Sep 152018
 

Je vais recommencer à bloguer régulièrement, poster des photos de ce que je vois, ce que je rencontre, et exprimer avec mes mots les expériences que je traverse. Suite au nouveau challenge que je me suis lancé, ce sera intéressant d’en parler et de m’évaluer.

Notamment concernant les cours que je prends, comme ça, ça me permettra de suivre un peu mon niveau… un peu comme j’ai fait pour le permis de conduire et mes premiers pas à moto.

Ce matin je suis allé à mon cours… J’ai l’impression de ne pas progresser. Je fais toujours les mêmes erreurs et j’ai les mêmes problèmes que je n’arrive pas à corriger. Mais bon, j’ai un peu de vécu, je sais que la progression est lente au début puis se fait par palier. Ensuite j’ai une musculature à changer, des automatismes à prendre, mon corps doit également changer un peu car certaines choses nécessaires pour pratiquer cette discipline sont contraire à tout ce que j’ai appris dans les arts martiaux et notamment dans le Uechi-Ryu, la seule chose, c’est que j’ai une conscience de mon corps, ça, ça m’aidera à me corriger. Du coup je ne me pose pas trop de question, je n’y arrive pas bien, et bien ça passera avec le temps et la pratique. Je ne me frustre pas et j’essaye de prendre du plaisir à faire le peu que j’arrive à faire.

Comme j’ai passé une semaine avec peu de sommeil et des nuits assez alcoolisées, et comme je me suis levé tôt ce matin pour aller au cours, du coup je suis allé faire la sieste cette après midi à la plage. Ce qu’il y a de bien d’habiter à 15 minutes de la mer, c’est que je peux me dire: “je dormirais bien une petite heure…”, et prendre mon casque, mes gants, aller en moto à la plage et dormir un peu, puis faire trempette, redormir un peu, refaire trempette et rentrer chez moi, comme si c’était une sieste normal chez moi, sauf que j’étais sur la plage… Les paillotes sont encore ouvertes, peut-être que demain je vais en profiter et remettre ça…

Bon évidemment ça ne s’est pas forcément bien terminé… un peu ensommeillé et groggy par cette séance de relaxation avec les bruits de la mer, j’ai pris la moto pour rentrer… et j’avais oublié d’enlever le bloc disque… je me suis retrouvé par-terre en moins de deux. Bilan la poignée d’embrayage pétée et le cale pied-pété également.

C’est seulement en arrivant chez moi, que j’ai constaté que j’avais le tibia abrasé, et la hanche très douloureuse, au point de devoir boiter. Bon on verra si ça passe demain.

Le soir je suis allé manger à Odysseum avec Antoine, un ami, afin d’aller voir ensuite “The Meg”.

Globalement, ben bof quoi… Je pense que la sharkexploitation arrive à sa fin. L’idée d’une couche sous le sol de la fosse des Marianne est séduisante. Mais ensuite on enchaîne les clichés: le méga-requin qui est tué, ah ben finalement c’est le bébé… et la maman est pas contente (sans rappeler l’oeil de la bête), le gars milliardaire (et donc pas sympa et égoïste) qui survit à une attaque et au moment où il souffle (et semble penser “ouf, c’est pas passé loin”), Cric-Croc, il est mangé. J’ai eu l’impression de revoir une compilation de tous les Shark Attack, les Jaws et des films de la série des Méga-Shark. Mais en plus beau, et avec des acteurs sympas… Le requin est superbement bien fait. Disons que j’ai passé un moment correct, mais ce n’est pas le film de l’année. Je n’ai pas été déçu ceci dit, je ne m’attendais pas à quelque chose d’exceptionnel. Disons que c’est pas le film que j’aurais dû aller voir au cinéma… C’est plutôt à regarder devant la télé en buvant des bières (ou du vin, ou du pastis). Pas nul… mais pas exceptionnel, très prévisible globalement. Mais en même temps pas mauvais.

 

  2 Responses to “3615 My Life – 15 septembre 2018”

Comments (2)
  1. J’ai dû louper un épisode mais, tu prends de cours de quoi ? Je suis curieux ^^

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.