne représente pas l’esprit des Arts Martiaux.

    A très vite,

    Fabien
    Passion Martiale

  2. – Le fond est excellent, le texte est clair pour tout public
    – Les agents de sécurité ne sont pas autorisés à porter une arme, bien au contraire, contrairement aux forces de l’ordre (c’est également valable pour la protection rapprochée privée) (ce qui n’empêche pas des dérives bien entendu)
    – Il existe des (très rares) arts martiaux où les armes à feu sont étudiées. En fait il faut se poser la question “quels bujutsu (anciens ou modernes n’est pas vraiment la question, quoi qu’un peu), quels bujutsu s’adaptent ou se sont toujours adaptés, relativement en fonction des moyens, au monde actuel plus que d’autres ?”.
    Je vous laisse réfléchir à cela…

    • Bonjour,

      Un grand merci pour votre message et votre passage sur mon blog/site.
      En lisant votre commentaire je pense que nous nous sommes mal compris, et que j’ai mal exprimé mes pensées dans cet article.

      D’une part lorsque je parlais d’agents de sécurité, je parlais d’agent de l’état abilité à la sécurité, donc de fonctionnaires des forces de l’ordre quelqu’ils soient. Donc des gens abilités à porter une arme à feu, et non les services de sécurité privé, qui s’occupe des discothèques, concert, etc.

      De ce fait je mettais en parallèle les bujutsu de l’époque avant Edo Jidai, destinés au champs de bataille, avec ce qui pourrait exister à notre époque à des fins militaires. Il est évident qu’il n’y a aucun intérêt pour un militaire à notre époque à apprendre le sable, l’arc, la hallebarde, etc… Mais que son art martial militaire (bujutsu moderne) sera composé de travail d’équipe d’utilisation de lance roquette, de fusil-mitrailleur, etc.

      Et de ce fait, l’utilisation du bujutsu à des fins civiles, n’est pas en adéquation avec notre société et ses lois. D’où l’émergence de nombreuses écoles de protection personnelles, qui mettent en relation des techniques civiles avec les lois en vigueur dans notre société.

      Encore merci pour votre lecture et votre passage.

      Cordialement
      Jack

  3. Bonjour,
    Le Stenka est un art martial russe assez mal connu même sur Internet mais tres efficace où l’on apprend un peu ce genre de kata armé.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
11 × 5 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.