Avr 162009
 

 


Titre: 軍鶏 – Shamo
(chinois traditionnel: 軍雞; chinois simplifié: 军鸡)

Autres noms:
– Coq de combat (titre français)
– Jun chi : Chine/Hong Kong (titre mandarin)
– Gwan gaai : Hong Kong (titre cantonais)
– Shamo : international (titre anglais)

Date de sortie:
France : 17 mai 2007(Festival de Cannes)
Taiwan : 3 décembre 2007(Festival du cheval d’or de Taipei)
Hong Kong : 6 mars 2008
Japon : 3 mai 2008

Dirigé par : Pou-Soi Cheang (Soi Cheang)
 
Scénario:
Izô Hashimoto : (scénario)
Kam-Yuen Szeto : (scénario)
Izô Hashimoto : (histoire originale)

Acteur
Shawn Yue : Ryo Narushima
Annie Liu : Megumi
Francis Ng : Kenji Kurokawa
Masato Kobayashi : Sugawara Naoto
Dylan Kuo : Ryuichi Yamazaki
Siu-Lung Leung : Kensuke Mochizuki
Ryo Ishibashi : Principal Saeki
Weiying Pei : Natsumi Narushima
Terri Kwan : Moemi Funato
Hiromi Nakajima : Yoko Kamio
Takuya Suzuki : Kawakami
Ka Sing Chau : Kouhei Fujiyoshi
Syria Leung : La femme riche
Agnes Pang : La manager
Apple Chau : Danseuse
Beru Au : Danseuse
Yip-King Poon : Danseuse
Pik-Ki Leung : Danseuse
Jun He : Tricky Boy A
Chu Cho Kuen : Tricky Boy B
Kim-Wing Li : Coolie A
Hung-Kei Li : Coolie B
Mongkon Kadsalo : Ranka
Napakajon Dihsayavattana : Chau
Panupat Kuanchuchai : Hiromi
Verayut Supjaruad : Masa
Noom Haotong : Lang
Aungkana Sukphapa : Mère de Ryo
Adul Kittiwarakul : Père de Ryo
Tinnapop Ausavarungtikul : Membre du groupe Banryu
Rattavit Sawansup : Membre du groupe Banryu
Chavarit Meesup : Membre du groupe Banryu
Yuttana Sukdeetavesup : Membre du groupe Banryu
Peboom Samatolay: Assistant de Ryo
Sittichai Nuntajittikul : Assistant de Ryo
Cruyoy Dumdee : Assistant de Ranka
Pitsanu Kongkachai : Assistant de Ranka
Tiger Tippayawan : Assistant de Naoto Sugawara
Jarun Sirinarongporn : Assistant de Naoto Sugawara
Wattana Wiriyakul : Assistant de Naoto Sugawara

Résumé

Au cours d’un déjeuner familial, les parents de Ryô Narushima (Shawn Yue) et de sa sœur Natsumi sont sauvagement assassinés à l’arme blanche. Le garçon, encore mineur, est condamné à 2 ans de prison dans un institut pour jeunes délinquants où il devient le souffre douleur des autres détenus et du directeur (Ishibashi Ryo). Sa petite soeur lui rend visite en prison et lui annonce qu’elle part se prostituer. Au bord de la rupture psychologique, il trouve cependant de l’espoir en la personne d’un maître de karaté (Francis Ng) qui va lui enseigner les arts martiaux et lui redonner confiance en lui. Libéré, Ryô partage sa vie entre les bagarres de rue et la recherche de sa sœur disparue.

Autour du film

Les deux personnages principaux sont tous deux des criminels: le héro, Ryo a tué ses parents et le sensei de Ryo a essaayé de tuer le premier ministre du Japon en utilisant ses talents de karate.

Cette histoire s’inspire des meutres d’enfants en série de Kobe en 1997 lorsqu’un “Garçon A” (“shônen A”) de 14 ans a tué et décapité plusieurs enfants.

Ryo Narushima est modélisé à partir de deux personnes:

* Pour sa délinquence juvénile: Le “jeune homme A”.
* pour la partie arts martiaux: Ryu Narushima (成島竜) du Kyokushin. Le nom de ce combattant de karate a la même prononciation que le nom du personnage.

Le 番竜会 Banryukai est modélisé d’après le Kyokushinkaikan et le Seidokaikan.
Mochizuki est certainement modélisé d’après Kazuyoshi Ishii, le fondateur du Seidokaikan.

Masato Kobayashi (雅人 小林), né le 10 mars 1979 à Chiba qui incarne est un kickboxer et une star du K1 MAX (on l’appelle par son nom de combattant: Masato).
Il a remporté le K Max en 2003 et il est marié à l’actrice Japonaise Shin Yazawa. Masato participe souvent a des defilés en tant que mannequin. Il a joué dans Dead or Alive 2 et incarne Hoo.

Mon avis

Ce film chinois est l’adaptation du manga d’Izo Hashimoto et Akio Tanaka: Shamo (en japonais).
Sur fond de drame familiale un film dont l’histoire est celle d’un adolescent qui après un passage en prison et une rencontre s’engage sur la voie des K-1.

Le film est intéressant sur de multiples points. Il montre la transformation d’un adolescent en bête de combat. La prison lui fera connaitre la déchéance et le karate l’en sortira mais son passé d’assassin le conduira sur les routes de la violence. Durant son passage en prison, on verra comment les prisonniers se traitent entre eux, et on peut voir qu’il y a une sorte de code d’honneur. Ainsi le meurtre parental est pour la majorité une raison suffisante et valable pour torturer le jeune Ryo alors agé de 16 ans. En prison il rencontre Kurokawa qui deviendra son sensei en karate. Il démarre de zéro et grâce aux conseils de Kurokawa arrivera à un niveau intéressant. Kurokawa lui apprendra par exemple qu’il faut 1000 coups de poings (tsuki) pour que les muscles se souviennent du mouvement. Et 5000 pour que le mouvement devienne instinctif.

Une fois hors de prison, il sera amené plusieurs fois à se servir de ses talents pour se défendre pour finir par flirter avec les gros clubs de jissen karate et monter sur le ring pour des K-1. Les combats sont très sympathiques et on peut y voir de nombreux principes fidèles aux karate issus du Fujian. Notamment il sera montré des frappes en shoken, des frappes des tsumasaki, marcher sur le pied de l’adversaire pour le fixer pendant que les mains travaillent en bourre-pif. Bref, bien que les combats ne sont pas très spectaculaire, je trouve qu’ils sont bien recherchés au niveau des principes.

On peut voir que Ryo qui s’est entrainé dans une optique de self-défense se retrouve assez désarmé sur un ring avec des règles. Son sensei lui dira même que face à un combattant expérimenté il n’a aucune chance sur le ring et la seule chose qui peut le sauver sera son vice en combat. Mais face à Sugawara Naoto, son sensei lui dit que sa seule chance réside dans des stéroïdes. Ryo ira jusqu’à tabasser des docteurs et infirmiers pour voler ces stéroïdes dans un hopital. Les effets secondaires des stéroïdes auront vite fait de se sentir, notamment en éclatant quelques vaisseaux sanguins dans son oeil gauche, le rendant ainsi rouge.

Le film dénonce ainsi de nombreux abus, le dopage dans le milieu des sports de combat, les arrangements, la corruption, etc.
Bref, un film très distrayant qui offre certains niveaux de lecture et quelques enseignements d’un point de vue martial.

la bande annonce: http://youtu.be/ENRaoCyQczs


 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
26 − 23 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.