Mar 162019
 

Aujourd’hui grosse journée.

Hier soir j’ai fait une heure de flûte, en accent la pratique sur les nuances Mezzo-Forté, Forté et Piano. Notamment dans les graves, et les octaves sur-aigües.

Seulement voilà, le son n’était pas là et les doigts s’emmêlaient. J’ai donc finis ma soirée devant Jaws (le film de 1975) avec un bouteille de Saint-Christol.

Du coup le réveil ce main ne fût pas simple et aisé. Mais il fallait que j’aille à mon cours de flûte, fatigué et pas réveillé.

J’ai pas aimé le son que je produisais… Mais j’ai pu travailler le Menuet de Devienne et l’Allegro de Telemann.

Ensuite je suis allé au restaurant Lou Païs d’Aqui.

Quand je vais là-bas je me sens bien.

J’ai été accueillis avec un petit 51.

J’ai pu discuter riz avec le cuisinier qui m’a expliqué deux trois choses…

Ensuite J’ai commandé un ardoise de rosette et chèvre.

Un vrai délice.

Jean m’a conseillé de prendre un Faugères Domaine Léon Barral 2015 pour accompagner à la fois l’entrée que j’avais pris et le plat principal.

Avec l’entrée ce fut une explosion de saveur…

Pour le plat principal j’ai pris un sauté de biche

Le côté tannique de ce Faugères a superbement bien accompagné le sauté de Biche. J’en avais pris vendredi midi, mais aujourd’hui c’était encore meilleur.

Le cuisinier m’a expliqué que les plats en sauce sont meilleurs réchauffés. Et qu’un boeuf bourguignon ou un simple plat de viande mijoté sera meilleur le lendemain de la préparation.

Il m’a expliqué que lorsqu’il prépare un plat de viande en sauce, il prépare toujours la viande la veille.

Effectivement, c’est quelque chose que le japonais m’ont toujours dit à propos des currys… qu’ils sont meilleurs réchauffés le lendemain de la préparation.

Et pour continuer à accompagner le vin j’ai pris un plateau de fromage.

Enfin un roquefort qui a du goût… rien à voir avec le roquefort Société ou le roquefort de supermarché…. avec celui là… ça rock fort! (désolé pour le (mauvais) jeu de mot).

Le camembert explosait en saveur…

Et le fromage de brebis, avait vraiment de la saveur et du goût et ça explosait en bouche.

Un vrai délice…

J’ai toujours été convaincu que le bon goût du fromage ne se situe pas en rayon de supermarché et qu’il faut, soit trouver un très bon fromager, soit aller directement en fromagerie… Le cuisinier m’a expliqué que tout est dans l’affinage, et que les rayons de supermarché en sont loin mais si on trouve un fromager (pas forcément une fromagerie) qui fait bien le travail, le goût peut être au rendez-vous.

Ensuite je me suis baladé… j’avais de la PUNK IPA à acheter…

Je n’en est pas trouvé… :'(          (T_T)

Par contre ce qui est sûr c’est qu’un samedi à 21 degrés, un ciel bleu sans nuage, les corbillards étaient tous de sortie.

Ben ouais… on appelle comment une voiture dans lequel il y a un cadavre (même si c’est le cadavre qui conduit)?

Ce qui est sûr c’est que la moto est HS… Je ne peux plus passer les vitesses. Je vais passer mon dimanche à changer les pièces pétées… ça c’est sûr.
Ah oui… l’éternelle excuse: “je vous avais pas vu”… j’ai pas osé répondre “ben ouais mais en même temps vous avez du mal à regarder la route… comment pouvez vous voir une moto arrêté à un FEU ROUGE DEVANT VOUS?”. Maintenant je m’emmerde plus… j’appelle la police et je les laisse s’occuper du constat… dès fois que le vieux monsieur serait… bourré.

Bon, rapatrié chez moi, j’avais quand même pas mal d’autres choses de prévu:  j’avais la voiture à laver, le plein à faire et quelques achats (notamment pour réparer la moto).

A la station essence, j’ai mis trois plombe à accéder à la borne… apparemment les cadavres sont de sortie et ils ont pas d’essence. Comment on peut appeler autrement une personne qui met 5 put**ns de minutes à mettre le bec de la pompe à essence dans le trou du réservoir? En 5 minutes je fais le plein… Ensuite j’ai patienté 45 autres put**ns de minutes que le cadavre de devant tape le code pour lancer le lavage de sa voiture… et comme il y arrivait pas il est parti demander à la caissière de la station-service (qui a voulu finir avec les clients des pompes à essences avant). Le mec marchait même pas droit… et je suis pas sûr qu’il aurait le droit de conduire dans un pays moins permissif que la France.

C’est à croire que tous les morts-vivants étaient de sortie. Heureusement pour eux que je ne regarde pas ni ce genre de film ni ce genre de série, car j’aurais eu peur, et j’aurais certainement fait un carnage (à base de tronçonneuse, ou de batte de baseball lardée de barbelés si j’en crois les Memes).

En tous cas, j’ai appris la quintessence de la patience et j’ai écouté plein de morceau de musique barroque. Et j’ai découvert deux trois sonates et morceaux de compositeurs que j’aimerais bien jouer.

En contrepartie, j’ai acheté de la Guiness Nitro IPA… je dois dire que je ne sais pas à quoi j’allais m’attendre…
Et bien belle surprise, on dirait de la Killkenny mais avec l’amertume de l’IPA… très sympa…

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
18 + 1 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.