Jan 042018
 

Titre: 極道大戦争
Romaji: Gokudō Daisensō
Traduction: La grande guerre des Yakuza
Titre français: Yakuza Apocalypse
Réalisation: Takashi Miike
Producteurs: Yoshinori Chiba, Shin’ichirô Masuda, Shinjiro Nishimura, Misako Saka
Scénariste: Yoshitaka Yamaguchi
Musique: Kôji Endô
Cinématographie: Hajime Kanda
Edition: Kenji Yamashita
Société de production: Django Film, Gambit, Happinet, OLM, Inc.
Distribution: Nikkatsu
Date de parution:
– France: 21 Mai 2015 (Cannes Film Festival)
– Japan 20 June 2015
Durée: 115 minutes
Pays: Japon
Langue: japonais, anglais

Yakuza Apocalypse (争道大戦争 Gokudō Daisensō) est un film de fantasy-yakuza vampire japonais de 2015 réalisé par Takashi Miike et écrit par Yoshitaka Yamaguchi. Il a été présenté en première au Festival de Cannes le 21 mai 2015, avant de sortir en salles le 20 juin 2015 dans tout le Japon.

Histoire

Kageyama rencontre aux bains publiques pour la première fois Kamiura et décide de devenir un Yakuza. Mais Kamiura est un Yakuza très spécial. Kageyama le découvre lorsque Kamiura se fait tuer et qu’il transmet son héritage à Kageyama.

Acteurs

Hayato Ichihara: Akira Kageyama
Yayan Ruhian: Kyoken (狂犬) / Chien fou
Lily Franky: Genyō Kamiura
Yuki Sakurai: infirmière Mikiko
Denden: Hougan
Tetsu Watanabe: A-0257 (l’homme qui tricotte et se fait marcher sur le pied)
Pierre Taki: Yakuza boss rival
Yoshiyuki Morishita: Sawada (professeur)
Mio Yûki: Lycéenne yakuza
Reiko Takashima: Sosuke Zemba
Riko Narumi: Kyōko Anan
Masanori Mimoto: La grenouille
Ryushin Tei: Le prêtre tueur
Shô Aoyagi: Angus
Kiyohiko Shibukawa: Aratetsu
Manzô Shinra
Makoto Sakaguchi

Production

La production du film a débuté le 17 avril 2014. Le film met en vedette l’acteur et chorégraphe indonésien Yayan Ruhian, qui avait déjà joué dans The Raid et The Raid 2. Il s’agit de sa première incursion en dehors de son pays natal, l’Indonésie.

sources:

Mon Avis

Ce film est tout bonnement énorme!!!! Il mélange à la perfection tous les genres.

On commence avec un simple film de Yakuza, on glisse vers le gothique vampire pour vers les Yôkai (un kappa notamment), et même les Daikaijû des Sentai (notamment Battle Fever J).

Il m’a rappelé la parodie Sukiyaki Western Django réalisé aussi par Takashi Miike.

Au début on sent bien l’ambiance sérieuse et violente des films de Yakuza, et ensuite tout part en quenouille à en devenir franchement comique.

Gokudō Daisensō mélange tout : les registres, les récits, les natures des effets spéciaux (des explosions numériques y côtoient des costumes en peluches), les niveaux d’humour.

La fin du film m’a laissé sur le cul…

On retrouve Yayan Ruhian (qui a joué dans Raid et Raid 2) et qui est artiste martial accompli en Pencak Silat: Tenaga Dasar (il a d’ailleurs enseigné cette art lors de stage en Europe).

Ca m’a fait plaisir de revoir Reiko Takashima (10 promesses à mon chien, Azumi, Pride, Space Battleship Yamato, Kekkon dekinai otoko, …).

Les acteurs sont excellents, et quand le film devient un gros paquet de n’importe quoi on est toujours pris dedans, entre rire, et étonnement. Certaines scènes sont à pleurer de rire ou à baver d’étonnement, tellement elles sont “what the fuck”, notamment lorsque la nouvelle chef yakuza a le cerveau qui se liquéfie et qui lui sort des oreilles… littéralement!!!!

Un excellent film pour les amateurs du genre.

trailer: https://www.youtube.com/watch?v=myU_uvjB2lU

 

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

*