Mai 142015
 

Manga
Ecrit par: Go Nagai
Publié par: Kodansha, Jive
Type: Shōnen
Magazine: Weekly Shōnen Magazine
Publication: 11 juin 1972 au 24 juin 1973
Volumes: 5

Série Anime TV
Dirigé par: Masayuki Akechi, Tomoharu Katsumata
Produit par: Ken Ariga, Yoshifumi Hatano
Scénario: Masaki Tsuji, Susumu Takahisa, Tadaaki Yamazaki, Toyohiro Ando
Musique: Goh Misawa
Studio: Toei Animation
Chaine de diffusion: NET (maintenant TV asahi)
Diffusion originale: 8 juillet 1972 – 7 avril 1973
Episodes: 39

Devilman (デビルマン, Debiruman) est un manga en cinq volumes de Gō Nagai publié en français aux éditions Dynamic. Il fut adapté en dessin animé, OAV ainsi qu’en film d’animation. Confidentiel en France, c’est une œuvre très connue de l’auteur au Japon.

Génèse

La première œuvre du jeune créateur aura lieu dans un période assez particulière, 1968. La révolution des mœurs est en marche partout, en Europe ou aux États-Unis, mais aussi au Japon où les protestations des étudiants ou des intellectuels contre la guerre du Viêt Nam ou l’absence de respect de la nature se font particulièrement fortes. C’est en cette période que naît un hebdomadaire qui connaîtra un succès sans cesse croissant : le Shōnen Jump. C’est Go Nagai qui lui apportera son premier grand succès, avec Harenchi Gakuen (le lycée dévergondé), œuvre où professeurs exhibitionnistes et lycéens pervers se côtoient. Œuvre nouvelle et particulièrement choquante pour l’époque, elle sera même considérée subversive par certains comme la PTA, association parentale pour la protection de la jeunesse qui accuse l’œuvre de pornographie, ou encore par certains professeurs qui n’apprécient pas du tout la critique très dure qui est faite du système scolaire. Mais les plaintes de la PTA ne pourront aboutir, car malgré la représentation de la nudité, la série est une œuvre comique et non érotique. Même certains de ses aînés mangakas apprécient très peu ses représentations d’une femme forte et non plus reléguée au rang de potiche. Ainsi, dès sa première œuvre, Go Nagai s’imposera comme un mangaka révolutionnaire assez mordant et cru qui provoque l’opprobre des biens-pensants. Alors que le public plébiscite l’œuvre, les plaintes incessantes troublent le jeune mangaka qui cauchemarde toutes les nuits.
Alors je décidai que ma prochaine BD serait destinée à un public plus adulte, et qu’elle mettrait en évidence ce côté sombre de la société : l’intolérance, les idées reçues, les à priori. C’est comme ça qu’est né Devilman.” — Gō Nagai

Histoire

Akira Fudô, jeune garçon froussard et peu sûr de lui, est incapable de défendre son amie agressée par des voyous. C’est alors que son ami d’enfance Ryô vient à son secours armé d’un fusil. Sa présence est toute sauf fortuite ; il est venu le chercher pour lui révéler sa terrible découverte : les démons existent et sont sur le point de se réveiller de leur prison polaire (l’enfer des glaces auquel Dante Alighieri avait assisté).

Anciens habitants de la Terre, vivant auparavant dans une période de guerre perpétuelle où seule la loi du plus fort existait et où chaque jour apportait son lot de massacres quotidiens, les démons commencent même à fusionner avec les hommes. Ce fut le cas du père de Ryô : grand chercheur devenu à moitié fou, il commença à massacrer leurs animaux domestiques avant de vouloir s’en prendre à son fils, puis décida finalement de mettre fin à ces jours en se brûlant vif tant qu’il lui restait un semblant de raison.

Ryô avertit Akira : le seul moyen de combattre les démons sera d’en devenir un. Pressés par le temps et l’apparition des premiers démons, ils se retrouvent obligés d’organiser un sabbat, une messe noire comme l’explique Ryô à son ami incrédule et naïf. Mais sa résolution est prise, même si c’est au coût de sa vie ou de son humanité il deviendra un homme-démon, seul rempart de l’humanité contre cet ennemi préhistorique.

Par la suite, Akira devra tout faire pour préserver son humanité. Sa foi en l’espèce humaine sera mise en doute par la panique générale qui sera créée par l’arrivée des démons, où une inquisition moderne s’érigera en protectrice de la société et où la délation sera devenue une méthode courante.

Une atmosphère trouble de paranoïa, de haine et de méfiance rappelant les heures sombres de l’histoire humaine. L’homme saura-t-il faire front contre l’ennemi ou au contraire son propre égoïsme, sa propre peur et sa propre bêtise le conduiront-ils à sa destruction ?

Une oeuvre majeure

D’après Nagai : “Je suis l’auteur de Devilman malgré tout pendant sa création, je me suis senti comme poussé par une force invisible. Il n’y a pas de justice dans la guerre, aucune guerre, il n’y a non plus aucune justification à ce qu’un être humain en tue un autre. Devilman porte un message de mise en garde, tandis que nous marchons vers un futur radieux.

Satan étant tombé amoureux de Akira, cela donnera lieu à un amour et un combat aux conséquences apocalyptiques. Déchiré entre ses pulsions et son humanité, son amour pour la race humaine et son nouveau côté démoniaque, quels seront les choix d’Akira ? Sauvera-t-il l’humanité ?

X, Parasite ou Berserk se sont bel et bien inspirés de la série. Il en est de même de la série de jeux vidéo Shin Megami Tensei.

Hideaki Anno, grand fan de l’œuvre de Nagai (il adaptera même Cutey Honey en film par la suite), avoue l’influence majeure qu’aura eu l’œuvre sur sa célèbre série Neon Genesis Evangelion, aussi bien pour l’ambiance apocalyptique que pour le savant mélange de références mythologiques et pour sa fin marquante.

Une œuvre culte qui a marqué des générations de japonais et posé les bases de l’horreur-fantastique dans les mangas. Elle offre une vision noire et pessimiste de la nature humaine mais a aussi apporté maturité au genre manga grâce à son traitement révolutionnaire de la sexualité et de la violence.

Devilman et Violence Jack

Violence Jack prend place dans un futur post-apocalyptique et reprend des éléments de Devilman.

Jack est un géant qui combat la tyrannie du Slum King. Si celui-ci a comme esclaves Ryo Asuka et Miki Makimura, ce n’est pas un hasard : Slum King est en fait une incarnation de Zenon et Violence Jack une des trois incarnations de Akira Fudô (les autres étant un enfant et une femme, qui apparaissent parfois sous forme d’oiseaux brillants). Le chapitre final de Violence Jack révèle en fait que ce monde post-apocalyptique est un monde re-créé. Satan (Ryo Asuka) est puni en étant continuellement humilié par le Slum King (Zenon).

Personnages

Akira Fudo (不動明) est le principal protagoniste du manga de Devilman et une majorité de la franchise. A l’origine, un humain normal, avec une faible volonté, timide et effacé, il a gagné les pouvoirs du héros démon Amon tout en conservant sa conscience et la santé mentale en raison de son cœur pur. Comme le Devilman titulaire, Akira serait combattre des hordes de démons envoyés par Zennon aux côtés de son ami Ryo Asuka, jusqu’à ce qu’il révèle sa véritable identité: Satan.

Miki Makimura (牧村美樹)
Doublage: Sumie Sakai
Amie d’enfance de Akira Fudo, elle est amoureuse de lui, mais il ne le remarque pas. Elle vit avec son frère Tare Makimura

Ryo Asuka (飛鳥 了, Asuka Ryō/Ryou)
Ami d’enfance de Akira Fudo, il est responsable de la transformation de Akira en Devilman.

Massami Izumi
personnage qui intervient pour aider Devilman. Elle est souvent connu par son nom de code Puffurle (プフール), un démon recouvert de fourrure blanche

Satan (大魔神 サタン, Daimajin Satan, lit. Grand Dieu Démon Satan, ou 魔王 サタン, Maou Satan, lit. Dieu Roi Satan) est l’Ange hermaphrodite qui se révolta avec les démons contre Dieu dans le passé antique. Il a créé la fausse personnalité, Ryo Asuka, et trompé Amon dans le corps d’Akira pour ses propres désirs. Il apparait sous la forme d’un ange ailé à douze ailes, semblable au mythe de Satan ayant pris la forme d’un ange à douze ailes à un certain moment dans son existence.

Amon (アモン) est un démon puissant, et la source des capacités démoniaques d’Akira. Avec une force incroyable et de formidables prouesses au combat, il est connu comme le Dieu de la guerre en enfer. Dans Amon: L’Apocalypse de Devilman, il est le principal antagoniste à la fois de l’OVA et la série de manga après qu’Akira perd le contrôle de ses pouvoirs. Sirène était l’amant de Amon, mais en raison de l’obtention des pouvoirs de Amon par Akira, Sirène a blâmé Akira de sa disparition. Pendant un rituel durant un Black Sabbath dirigé par Ryo, Amon essaie de pooséder l’humain Akira Fudo, mais en raison de son cœur pur la conscience de Amon a été supprimée et Devilman est né.

Sirène (シレーヌ Pronouncer Shirenu) est un démon qui est presque totalement nue. Elle est l’amant de Amon, mais est désemparé suite à sa disparition causée par Akira Fudo. Elle ressemble à une femme nue sinueuse avec des plumes blanches pour un bas de bikini et sur sa tête. Sa tête possède des antennes et de grandes ailes et elle a des serres d’oiseaux pour ses mains et pieds. Elle a également des capacités de téléportation et ses mains peuvent se détacher comme Mazinger Z tout en étant contrôlé avec son antenne. Elle a un faisceau qu’elle tire de la tête dans le monde Chibi. Dans l’anime, elle peut lire dans les esprits avec ses antennes.

Zenon (悪魔王 ou 大魔王ゼノン, Littéralement Roi Démon ou Grand Roi Démon Zenon) est un Seigneur Démon. Il est souvent dépeint comme puissant et grand. Dans la série TV Devilman son nom est changé pour Zannin (魔将軍ザンニン Démon Shogun Zannin) et est dénommé Démon Bête Zenon dans le dub anglais du Seigneur Démon Dante.

Jinmen (金門)
Un démon tortue sadique qui piège ses victimes dans sa carapace gagnant de la puissance avec leur souffrance

Pouvoirs

Devilman possède une variété de pouvoir qui sont assez identiques selon ses apparences:

– Devil Cutter: Disques tranchants de sa boucle de ceinture.
– Devil Wing: Ailes de la formes de celle des chauve-sauris lui permettant de voler.
– Devil Beam: Invoque des éclair du ciel et les transformes en rayon vert tirés de sa paume. Peut être utilisé en grosse boule de feu.
– Devil Arrow: Rayon d’énergie orange tiré de son antenne. Peut-être utilisé comme attaque sonique.
– Devil Eye: Permet à Devilman de voir dans l’obscurité la plus totale mais aussi de trouver le point faible de son ennemi.
– Force surhumaine: Sa force brute est immense.
– Vitesse surhumaine: Il peut accélerer ses mouvements au delà d’une vélocité superhumaine.
– Facteur autoguérisseur: Ses cellules régénèrent à une vitesse incroyable lui permettant de régénerer ses organes internes en quelques heures.
– Résistance à la chaleur: Il possède une grande résistance à la chaleur et à l’acide (sauf pour ses ailes).
– Autres compétences: Dans la série télévisée il pourrait utiliser l’écholocation pour localiser ses adversaires, survivre dans l’espace, et pourrait changer sa taille, étant généralement autour de 20 pieds de haut. La série montre une faiblesse notamment lorsqu’il est blessé sous forme humaine ou sous forme réduite, les blessures empirent sous sa forme de géant. Dans le film live-action, Akira peut transformer son bras droit dans un forme démoniaque avec des griffes capables de briser des crânes de démonstration et de chauffer jusqu’à devenir incandescent. Aussi dans le film live-action, Devilman pourrait se trasformer en un géant de feu bleu avec assez de puissance pour frapper tous les démons que Satan.

opening: https://youtu.be/0NfffAaKpRQ

Film

Titre : Devilman
Titre original : Debiruman (デビルマン)
Réalisation : Hiroyuki Nasu
Scénario : Machiko Nasu, d’après le manga de Go Nagai
Production : Inconnu
Musique : Hiro
Photographie : Inconnu
Montage : Inconnu
Pays d’origine : Japon
Format : Couleurs – 2,35:1 – Dolby Digital – 35 mm
Genre : Action, fantastique
Durée : 116 minutes
Date de sortie : 9 octobre 2004 (Japon)

Devilman est un film japonais réalisé par Hiroyuki Nasu, sorti le 9 octobre 2004.

Synopsis

Depuis des siècles, les démons ont dominé la Terre. Finalement emprisonnées dans la glace, ces forces démoniaques attendent patiemment la venue de l’Armageddon, lorsque Satan apparaîtra et les mènera à la victoire. Avec la fonte des glaces, la situation semble menaçante pour la Terre, mais grâce à son cœur pur, Akira est capable d’exploiter la puissance du démon Amon et devient alors Devilman. En utilisant ses nouvelles capacités, il se bat pour l’humanité. Mais alors que les démons reviennent, où se trouve Satan ?

Distribution

Hisato Izaki : Akira Fudô / Devilman
Yusuke Izaki : Ryô Asuka / Satan
Ayana Sakai : Miki Makimura
Asuka Shibuya : Mîko
Ryudo Uzaki : Le père de Miki
Yôko Aki : La mère de Miki
Ai Tominaga : Silene
Bob Sapp : Le présentateur

Autour du film

De la même façon que pour Devilman de nombreuses œuvres de Go Nagai ont été adaptées au cinéma. On peut citer par exemple Maboroshi Panty, Kekkô Kamen ou Cutie Honey.
Il faut noter la participation de Bob Sapp (né le 22 septembre 1973) ancien joueur de Football américain, est devenu un combattant de MMA très célèbre pour avoir combattu en Pride et au K1. En 2004 Bob Sapp rentre dans la New Japan Pro Wrestling et gagne le IWGP World Heavyweight Champion. Il gagnera le K-1 Japon en 2005. Bob Sapp est très apprécié au Japon (publicité: https://www.youtube.com/watch?v=xUgJ9hEufGU ou encore https://www.youtube.com/watch?v=Sl-iXxVhzbI)

trailer: https://youtu.be/nGHpfrdnAiw

sources: https://fr.wikipedia.org/wiki/Devilman

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.