Déc 182012
 

whisky japonais Nikka

Je ne suis pas un grand connaisseur de whisky. Mais je sais ce que j’aime et ce que j’aime pas. Et étant plutôt whisky écossais ou whiskey du Tennessee (Jack Daniel’s) j’avais quelque part des idées reçues sur le whisky japonais, surtout que j’en avais déjà goûté et que je l’avais trouvé quelconque, un suntory que mon palais n’avais pas trouvé fabuleux. Mais c’est comme tout, j’avais goûté une entrée de gamme, dans une marque commerciale, pas destinée à la qualité, mais à  l’exportation, et pas vraiment axé sur la  comparaison avec les whisky écossais et irlandais. Et donc plus tard, je suis allé dans une cave à whisky, pour goûter de vrais whisky japonais, et là, j’ai été plus qu’étonné… Puisque je ne me suis fournis qu’en whisky de Nikka je vais vous parler un peu de la distillerie.

Un peu d’histoire

La Nikka Whisky Distilling Co. Ltd. (ニッカウヰスキー株式会社, Nikka uisukī kabushiki gaisha) est une entreprise japonaise du secteur agroalimentaire qui produit et distribue du whisky. Son siège social est situé à Tokyo. Nikka est une filiale d’Asahi Breweries.

Nikka possède deux distilleries : l’une à Yoichi (余市) sur Hokkaido et l’autre, Miyagikyo (宮城峡), à Sendai sur Honshū.

Nikka est fondé en 1934 par Masataka Taketsuru, sous le nom de Dainipponkajū (大日本果汁株式会社, littéralement « grande entreprise de jus de fruit japonais »), avec la création de la distillerie de Yoichi sur l’île de Hokkaido1. Masataka Taketsuru, un ingénieur chimiste grand artisan du développement de l’industrie du whisky au Japon, vient alors de quitter Kotobukiya, l’ancêtre de Suntory, pour lequel il a mis en place une distillerie près de Kyoto, Yamazaki, première distillerie du Japon.

Né en 1894 au sein d’une famille de producteurs de saké, Masataka Taketsuru est considéré comme le père du whisky japonais. Après une formation de chimiste, il est embauché par la société Settsu Shuzo qui l’envoie en Ecosse en 1919 pour y faire son apprentissage. Il se prend de passion pour le whisky et décide de lui consacrer sa vie. En 1934, il construit Yoichi, sa première distillerie, sur l’île de Hokkaido. Son succès croissant lui permet d’établir une deuxième en 1969 près de Sendai : Miyagikyo. C’est à partir des single malts de ces deux distilleries que le groupe Nikka Whisky décline toute sa gamme de whiskies japonais.

L’entreprise est renommée Nikka, abréviation de Dainipponkajū, en 1952. La seconde distillerie de la société, Miyagikyo, est bâtie à Sendai sur Honshū en 1969.

Produits

Malt whisky : Yoichi (余市), Miyagikyo (宮城峡), Taketsuru (竹鶴), Pure malt (ピュアモルト, Pyua moruto),
Blended whisky : Tsuru (鶴), The Blend (ザ・ブレンド, Za Burendo), Super Nikka (スーパーニッカ, Sūpā Nikka), From the barrell (フロム・ザ・バレル, Furomu za bareru), G&G, All malt (オールモルト, Ōru moruto), Malt club (モルトクラブ, Moruto kurabu), Black Nikka (ブラックニッカ, Burakku Nikka), Hi Nikka (ハイニッカ, Hai Nikka).

Mon avis

Je sais que je préfère le whisky écossais au whisky irlandais. Et je sais que j’aime certains whisky écossais et d’autres non. J’ai une préférence pour le single pure malt plutôt que le blended, mais encore ça dépend des marques.
J’ai goûté de l’entreprise Nikka le Blended ‘The Blend”, le Yoichi, Le “From the Barrel” (qui est un whisky à 51.4°), Le Pure Malt blanc (le plus malté), Le black Nikka. Et j’avoue avoir été non seulement très surpris, mais en plus pas déçu du voyage.

Mon préféré, le Yoiichi 10 ans d’âge, rigoureusement sélectionnés parmi les malts, distillé et vieilli pendant 20 ans ou plus à la distillerie Yoichi, lieu de naissance de Nikka Whisky, ce whisky single malt se caractérise par le parfum des fûts d’âge, un goût moelleux bien équilibré au palais, et un, goût puissant et gras. Mon préféré… Un whisky qui a gagné de nombreux concours, et même en Écosse!!!

Mon deuxième choix, le Nikka pure mal white, est une version extrêmement tourbée et d’une grande onctuosité élaborée par la distillerie Nikka. Remarquable d’équilibre. De couleur jaune à reflets or, le nez tourbé, cendré et médicinal, est également marqué par la noix de coco, la praline et la violette. La bouche, fine et onctueuse, dévoile des notes fumées et végétales puis se développe sur la réglisse. La finale, longue et marine, évolue sur les fleurs, l’orge maltée fumée et sur des notes de bonbon pour la toux. L’ensemble est remarquablement équilibré.Aimant le goût très tourbé, je ne me suis pas attardé sur la version black (moins tournée) et red (commune).

Mon troisième choix est issu de l’assemblage des single malts Miyagikyo et Yoichi et d’un whisky de grain unique, NIKKA FROM THE BARREL incarne l’expertise des master blenders maison. Intense, rond et généreux, ce blend ambitieux à fort degré, puissant et maîtrisé, est reconnu pour son originalité. Il ose. Il interpelle et séduit. Il s’impose par son style.

Le whisky Nikka m’a fait redécouvrir le whisky écossais que je connaissais un peu, et m’a vraiment agréablement surpris.

Pour info, je suis amateur de glenfiddich, de glenmorangie et de glenlivet, mais aussi de Jack Daniel’s pour son goût fumé. Et j’ai été très impressionné par ces 4 whisky (dont seuls trois sont en photo).
Il existe d’autres producteurs de whisky et ce premier essai avec Nikka m’a convaincu de la qualité des whisky japonais. Je n’hésiterai plus à les essayer.

Bref, une adresse sûre qui m’a vraiment emballée sur de nombreux produits. Si vous êtes amateurs je vous conseille de les essayer…

Site du producteur: http://www.nikka.com/
en vente sur “la maison du whisky”: http://www.whisky.fr/catalogsearch/result/?q=nikka&order=availability_label_new&dir=asc

sources historiques: http://fr.wikipedia.org/wiki/Nikka

 

  One Response to “ニッカウヰスキー株式会社 – Nikka uisukī kabushiki gaisha”

Comments (1)
  1. K !

    Je partage ton avis sur le yoichi, très agréable, délicat mais avec un léger tranchant en fin de bouche, très beau produit !

    Plus mitigé sur le nikka white, ça me rappelle trop les blend ou la triple distillation irlandaise qui n’est pas mon préféré… pas convaincu du tout.
    l’autre je ne sais pas…à l’occaz je testerai !

    Perso je suis un inconditionnel du single scotch malt whisky : Springbank et Talisker distlileries ! (un grand écart de qualité supérieure )

    Slanche !

    T.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
21 − 16 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.