Juil 092016
 

Titre original: 臥虎藏龍2 (mandarin : Wo hu cang long 2: Qing ming bao jian)
Titre original anglophone : Crouching Tiger, Hidden Dragon: Sword of Destiny
Titre français : Tigre et Dragon 2
Réalisation : Yuen Woo-ping
Scénario : John Fusco, d’après le roman Tiě Jì Yín Píng de Wang Dulu
Décors : Grant Major et Daniel Birt
Costumes : Ngila Dickson
Photographie : Newton Thomas Sigel
Montage : Jeff Betancourt
Musique : Carlo Siliotto
Production : David Thwaites, Peter Berg et Harvey Weinstein
Producteurs délégués : Jeff Betancourt, Ralph Winter et Wing-Fai Wong
Coproducteur : John Levin, Bey Logan et Charlie Nguyen
Sociétés de production : China Film Group, Pegasus Taihe Entertainment, The Weinstein Company et Yucaipa Films
Sociétés de distribution : China Film Group (Chine), The Weinstein Company (États-Unis), Netflix (hors cinéma États-Unis, France)
Pays d’origine : États-Unis, Chine
Langues originales : anglais, chinois
Format : couleur et noir et blanc
Genre : wu xia pian
Dates de sortie1 :
Chine, Hong-Kong : 8 février 2016
Monde : 26 février 2016 (diffusion sur Netflix)

Tigre accroupi, Dragon caché: L’épée de la destinée (chinois: 臥虎藏龍:青冥寶劍) est un film américain et chinois de 2016, d’arts martiaux réalisé par Yuen Woo-ping et écrit par John Fusco, basé sur le roman de “Iron Knight Silver Vase” de Du Lu Wang. Il est également une suite du film 2000 “Tigre et Dragon”. Le film met en scène Donnie Yen, Michelle Yeoh, Harry Shum, Jr., Jason Scott Lee, Roger Yuan, Woon Young Park, Eugenia Yuan, JuJu Chan, Chris Pang, Veronica Ngo, Shuya Chang et Natasha Liu Bordizzo. Le film est sorti à Hong Kong le 18 Février 2016, en Chine, le 19 Février 2016 et dans le monde sur Netflix en dehors de la Chine le 26 Février 2016.

Sujet

Tigre et Dragon 2 reprend les thèmes du premier opus et développe son intrigue autour d’une histoire d’amour perdu, d’une épée légendaire et d’une quête de rédemption. Et ce sur fond de combats d’arts martiaux entre le bien et le mal.

L’histoire proposée dans “Tigre et Dragon 2” se déroule plusieurs années après les faits présentés dans le premier film. Yu Shu Lien sort de sa retraite pour se rendre à Pékin, où l’épée de son regretté bien-aimé, le légendaire Li Mu Bai, se trouve. Un seigneur de guerre, le sanguinaire Hades Dai (Jason Scott Lee) veut s’approprier cette épée, connue sous le nom de “Destinée”. Pour se faire, il envoie ses sbires voler l’épée et tuer toute personne qui se mettrait en travers de leur chemin. Un homme, Meng Sizhao, connu sous le pseudonyme de “Loup Silencieux”, autrefois promis à Yu Shu Lien, se propose de défendre la maison où se trouve “Destinée”. Pour se faire, il engage un petit groupe de mercenaires pour défendre la place.

Acteurs

Donnie Yen (VF : Alexis Victor) : Meng Sizhao / Loup Silencieux
Michelle Yeoh (VF : Françoise Cadol) : Yu Shu Lien
Harry Shum, Jr. (VF : Anatole de Bodinat) : Wei-Fang
Jason Scott Lee (VF : Stéphane Fourreau) : Hadès Dai
Roger Yuan : Corbeau de fer, le maître de Wei-Fang
Eugenia Yuan (VF : Julie Dumas) : Enchanteresse Aveugle
JuJu Chan (VF : Marie Giraudon) : Fléchettes d’argent
Natasha Liu Bordizzo (VF : Fily Keita) : Vase de Neige
Chris Pang (VF : Paolo Domingo) : Dagues Volantes
Darryl Quon (VF : Pascal Casanova) : Tortue Robuste
Park Woon-young (VF : Patrick Béthune) : Poignets de fer
Gary Young (VF : Serge Faliu) : Pei le jeune

Tournage

En janvier 2013, il est annoncé que le film est en développement et que le tournage devrait débuter en mai. Harvey Weinstein est alors annoncé comme producteur et Yuen Woo-ping pour la chorégraphie des combats. Le script, écrit par John Fusco, s’inspire du cinquième et dernier roman du cycle Tigre et Dragon de Wang Dulu.

Le tournage a eu lieu en Nouvelle-Zélande, notamment dans les studios d’Auckland, et en Chine3.

Critique

Le tournage a débuté en juin 2014 et la photographie principale a été effectuée en Nouvelle-Zélande ainsi qu’en Chine. Le film a déjà rapporté 31 millions de dollars de recette au box-office.

Le scénario est relativement simple, l’histoire étant développée autour de la convoitise d’une épée. L’intrigue tourne autour de plusieurs points, notamment sur l’identité de certains protagonistes et de la relation et/ou des connections que ces derniers peuvent avoir entres eux. En définitive, le sort de l’épée « Destinée » n’est que secondaire. Comme dans la majorité des films étant axés sur les arts martiaux chinois, l’aspect philosophique est très présent, accompagné par d’incontournables métaphores visant à l’élévation de l’individu. Les notions de bien et de mal sont également présente, comme le pardon, l’introspection, le don de soi, et j’en passe …

La photographie est sympathique, mais nettement inférieure à ce que nous avons pu voir, par exemple, dans « The Grandmaster« , que nous avons visionné hier. Les décors restent corrects mais relativement fades et sentent très fortement le recours aux effets spéciaux. Les costumes sont corrects mais également très simplistes, sans fioritures aucune.

Michelle Yeoh retrouve donc le personnage de Yu Shu Lien plus d’une décennie après le premier film. Elle offre un personnage tourmenté par la perte tragique de l’être aimé, qui se retrouve soudainement, d’un côté confronté à celui à qui elle était promise, et de l’autre à devoir protéger une arme à qui l’on octroie beaucoup de pouvoirs. L’actrice reste dans une forme de non-forme, de non-expression, propre à la tradition asiatique, et qui peut nous interpeller. Jason Scott Lee endosse le rôle du méchant. L’acteur offre une prestation très caricaturale du méchant très très méchant, ce qui n’est pas plaisant.

Reste donc le point fort du film, les combats. Ayant Donnie Yen en tête de casting, les producteurs ne prenaient pas beaucoup de risques. L’action est rondement menée et les chorégraphies sont donc très bien réalisées. Le combat final, notamment la partie entre Donnie Yen et Jason Scott Lee, est certainement un petit peu ‘too much« . Et le recours aux câbles est très utilisé, ce qui n’enlève rien aux performances, mais fait considérablement chuter l’aspect réaliste. Il va s’en dire que l’histoire est une véritable hécatombe, de nombreux personnages passant de vie à trépas.

En conclusion, « Tigre et Dragon 2 » se limite à être un bon film d’arts martiaux. Les quinze années qui nous séparent du premier film auront fait disparaître la poésie qui animait l’histoire de départ. Le scénario est relativement simple. La mise en scène est propre et les acteurs font le boulot, aucun ne sortant clairement du lot pour sa partie théâtrale. Donnie Yen est forcément le point fort en ce qui concerne les combats. À voir uniquement pour les fans d’arts martiaux, pour les autres, il est préférable de rester sur l’impression du film de Ang Lee.

Mon avis

Le premier effet de ce film c’est “wouahou!!!!!!”.

Poétique, magnifiquement chorégraphie, de superbes décors a couper le souffle… juste… “wouhaaaaa”. Il est beau, superbe….

Les combats bien qu’irréalistes, sont des danses martiales époustouflantes, a couper le souffle. Ce n’est pas un film mais une oeuvre d’art filmographique.
Je n’ai pas vu passer les 1h50 du film. Et j’ai regrette ne pas le voir continuer. 1h50 de ces splendides images, c’est trop court…

Durant le film j’ai pu frissonner durant les duels, serrer les poings lorsque le héro était en mauvaise posture, serrer les dents et éprouver de la colère devant l’injustice et la trahison, et ressentir de la tristesse quand des personnages que j’avais pris en affection étaient “malmenés”.

Et la musique est grandiose. Et colle avec chaque scène. A pleurer tellement c’est bon!

Un film qui m’a émeut au plus au point et qui ne m’a pas laisse insensible… Le film est superbe, magnifique, grandiose.

La musique, les chorégraphies, les costumes, la moralité, la philosophie, l’histoire, les rapports entre les protagonistes… magnifiques…

WOUAHOUUUUUUU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

c’est ce que j’en retiendrai. Un film que je reverrai avec plaisir.

trailer: https://www.youtube.com/watch?v=IHoF__6LD64

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
6 − 4 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.