Mar 022011
 


* Date de sortie : 14 juillet 2010
• Réalisé par Miguel Sapochnik
• Film américain
• Avec Jude Law, Forest Whitaker, Liev Schreiber
• Durée : 1h 51min

J’ai vu récemment le film Repo-men, qui est passé assez inaperçu en France. Je ne vais pas faire de chronique sur ce film car la toile fourmille de descriptions et d’analyses. si ça vous intéresse vous avez entre autre: http://www.leblogducinema.com/2010/06/03/critique-repo-men/
Par contre je vais m’attarder sur les scènes de combat.

Si l’on en croit wikipedia: http://en.wikipedia.org/wiki/Repo_Men, la chorégraphie des combats a été réalisée par Hiro Koda et Jeff Imada. Forest Whitaker a été un étudiant de longue date de Filipino Martial Arts sous Dan Inosanto et a donc participé à l’élaboration des scènes de combats dans le film. Dans le film les combats sont sublimes… on retrouve des chorégraphies très esthétiques, mais aussi des scènes de combat extrêmement réalistes, pas très belles mais terriblement efficaces. On peut reconnaitre des techniques issues des Arts Martiaux Philippins, mais aussi des techniques d’aikidô, comme un magnifique kote-gaeshi, bien rond, bien ample et bien enroulé. De ce côté là le film est vraiment intéressant. Pour moi la meilleure scène de combat se déroule dans le bateau… mais je ne l’ai pas trouvé en vidéo…

En attendant je vous en offre d’autres:
http://www.youtube.com/watch?v=yd_UNW8uw1A
http://www.youtube.com/watch?v=4NyIvfishNM

Pour info:

Jeff Imada, né le 17 juin 1955 est un acteur, cascadeur, chorégraphe et artiste martial américain. Ami de Brandon Lee il a étudié sous la tutelle de Dan Inosanto. Dan Inosanto qui enseigne les arts martiaux philippins (LAMECO), le Jeet Kune Do, etc…

Hiro Koda, né le 31 janvier 1974 est aussi un acteur, chorégraphe et artiste martial.  Il est le second fils de Hiroyuki Koda, fondateur de la branche américaine du karate Yoshukai. Hiro Koda est 4ème dan dans ce système de karate. (Hiroyuki Koda est issu du Yoshukan, une branche du Chito-kai). En 1973 la branche américaine du Yoshukan, de style Chitokai devint le Yoshukai une école de karate indépendante

Le yoshukai karate est une création de Mamoru Yamamoto à partir du style de karate Chitô-ryû de Tsuoshi Chitose. .

Le Chitô-ryû (千唐流) est un style de karate fondé par Tsuyoshi Chitose (剛直 千歳). Le nom du style se transcrit par: chi (千) – 1000; tô (唐)- Chine; ryû (流) – style, école. Ce qui signifie “école chinoise vieille de 1000 ans”. Le kanji tô (唐) se rapporte à la Dynastie Tanf de Chine. L’école a été fondée officiellement en 1946.

Chitose est née comme Tsuyoshi Chinen le 18 octobre 1898 dans le aville de Kumochi, Naha City, Okinawa, bien qu’il ait utilisé le nom Chinen Gua lorsqu’il était à Okinawa. Il vient de la lignée d’arts martiaux de Matsumura, son grand-père maternel était Matsumura Sôkon (松村 宗棍), le garde du corps personnel de la famille royale okinawaienne (royaume des Ryûkyû) et un des maitre de karate originel d’Okinawa de la ligné shôrin-ryû. Alors jeune homme né et ayant été éduqué à Okinawa, Chitose, grandit en étudiant le pré-art du karate appelé Tôde (ou “Tû-te”, ou encore “tûdi” en dialecte okinawaien: 唐手) à partir de grands maîtres de la période. En 1922, il déménage au Japon pour y pratiquer la médecine. Chitose a pu évoluer en utilisant ses connaissances de la médecine moderne d’anatomie et physiologie pour modifier les techniques traditionnelles de karate afin de les rendre toutes plus efficaces contre les adversaires mais aussi moins dures pour le corps et les articulations des pratiquants sur le long terme. Ce fut à ce moment qu’il changea son nom pour des raisons personnelles en Tsuyoshi Chitose.

Bien que généralement classé comme un karate japonais simplement parce que Chitose l’a formulé ainsi et a fondé le Chitō-ryū alors qu’il vivait à Kumamoto au Japon, certains pratiquants modernes revendiquent (forcément) le fait que le style est plus okinawaien compte tenu des ses racines et techniques profondément ancrées dans le Tôde (唐手) okinawaien traditionnel. Mais si vous êtes lecteurs du blog de Lionel: http://www.okibukan.fr, vous aurez vite compris que ce qui caractérise un karate okinawaien, n’est pas tant les techniques ou les racines mais vraiment la pratique, en ce sens où le kyokushinkai est plus okinawaien que bien des karate issus d’Okinawa qui s’en revendiquent. Car ce qui caractérise le karate d’Okinawa est la pratique plein contact, et l’enchainement fluide de frappes, non limitées à un seul coup unique. Il semblerait que le kumite dans le Yoshukai soit basé sur le plein contact (c’est un style jissen)… mais je ne sais pas ce qu’il en est du Chitô-ryû.

source: http://en.wikipedia.org/wiki/Chit%C5%8D-ry%C5%AB

trailer: http://youtu.be/XbsztBt1ncQ


 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
21 − 16 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.