Fév 072016
 

Titre original: The Transporter: Refueled
Titre français: Le Transporteur: Héritage
Titre québécois: Le Transporteur: Rechargé
Réalisation: Camille Delamarre
Scénario: Luc Besson, Bill Collage et Adam Cooper, d’après les personnages créés par Luc Besson et Robert Mark Kamen
Direction artistique: Gilles Boillot, Dominique Moisan, Stéphane Robuchon et Thierry Zemmour
Décors: Hugues Tissandier
Costumes: Claire Lacaze
Photographie: Christophe Collette
Son: Thomas Lascar
Montage: Julien Rey
Musique: Alexandre Azaria
Production: Luc Besson et Mark Gao
Production déléguée: Camille Courau
Sociétés de production: EuropaCorp, Fundamental Films, TF1 Films Production et Belga Films
Société de distribution: EuropaCorp Distribution (France)
Budget: 22 000 000 dollars
Pays d’origine: France et Chine
Langue originale: anglais
Format: couleur – 70 mm – 2,35:1 – son Dolby Digital
Genre: action
Durée: 95 minutes
Dates de sortie :
– Chine: 4 septembre 2015
– France: 9 septembre 2015

Le Transporteur: Héritage ou Le Transporteur: Rechargé au Québec (The Transporter: Refueled) est un film franco-chinois réalisé par Camille Delamarre, sorti en 2015.

Il s’agit d’un reboot du film Le Transporteur réalisé par Louis Leterrier et Corey Yuen en 2002, mais également d’un préquel des trois premiers épisodes déjà sortis, retraçant le début de carrière de Frank Martin

Sujet

Dans le sud de la France, un ancien mercenaire des forces spéciales nommé Frank Martin conclut un contrat avec une femme fatale et ses trois acolytes, qui cherchent la vengeance contre un Caïd russe sinistre.

Acteurs

Ed Skrein: Frank Martin
Ray Stevenson: le père de Frank
Loan Chabanol: Anna
Lenn Kudrjawizki: Leo Imasov
Tatiana Pajkovic: Maria
Radivoje Bukvic: Arkady Karasov
Gabriella Wright: Gina
Wenxia Yu (VF : Jade Phan-Gia): Qiao
Anatole Taubman: Stanislav Turgin
Noémie Lenoir: Maïssa
Samir Guesmi: inspecteur Bectaoui

Production

Développement

En mai 2013, au Festival de Cannes 2013, une nouvelle trilogie est annoncée avec EuropaCorp et la société chinoise Fundamental Films pour co-produire et distribuer les films. Chaque film de cette nouvelle trilogie est doté d’un budget allant de 30 à 40 millions de dollars chacun, dont au moins un sera tourné en Chine.

Distribution des rôles

Dans ce nouvel opus, l’acteur britannique Ed Skrein remplace Jason Statham dans le rôle de Frank Martin. Christophe Lambert, directeur général d’EuropaCorp, justifie ce choix en déclarant : “Nous avons cherché partout un nouveau visage, qui avait le potentiel pour devenir une star de cinéma et nous l’avons trouvé en Ed Skrein, qui n’est pas seulement un grand acteur mais qui possède également le charisme et la puissance physique pour jouer Frank Martin avec brio.”

Le 2 avril 2015, lors d’une interview accordée à Vulture, Jason Statham révèle les raisons de son absence dans cette nouvelle trilogie. Il déclare qu’il aurait adoré continuer mais qu’il devait signer pour les trois films sans qu’il y ait encore de scénario et que le salaire était insuffisant : il aurait été payé pour la trilogie moins que pour un seul film.

Tournage

Le tournage a débuté le 1er août 2014 à Paris. Il s’est également déroulé dans les studios de la Cité du Cinéma de Luc Besson à Saint-Denis, sur la Côte d’Azur entre Nice et Menton et à Monaco. La voiture utilisée dans le film est une Audi S8 D4 de 2012.

Accueil

Promotion

Le 22 septembre 2014, les deux premières photos du film sont dévoilées. Le 19 mars 2015, l’affiche du film et la première bande-annonce sont publiées.

Accueil critique

Sur le site Rotten Tomatoes, il obtient un score de 17 % pour un total de 89 critiques et une note moyenne de 3,8/10, le consensus du site conclut que le film a peu à offrir au-delà d’une poignée de scènes d’action décentes et que celui-ci est répétitif. Sur Metacritic, le film obtient un score de 32 sur 100, sur la base de 24 critiques, indiquant des avis généralement défavorables. Chris Tilly du site web IGN attribue une note de 7/10, déclarant : “Le spectre de Statham pèse lourd sur ce reboot, mais Ed Skrein assure, ce qui signifie que la franchise est entre de bonnes mains”.

En France, notamment sur le site Allociné, l’accueil est assez modéré avec une note de 2,4 étoiles sur 5 par les spectateurs.

Box-office

En France, pour son premier jour d’exploitation, Le Transporteur : Héritage se place à la tête du classement avec 43 441 entrées dans 447 salles. Cependant, il signe le pire démarrage de la franchise, le premier ayant attiré 51 000 spectateurs, le deuxième 105 000 et le troisième 108 00024. Dès sa première semaine, il baisse à la deuxième place avec 262 041 entrées, derrière Prémonitions et ses 329 959 entrées. Le film termine sa course au box-office en cumulant 594 935 entrées.

Aux États-Unis et au Canada, le film se place également à la tête du classement pour son premier jour en rapportant 2 438 210 $ dans 3434 cinémas. Malgré cela, il baisse à la quatrième place, derrière A Walk in the Woods, NWA : Straight Outta Compton et War Room, pour son week-end d’ouverture, gagnant 7 355 622 $28. Finalement, Le Transporteur : Héritage a rapporté 72 629 670 $ au box-office mondial, dont 16 029 670 $ en Amérique du Nord et 56,6 millions à l’international.

source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Transporteur_:_H%C3%A9ritage

Mon Avis

Mon avis est partagé. J’ai adoré Jason Statham dans ce rôle. J’ai beaucoup aimé la série. Et ce reboot, sortis avec les 3 films avec Jason Statham, et la série qui est vraiment pas mauvaise, est un peu difficile à digérer.

D’un côté les voitures sont superbes, les scènes de combat époustouflantes.

Seulement en dévoilant la famille et le passé de Franck on enlève du mystère autour du personnage. Le fait que ça se passe en France, notamment dans le sud de la France est assez drôle et se moque honteusement de la police Française (auraient-ils roulé en Renault 405 que l’effet aurait été le même).

Les chorégraphie martiales, sont superbes, à base d’Arnis/Eskrima/Kali et de Wing Chun. Et du coup, on a l’impression de déjà-vu. A croire que tout film d’arts martiaux, est un mélange de Kali, Arnis, Eskrima et de Wing Chun.

Ce qui est décevant c’est que le personnage de Franck, le Transporteur, c’est un homme mystérieux, secret, et stoïque. Et presque un superman du combat. Dans ce film il se fait défoncer, apparait vulnérable. Personnellement, je n’ai pas vu ce film comme un successeur des premiers films et de la série, mais comme un autre reboot qui présente le personnage comme plus humain, perfectible, imparfait.

Le film n’est pas mauvais en soi, j’ai même passé un bon moment. Mais ce n’est pas quelque chose que j’aurais envie de revoir. Alors que les premiers transporteurs, si…

trailer: https://www.youtube.com/watch?v=ZMwULOt5OIM

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
28 × 2 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.