Avr 192012
 

Kaibutsu-kun est le prince des monstres et successeur de l’île Kaibutsu. Il a été envoyé avec ses trois compagnons Franken, Dracula et Loup-Garou par son père, le Roi du monde des humains afin d’effectuer un voyage initiatique. Il devra aider deux jeunes humains et combattre les méchants pour devenir un prince digne de succéder à sa Majesté son père.

A l’origine, « Kaibutsu-kun » est un manga des années 1960 en 15 tomes de Fujiko Fujio, puis c’est devenu un anime en 1968 en 50 épisodes.

Titre: 怪物くん
Titre (romaji): Kaibutsu-kun
Genre: Fantaisie comédie
Chaine de diffusion: NTV
Format: Renzoku
Episodes: 9
Période de diffusion: 17 avril 2010 au 12 juin 2010
Heure de diffusion: samedi 21:00
Générique: Monster par Arashi

Acteurs

Pays des monstres
Ohno Satoshi : Kaibutsu-kun
Kaga Takeshi : Le Roi
Yashima Norito : Dracula
Ueshima Ryuhei : Loup-Garou
Choi Hong Man : Franken
Hankai Kazuaki : Jijiya
Sawada Mone (澤田萌音) : Mone (Fille du Loup-Garou)

Monde des démons
Matsuoka Masahiro : Demokin
Inamori Izumi : Demorina
Tsuda Kanji : Akkuma
Iida Kisuke : Dr. Marisu

Monde des humains
Kawashima Umika : Ichikawa Utako
Hamada Tatsuomi : Ichikawa Hiroshi
Miyake Hiroki : Le policier
Fukui Yuko : La propriétaire
Abe Keigo (上田瑠星) : Nobuo (camarade de classe de Hiroshi)
Nakamura Sakuya : Frère de Takasugi Yoshie
Sasaki Sumie : Sato Fumi (ep 4)

Production

Écrit original (manga): Kaibutsu-kun de Fujiko Fujio A (藤子不二雄Ⓐ)
Scénariste: Nishida Masafumi (西田征史)
Producteur en chef: Hazeyama Yuko
Producteurs: Ikeda Kenji (池田健司), Harafuji Kazuteru, Akimoto Takayuki (秋元孝之)
Metteurs en scène: Nakajima Satoru, Kariyama Shunsuke (狩山俊輔), Ishio Jun
Musique: Izutsu Akio (井筒昭雄)
Narration d’ouverture: Yoshida Masumi (吉田真澄)

Mon Avis

Série très sympathique. Elle est faite de façon à critiquer chaque état d’esprit humain ou comportement qui nuirait à la société. Chaque société a des règles, et chaque personne qui y vit a des droits mais aussi des devoirs. Le royaumes des démons, pour faire ressusciter leur chef, utilisent les énergies humaines en les aspirants via les maux des êtres humains: paresse, avarice, luxure, besoin d’oublier les problèmes plutôt qu’y faire face, mensonges, etc. En ce sens, le drama critique tous les comportements qui pourrissent notre société dite moderne, mais aussi pousse les gens qui y vivent à s’en faire rejeter. Chaque épisode porte donc l’accent sur un comportement et explique pourquoi les gens en viennent à se laisser aller de la sorte, à prendre des raccourcis plutôt que se fatiguer eux-mêmes. Évidemment le côté moralisateur n’est pas l’unique but de ce drama. Le drama se veut avant tout drôle et comique. On retrouve un prince qui a toujours eu ce qu’il voulait, qui ne connait pas le bien ni le mal, qui pense que tout lui est dû, qui ne sait rien faire, et qui découvre la société à la dure. Ainsi il découvre l’affection, l’entraide, la joie de recevoir sa récompense après avoir fait des efforts, etc. Et d’un point de vue très amusant.

En outre les caractères qui apportent le plus de touches humoristiques sont ses serviteurs, Dracula, le Loup Garou et Frankenstein. Pas seulement par leur actions et leur personnalité, mais aussi par par leur façon de parler. Ainsi Dracula termine toutes ses phrases en remplaçant le verbe « da » par « zamasu », et le loup garou par « degansu » qui sont deux formes de langage archaïques dérivées de « gozaru/degozaru » appartenant à des régions différents (un peu comme la différence de dialecte kantô/kansai). ざます était employé vers la fin de l’epoque d’Edo par les prostituées du quartier chaud de Yoshiwara à Edo (l’actuel Tokyo).  Son sens est proche de でございます, である. Il faisait partie des mots typiques du 山の手 où l’on emploie le dialecte de Tokyo.  Il serait dérivé de でございます→でござーます→ざあます/ざます. Le dictionnaire 大辞泉 ajoute comme hypothèse alternative : ござんす→ざんす→ざます (ざんす est aussi à la base un terme utilisé par les prostituees d’Edo.)  Ces termes, qu’on regroupe sous le nom de ざあます言葉, ont aussi une petite connotation snobe. C’est cette connotation qui est gardée dans le sens moderne (qui du coup n’est plus l’usage exclusif des prostituées). Et quand dans un manga, drama ou autre on veut montrer que quelqu’un est riche et snobinard ou qu’il « pète plus haut que son derrière » on lui fait utiliser ce ざます.Il en est de même pour でざんす

Pour ajouter de l’effet comique, Dracula, pour souligner son côté gentilhomme, bien éduqué, perfectionné, mélange de l’anglais à ses phrases, par exemple il dit « mii-tachi » ou « me »-tachi, au lieu de « watashi-tachi » pour dire  « nous », et on peut l’entendre souvent dire   « sorry zamasu » et « thank you zamasu. »

Un série très bien faite, très sympathique, et je peux dire que je n’ai pas perdu mon temps à la regarder…

lien vers le premier épisode: http://www.wideo.fr/video/iLyROoaf8MIE.html

Vidéo du 3ème épisode

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
1 × 11 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.