Août 132009
 


Les mille grues de papier (origami) (千羽鶴, Senbazuru ou Zenbazuru) est un groupe de mille grues de papier en origami assemblées par des fils.

Une ancienne légende japonaise promets à quiconque qui sera capable de plier mille grues origami aura son souhait exaucé par une grue, voeux tels qu’une longue vie, ou la guérison de maladie ou de blessure. La grue au Japon est une des créature mystique et sacrée (créatures incluant le dragon, la tortue, le phénix, …), et il est dit qu’elle peut vivre plus d’un milier d’années. En Asie, il est communément dit que plier 1000 origami de papier peut réaliser le voeux de quelqu’un. Ce qui en fait des cadeaux populaires pour des amis spéciaux et la famille.

Un millier de grues de papier est aussi donné traditionnellement comme cadeau de mariage par celui qui l’a plié, qui souhaite ainsi milles années de bonheur et de prospérité au couple. Cela peut aussi être offert à un nouveau né pour une longue vie et beaucoup de chance. On pense que pendre un Senbazuru dans la maison de quelqu’un est un charme très puissant pour apporter de la chance et du bonheur. C’est aussi utilisé comme charme pour les filles japonais comme elles ont 13 ans afin de trouver un petit ami. Elles font 1000 grues de papier et les donnent au garçon qui les intéresse.

Les ensembles de papier à origami est largement vendu à travers le Japon, avec des ensembles pour Senbazuru incluant 1000 feuilles de papier (ou plus en cas d’erreur), des ficelles et des perles pour mettre au bout des fils, pour éviter que les grue glissent et tombent. Habituellement les grue sont assemblées sur 25 fils comportant chacun 40 grues. La taille des papier a origami importe peu lorsqu’on plie des milliers de grue de papier, mais des petites feuilles de papier donne des fils de grues plus petit et plus léger. La taille la plus populaire pour les grues senbazuru est de 75mmx75mm. Certaines personnes coupent eux-mêmes leur propre carrés de papier de tout ce qui est disponible, comme des magazines ou des journaux.

Le papier à origami utilisé pour les Senbazuru est habituellement de couleur uni, toutefois des papiers avec des motifs imprimés sont aussi disponibles. Des feuilles à origami plus grand, habituellement de 150mmx150mm, ont souvent traditionnellement des design japonais traditionnels, comme des motifs de kimono, ou des fleurs.

Les milles grues en origami est devenu un symbole de paix depuis l’histoire de Sadako Sasaki, une fille japonaise qui a contacté une leucémie suite à l’explosion de la bombe atomique d’Hiroshima durant la seconde guerre mondiale. De nombreux temples à Tokyo et à Hiroshima, ont une flamme éternelle pour la paix dans le monde. A ces temples, des groupes scolaires ou des écoliers seuls, offrent souvent comme don des Senzaburu pour ajouter leur souhait pour la paix dans le monde. Les grues sont laissées exposées aux éléments, se dissolvant graduellement et tombant en lambeaux alors que le souhait est libéré. Dans ce sens, on voit un lien avec les drapeaux de prières de l’Inde et du Tibet.

Dans les pays occidentaux, la coutume a été étendu d’offrir un senbazuru à un malade du cancer (habituellement en maladie terminale), jursqu’à les utiliser pour les funérailles ou sur la tombe.


Renzuru (連體鶴)

La phrase ou le terme Renzuru se rapporte aussi à une technique d’origami où l’on plie de nombreuses grues à partir d’une seule feuille de papier (habituellement un carré), en employant un nombre de coupe stratégiques pour former une mosaïque semi-détachables de petits carrés à partir du grand carré original. (Contrairement aux puristes occidentaux en origami, les origami traditionnels japonais utilisent souvent du papier découpé pour faire des détails comme des oreilles). Les grues résultantes sont attachées les unes aux autres, par exemple à la pointe du bec, des ailes, ou de la queue; ou au sommet du corps, pour faire par exemple un bébé grue assis sur le dos de sa maman. Le truc est de plier toutes les grues sans déchirer le petit pont de papier qui les attache les unes aux autres; ou dans certains cas, en camouflant efficacement du papier supplémentaire.


Des configuration typiques de Renzuru incluent un cercle de 4 grues ou plus attachées par la pointe de leur aile. Une des formes les plus simples est un demi-carré (un rectangle 2×1) coupé à moitié d’un des côté, ayant pour résultat deux grues qui partagent une aile entière, positionnée verticalement entre leurs corps; les deux têtes et les deux queus se faisant face ou allant dans les directions opposées. Si fait de papier non uniformément coloré, les grues pourront avoir des couleurs différentes.

La technique d’origami a été illustrée dans un des plus vieux livre connu d’origami (1797), le “Hiden Renzuru no Orikata”. (Des diagrammes mis à jour à partir de recherches actuelles peuvent être trouvée dans le livre actuel du maitre en Origami Kunihiko Kasahara).

Culture populaire

* Un niveau dans le jeu vidéo “On aime Katamari” est basé sur cette légende; afin d’aider un garçon dont l’ami malade est hospitalisé, le joueur doit plier autant de grue de papier qu’il peut avant la fin du temps imparti. Le maximum de grue possible est mille.

* Un épisode de Ghost in the Shell: S.A.C. 2nd GIG fait référence à la fois à la légende et à l’histoire de Sadako.

* Dans l’épisode 10 de la première saison de Heroes “La Naissance du mal”, Hiro Nakamura arrête le temps suffisamment longtemps pour plier 1000 grue de papier afin de faire une démonstration de son pouvoir et fait sans doute un voeux pour sauver la vie de Charlie.

* Nunnally Lamperouge de l’anime Code Geass est devenue aveugle est paralysée  après avoir été prise dans un tir croisée durant l’assassinat de sa mère. A travers la première saison, on peut la voir souvent entrain de faire des origami de grue de papier, et elle explique souvent à son frère Lelouch Lamperouge, que si elle arrive à en faire 1000, elle sera certainement guérit.

* La pièce “un millier de grue” de Kathryn Schultz Miller, montre sous forme de drame, l’histoire de la petite Sadako Sasaki de Hiroshima, qui a essayer de tromper la mort suite à la maladie résultant de son irradiation en faisant un millier d’origami de grue. Ses camarades de classe et ses autres amis les ont finit pour elle après sa mort.

Ori Tsuru


comment plier un ori-tsuru?

Instructions

1 Partir d’un carré de papier
8 On obtient un carré avec 4 volets autour de la diagonale
9 Plier chacune des faces vers la diagonale intérieure, du coté pointes libres
11Tirer sur l’extrémité inférieure et ramener vers le haut en inversant les plis
13-14 recommencer sur la face opposée pour obtenir 15
16 Replier vers la diagonale intérieure les faces, joindre ces faces vers l’intérieur. Faire de même sur la face opposée.
17 18 Remonter les deux pointes les plus éffilées vers le haut de façon que les pointes se rassemblent.
19 Utiliser les deux pointes les plus fines pour faire la queue et le bec ( écarter un peu, refaire un pli et inverser une partie du pli pour faire le bec) et les parties plus larges pour les ailes. Appuyer un peu pour arrondir le dos

source: http://en.wikipedia.org/wiki/Senbazuru

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
4 × 2 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.