Fév 152016
 

Titre japonais: ドラゴンボールZ 復活の「F」
Hepburn: Doragon Bōru Zetto: Fukkatsu no ‘Efu’
Titre français: Dragon Ball Z: la résurrection de “F”
Réalisé par: Tadayoshi Yamamuro
Produit par: Norihiro Hayashida, Rioko Tomonaga
Scénario: Akira Toriyama
Basé sur l’idée de: Dragon Ball de Akira Toriyama
Musique: Norihito Sumitomo
Cinematographie: Yosuke Motoki
Edition par: Shinichi Fukumitsu
Character designer: Akira Toriyama
Studio d’animation: Toei Animation
Société de production: Toei Animation
Distribué par: Toei Company, 20th Century Fox
Date de sortie:
– 18 avril 2015 (Japon)
– 29 juin 2015 (France, VOST Frand Rex); 11 septembre 2015 (France, sortie nationale VOST), 20 novembre 2015 (France DVD/Blue Ray)
Durée: 94 minutes
Pays: Japon
Langue: Japonais
Budget: $5 million
Box office: $62,9 million

Je vous l’avais annoncé ici: [Annonce] ドラゴンボールZ復活のF – Dragon Ball Z la résurrection de F  il est sorti, et je l’ai vu…

Dragon Ball Z : La Résurrection de “F” (ドラゴンボールZ 復活の「F」, Doragon Bōru Zetto: Fukkatsu no Efu, trad. litt. “Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F'”) est le 19e film d’animation japonais de l’univers Dragon Ball, sorti le 18 avril 2015 au Japon.

Histoire

Sujet

Deux soldats, Sorbet et Tagoma, de l’armée de Freezer, l’ancien tyran ayant été vaincu par Son Goku sur Namek, sont partis à la recherche des sept Dragon Ball afin de le ressusciter. Une fois ressuscité, Freezer a alors pour objectif de se venger de Son Goku. Il est informé par Sorbet que Goku a gagné en puissance et a réussi à vaincre Boo. Freezer décide de s’entraîner et dit qu’en seulement quatre mois, il pourra le surpasser.

Résumé

Son Goku et Vegeta s’entraînent avec Whis. Ils ont été capables d’absorber les pouvoirs du Super Saiyan Divin de leur combat précédent contre Whis. Individuellement, leur puissance reste inférieure à celle de Beerus mais d’après Whis, ensemble, ils peuvent le battre.

Quelques mois plus tard, Jaco, le patrouilleur galactique arrive sur Terre. C’est un vieil ami de Bulma et de son père, le docteur Brief. Il prévient Bulma de l’arrivée imminente de Freezer.

En effet, Freezer arrive sur Terre une heure plus tard et détruit la capitale du Nord. Krilin, Piccolo, Ten Shin Han, Tortue Géniale et Son Gohan rejoignent le lieu d’atterrissage du vaisseau de Freezer, suivis de Bulma et de Jaco. Bulma envoie un message à Whis pour qu’il ramène Son Goku et Vegeta sur Terre, sans réponse…

Freezer ordonne à son armée de mille hommes d’éliminer la Dragon Team, à laquelle Jaco se joint mais informe toutefois Bulma qu’il refuse de se battre contre Freezer en personne. Ils finissent par triompher malgré le surnombre de leurs adversaires en les assommant. Dégouté de son armée, Freezer achève froidement ses propres hommes, à l’exception de Sorbet, qui n’a pas pris part au combat car son maître lui a confié une mission en cas de défaite.

La Dragon Team se rend compte qu’elle n’a aucune chance de victoire car bien qu’étant en première forme, Freezer est bien plus puissant qu’un simple Super Saiyan. Il met d’ailleurs Son Gohan dans le coma en un coup de poing. Ce dernier est toutefois réanimé par Piccolo puis guérit avec un Senzu.

C’est alors que Whis répond enfin à Bulma par télépathie, cette dernière lui ayant promis un dessert, monnaie pour qu’il entraîne Son Goku et Vegeta. Elle informe les deux Saiyans de la situation qui retournent sur Terre par déplacement instantané, prêts à affronter Freezer.

Ils remarquent rapidement eux aussi que la puissance de Freezer a considérablement augmenté, encore plus lorsque le tyran se transforme directement dans sa forme finale, sachant qu’il doit être au maximum de ses capacités pour battre Goku. La revanche entre Goku et Freezer commence et à la consternation du tyran, le Saiyan lui tient tête sans même se transformer en Super Saiyan. Toutefois, il remarque qu’il existe toujours une rivalité entre Goku et Vegeta lorsqu’ils se battent pour savoir qui l’affrontera. Se doutant que Freezer n’a pas montré le maximum de son potentiel, Goku lui ordonne de se donner à fond. Freezer accepte à la condition que Goku fasse de même. Goku dévoile alors une nouvelle transformation : le Super Saiyan du Super Saiyan Divin, semblable à l’apparence d’un Super Saiyan mais avec des cheveux et une aura bleue. Freezer montre alors qu’il a lui aussi découvert une nouvelle transformation, ressemblant à sa forme finale mais de couleur or à la place de la peau blanche, qu’il a nommé “Golden Freezer”.

Le combat reprend et bien qu’équilibré au début, il tourne à l’avantage de Freezer. Pendant le combat, Beerus et Whis arrivent sur Terre avec l’intention de manger le dessert aux fraises que Bulma leur avait préparé avant l’arrivée de Freezer. Ce dernier se rend compte de la présence du dieu de la destruction après avoir mis Goku à terre. Prenant d’abord peur qu’il n’intervienne pour aider Goku, Beerus l’informe cependant qu’il n’interviendra pas durant le combat. Avant de reprendre leur duel, Goku révèle à Freezer qu’il connait maintenant son point faible, que Vegeta affirme lui aussi avoir trouvé. Goku explique à Freezer qu’en venant sur Terre juste après avoir découvert sa nouvelle transformation, il n’a pas pris le temps de la maitriser et de ce fait, il perd de l’énergie en permanence.

Freezer décide alors d’en finir le plus vite possible avec Goku mais il est trop tard et Goku reprend peu à peu l’avantage jusqu’à mettre à terre son ennemi avec un Kamehameha. Freezer hurle alors de désespoir tandis que Goku lui propose de quitter la Terre et de profiter de sa nouvelle vie. C’est alors que Sorbet intervient et tire sur Goku avec son arme, transperçant sa poitrine. Goku perd alors sa transformation et Freezer profite de cette situation pour le torturer. Il s’apprête à l’achever mais au dernier moment, propose à Vegeta d’en finir avec son rival et de le nommer capitaine de son armée. À la surprise de tout le monde à l’exception de Freezer, le prince des Saiyan se dirige vers Goku et se contente de lui reprocher d’avoir baissé sa garde. Vegeta ordonne ensuite à Krilin de donner un Senzu à Goku. Freezer lance alors un Kikoho sur Krilin qui s’approche de Goku mais Vegeta le renvoie sur Sorbet qui est tué sur le coup. Une fois Goku guéri, Vegeta provoque Freezer en duel. Alors que le tyran croit à une blague, Vegeta se transforme à son tour en Super Saiyan du Super Saiyan Divin, effaçant son sourire. Vegeta remporte facilement le combat, faisant revenir son adversaire à sa simple forme finale, mais alors qu’il s’apprête à renvoyer Freezer en enfer, ce dernier, enragé d’avoir perdu, provoque la destruction de la Terre. Juste avant, Whis a créé un bouclier autour de la Dragon Team, les sauvant de l’explosion. Toutefois, Vegeta n’étant pas à côté de Whis, meurt dans l’explosion. Pouvant survivre dans l’espace, Freezer a probablement survécu.

Pour sauver la Terre, Whis remonte le temps trois minutes en arrière (technique qu’il utilise pour corriger les excès de colère de Beerus), permettant à Goku de tuer Freezer avec un Kamehameha avant qu’il ne détruise la Terre. Cette action provoque la colère de Vegeta, furieux de ne pas avoir pu achever Freezer. Il se calme toutefois après les explications de la Dragon Team. Pour dédommager Beerus et Whis du sauvetage de la Terre, Bulma annonce l’organisation d’un grand festin une fois que les Dragon Balls auront ressuscité les victimes de Freezer et réparé la capitale du Nord.

Quant à Freezer, il retrouve avec fureur l’enfer qu’il haïssait tant.

Doublage

Son Goku: Masako Nozawa (VF Patrick Borg)
Vegeta: Ryō Horikawa (VF Éric Legrand)
Freezer: Ryusei Nakao (VF Philippe Ariotti)
Son Gohan: Masako Nozawa (VF Mark Lesser)
Piccolo: Toshio Furukawa (VF Philippe Ariotti)
Krilin: Mayumi Tanaka (VF Monique Nevers)
Ten Shin Han: Hikaru Midorikawa (VF Marc Bretonnière)
Tortue Géniale: Masaharu Satō (VF Gilbert Levy)
Bulma: Hiromi Tsuru (VF Céline Monsarrat)
Videl: Yuko Minaguchi (VF Jennifer Fauveau)
C-18: Miki Itō (VF Brigitte Lecordier)
Shenron: Kenji Utsumi (VF Antoine Nouel)
Jaco: Tsubasa Yonaga (VF Benjamin Pascal)
Pilaf: Shigeru Chiba (VF Benjamin Pascal)
Maï: Eiko Yamada (VF Joséphine Ropion)
Shû: Tesshō Genda (VF Stéphane Marais)
Beerus: Kōichi Yamadera (VF Bruno Magne)
Whis: Masakazu Morita (VF Bruno Méyère)
Dr Brief: Ryouichi Tanaka (VF Marc Bretonnière)
Sorbet: Shirō Saitō (VF Antoine Nouel)
Tagoma: Kazuya Nakai (VF Stéphane Marais)
Shisami: Tetsu Inada (VF Marc Bretonnière)
Oracle-poisson: Shoko Nakagawa

Développement

Le 15 juillet 2014, un nouveau projet de film est annoncé pour 2015 par le créateur Akira Toriyama.

Akira Toriyama, le créateur d’origine, est impliqué directement dans l’écriture du scénario, le concept original du film et dans le design des personnages.

Tadayoshi Yamamuro est annoncé puis confirmé comme réalisateur du film.

Il s’agit du premier film diffusé en IMAX 3D dans les cinémas japonais.

Après la deuxième bande-annonce du 2 mars 2015, révélant la nouvelle forme dorée de Freezer, le numéro 20 du magazine Weekly Shōnen Jump dévoile le mois suivant la nouvelle transformation de Goku pour contrer Golden Freezer. Il s’agit d’une évolution reprenant les pouvoirs du Super Saiyan Divin, qui est appelé Super Saiyan Divin Super Saiyan (超サイヤ人ゴッドSS, Sūpā Saiyajin Goddo Sūpā Saiyajin?), à noter que ce nom n’est pas cité dans le film.

Musique

Comme le précédent film, la musique de la Résurrection “F” a été composée par Norihito Sumitomo. Sa chanson thème est “Z no Chikai” (「Z」の誓い, “Le serment de Z”) par le groupe d’idole japonaise, Momoiro Clover Z. Un producteur de Toei a dit que chaque membre est un fan de la série. La chanson a été publié en single le 29 mars 2015 et comprend une reprise de Hironobu Kageyama “Cha-La Head-Cha-La”, le thème d’ouverture originale de Dragon Ball Z. Une version en langue anglaise de la chanson a également été enregistrée pour une utilisation dans les versions internationales du film. La chanson de 2008 de Maximum The Hormone: “F”, apparaît dans le film lors d’une scène de combat. La bande originale du film, contenant 32 pistes, a été diffusée le 8 mai 2015.

Promotion et autres médias

En Décembre 2014, Les cinémas Toho ont collaboré avec la Résurrection ‘F’ pour une promotion commerciale télévisée de leur Cinemileage Card. Dans ce court métrage, Friezer explique comment le programme de carte fonctionne et les cris de Goku appelant Frieza introduisent un jeu de mots sur le mot “libre”.

Un manga de trois chapitres adapté du film, tiré par Toyotarō, a commencé dans le numéro d’Avril 2015 de V Jump.

Dans le cadre d’une collaboration avec la Ligue Japonaise Division 1 de football Yokohama F. Marinos, une affiche spéciale avec des joueurs imitant le film a été affichée dans la promotion de leurs matchs avec Vegalta Sendai le 12 Avril 2015 et Shonan Bellmare le 25 Avril 2015.

En Mars 2015, une collaboration entre Toei Animation et Kirin Brewery Company a engendré deux publicités parodique de danse attachant la Résurrection de ‘F’ avec Mets cola une boisson de Kirin, à l’annonce de la saveur de raisin avec Freezer et ses sbires, et l’annonce de saveur d’orange avec Goku et les autres héros.

Une collaboration avec Curry House CoCo Ichibanya se déroula du 1er Avril 2015 au 31 mai 2015. Toute personne ayant une facture de plus de 1000 ¥ dans l’un des restaurants peut l’envoyer pour pour participer à une loterie de marchandises, où il est possible de gagner des objets exclusifs tels que des lunettes de tir et un plateau représentant Goku mangeant du curry.

La nouvelle forme de Friezer dans le film est un personnage jouable dans les héros des jeux vidéo Dragon Ball, Dragon Ball Zenkai Battle Royale, Dragon Ball Z Extreme Butoden et Dragon Ball Xenoverse. Extreme Butoden a aussi la nouvelle forme de Goku tirée du film en tant que personnage jouable avec Vegeta comme personnage de soutient. Avec la nouvelle forme de Freezer, les formes Super Sayan: Super Saiyan Dieu de Goku et Vegeta sont aussi un contenu téléchargeable pour le jeu dragon Ball: Xenoverse.

Les premier 1,5 millions de spectateurs ont reçu un livre intitulé Dragon Ball Volume F (ドラゴンボール巻「F」), qui comprend le script complet de Toriyama pour le film ainsi que des matériaux de conception. Ils ont également eu soit une carte Goku ou Vegeta pour les héros du jeu d’arcade Dragon Ball et un certificat qui leur donne accès à un contenu exclusif pour les cinq jeux vidéo Dragon Ball différents. Comme son prequel, les événements de la Résurrection ‘F’ ont été plus tard adapté comme le deuxième arc de l’histoire de Dragon Ball Super.

Mon Avis

Ce film suit de près ドラゴンボールZ 神と神 – DragonBall Z Kami to Kami et donc on retrouve les techniques d’incrustation d’image de synthèse dans les graphiques habituels. Globalement ça n’enlève rien au film mais ne rajoute rien non plus. Par contre certains personnages ont été un peu massacrés… Son Gohan en Jersey Vert, Krillin avec des cheveux.

Au niveau des graphismes, on prend une belle claque. Je l’ai vu en HD et je dois dire que c’est très très beau. Les personnages sont modélisés de manière parfaite, le nouveau look de certains personnages sont bien faits. Et les combats apportent des nouveautés, notamment avec cette caméra qui se rapproche des personnages, ce qui permet de nous faire rentrer au coeur.

L’histoire se déroule quelque temps après les événements de Battle of Gods qui ont introduit Beerus et Whis. Gokû et Vegeta s’entraînent ainsi face au mentor du Dieu de la destruction, dans leur dimension éloignée, sans se douter du danger qui les guette. En effet, Sorbet et Tagoma, deux soldats de l’armée défaite de Freezer, arrivent sur Terre pour redonner vie à leur maître et parviennent à exaucer leur souhait en dérobant les dragon ball à Pilaf et sa bande qui étaient sur le point de les réunir. Shenron exauce ainsi le redouté vœu et Freezer revient à la vie, plus enragé que jamais, et boue de désir de prendre sa revanche sur les Saiyen. Mais le tyran a bien conscience que depuis, Sangokû a fait d’énormes progrès et pour la première fois de sa vie, Freezer va lui aussi entamer un entraînement intensif. Quatre mois plus tard, il revient sur Terre, accompagné d’une armée de 1 000 hommes, dans le but de se venger…

Nombreux sont les fans qui ont critiqué Battle of Gods pour son manque de combats et la dominance de l’humour typique des débuts du manga. La Toei ainsi qu’Akira Toriyama ont entendu ces fans pour ce film qui reprend les bonnes vieilles recettes : proposer du fan-service à tout va et faire vibrer les plus nostalgiques des fans de Dragon Ball. Après une longue introduction sur le retour de Freezer, le film plonge directement dans l’action et n’en ressort pas jusqu’à la dernière minute du film. La résurrection de ‘F’ n’est pas avare en combats, loin de là, et fait même preuve de très bonnes idées pour caresser le fan dans le sens du poil. Ainsi, Gokû n’est pas le seul à combattre et dans un premier temps, se sont bien différents acolytes de la “Team Z” qui font la gloire du film dont certains que l’on n’attendait pas forcément et qui constitue même une excellente surprise ! A ce propos, il est judicieux que Toriyama ait choisi de créer un lien entre le film et une de ses oeuvres toutes récentes, mais là aussi, motus et bouche cousue.

On retrouve les personnages introduit par ドラゴンボールZ 神と神 – DragonBall Z Kami to Kami  et c’est pas si mal, car ils sont très sympathiques et ajoute au côté comique.

Globalement on retrouve ce qu’on pouvait avoir dans les OAV/films parus de 1989 à 1995. Ce qui signifie que c’est plutôt une réussite. On rajoute à l’équation de nouvelles formes de transformation supérieures à celles introduites par Dragon Ball GT pour un résultat spectaculaire et esthétique.

Les combats sont toujours aussi chouettes, et on retrouve vraiment l’esprit de Dragon Ball Z et de la première bataille entre Freezer et Goku.

Après 20 ans d’absence, enfin un vrai film Dragon Ball Z! Et donc quelque chose qui ravira les fan vieillissant des débuts.

Personnellement j’ai adoré. Je me suis vu revenir 20 ans en arrière mais en montant en puissance… Et ça m’a donné envie de revoir la série dans son intégralité.

Dire que tous les films de 1989 à 1995 je les ai en cassette vidéo et je suis incapable de pouvoir les revoir par ce biais…

Toutefois un point négatif: Toriyama marche sur toute forme de logique et ne se préoccupe plus du tout de ce qui est censé être canon ou pas dans l’univers. Freezer revient? En quelques mois il devient largement plus fort qu’un SSJ3. Gohan est censé être en forme Ultime? Et bien non, à peine un an après Battle of Gods il n’arrive même plus à atteindre le SSJ2. Goku domine Freezer en SSJGSSJ? Il se fait transpercer par un misérable rayon. C’est comme si tout était dénaturé pour permettre au scénario bancal du film d’exister, et en tant que fan c’est assez décevant de voir l’univers de la franchise se faire massacrer.

Après, on aime ou on aime pas… Globalement j’ai passé un bon moment même si certaines choses m’ont fait grincer des dents…

trailer: https://www.youtube.com/watch?v=WiONylGn8Xw

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
22 × 10 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.