Juil 072009
 


Un izakaya (居酒屋) est un type d’établissement de boissons mais qui servent aussi de la nourriture pour accompagner les boissons. La nourriture est plus conséquente que dans les autres établissement de boissons comme les bars, ou les snack-bar.

Ceux sont des endroits populaires, conviviaux et relativement peu cher pour aller boire un verre après le travail.

Nom

Le nom “izakaya” est un mot composé qui consiste de “i” (rester) et “Sakaya” (magasin de sake), montrant ainsi que les izakaya était à l’origine des magasins de sake qui autorisait les clients à rester sur place pour boire.

Les Izakaya sont parfois appelé Akachôchin (lanterne rouge) dans des conversations de routine à cause des lanternes en papier que l’ont trouve traditionnellement devant un izakaya.

Manger dans un Izakaya

Selon le Izakaya, les clients d’assoient sur des tapis en tatami et dinent sur des tables basses dans le style traditionnel japonais, ou s’assoient sur des chaises et boivent/mangent sur des tables. De nombreux Izakaya offrent le choix entre les deux, aussi bien que de s’asseoir au bar.

Habituellement, on nous donne un oshibori (serviette mouillée) pour se laver les mains avec; puis un otôshi ou tsukidashi (petit snack/amuse gueule) est servi. C’est une coutume locale et habituellement ajouté sur l’addition au lieu d’une entrée payante. Les japonais de la région de kantô appelle cela otôshi et les gens de kansai appellent cela tsukidashi.


Le menu peut être sur la table, ou affiché sur les murs. Des photos du menu sont assez communs dans les izakaya plus gros. La nourriture et les boissons sont commandée tout au long de la séance selon le désir de chacun. Ils sont ramenés à la table, et l’addition est ajoutée à la fin de la séance. A l’inverse de la façon de manger japonaise, les plats sont partagés entre tout le monde autour de la table.

Des formules communes pour les dinés dans un Izakaya au Japon sont connu comme nomihodai (“boisson a volonté”) et tabehodai (“nourriture à volonté”). Ces formules sont très populaires dans des grand Izakaya ou des Izakaya provenant de chaines. Pour un forfait par personnes, les client speuvent continuer à commander autant de repas ou de boissons qu’ils le désirent, avec parfois un temps limité de deux ou trois heures.

Types de Izakaya

Les Izakaya sont traditionnellement des lieux concrets où les hommes boivent du sake et de la bière après le travail; cette tendance est complétée par une population de plus en plus importante de femmes indépendantes et d’étudiants, et de nombreux Izakaya de nos jours subviennent à cette clientèle très diverse en offrant des cocktails et des  vins aussi bien qu’en améliorant l’intérieur.

* Les chaines d’Izakaya – devenu populaire dans les années 1980, ils sont souvent très grand en taille et en offre, avec une sélection extensive de repas et de boissons, permettant d’accueillit une clientèle importante et parfois chahuteuse.

* Yakitori-ya – spécialisés dans les Yakitori. Les brochettes sont souvent grillées devant les clients.

* Robatayaki – Les clients d’assoient autour d’un foyer ouvert sur lequel le chef grille des fruits de mer et des légumes. Des ingrédients frais sont présentés au clients pour indiquer ce qu’ils désirent commander chaque fois qu’ils le souhaitent.

* Oden-ya – les établissements spécialisés dans les Oden s’appellent des Oden-ya. Ils se présentent sous la formes de baraques de rue avec des sièges  et sont très populaires en hiver.

* Les izakayas sont souvent appelés Akachôchin (“lanterne rouge”) d’après les lanternes en papiers qui étaient traditionnellement accrochées à l’extérieur de l’izakaya. Aujourd’hui se terme se rapporte habituellement aux petit Izakaya ne faisant pas partie d’une chaine.


Dans la culture populaire

Les izakaya ont servi de décors à de nombreuses scènes du cinéma japonais depuis un siècle. Ozu en fait largement usage tout au long de son œuvre (par exemple, Une auberge à Tokyo, Le goût du saké, Fleur d’équinoxe). Le héros de Shall we dance (la version originale japonaise des années 80) y boit un verre avec ses deux co-apprentis.

C’est dans les izaka que se déroulent habituellement les nomikai.
source: http://en.wikipedia.org/wiki/Izakaya

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
27 + 24 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.