Avr 062014
 

Titre original : Man of Tai Chi
Réalisation : Keanu Reeves
Scénario : Michael G. Cooney
Direction artistique : Yohei Taneda
Costumes : Joseph A. Porro
Photographie : Elliot Davis
Montage : Derek Hui
Production : Lemore Syvan et Daxing Zhang
Société(s) de production : China Film Group, Dalian Wanda Group et Village Roadshow Pictures
Société(s) de distribution : Radius
Budget : 25 millions $US
Pays d’origine : États-Unis/Chine
Langues originales : anglais et mandarin
Format : Couleur – 35 mm – 2.35:1
Genre : action
Durée : 105 min
Dates de sortie :
– Chine : 5 juillet 2013
– États-Unis, Canada : 1er novembre 2013
– France : 30 avril 2014

Sujet

Tiger Chen est un jeune livreur vivant à Pékin. Disciple d’un vieux maître d’arts martiaux qui lui enseigne le Tai Chi, il participe à des championnats pour démontrer que ce style « n’est pas une simple gymnastique corporelle. Il peut également être puissant ». Repéré par Donaka Mark (Keanu Reeves), un homme richissime et cruel qui organise des combats illégaux très lucratifs à Hong Kong, il accepte de combattre lors de ces sessions filmées afin de réunir l’argent nécessaire à la restauration du temple de son maître et le faire classer au titre de monument historique. Donaka, pisté par l’inspectrice Sun Jing Shi (Karen Mok) qui ne parvient pas à réunir suffisamment de preuve pour procéder à son arrestation, fera affronter Tiger Chen contre des adversaires de plus en plus forts pour qu’il apprenne et dépasse ses limites.

Acteurs

Keanu Reeves : Donaka Mark
Iko Uwais : Gilang Sanjaya (Combattant de Pencak Silat)
Tiger Hu Chen : Chen Lin-Hu – Man of Tai Chi
Simon Yam : Wong – Superintendent des officier de police de Hongkong
Karen Mok : Sun Jingshi(Capitaine des officiers de police de Hongkong)
Silvio Simac : Uri Romanov
Ju Kun : Chou Ping (Nan quan)
Sung-jun Yoo : Chi-Tak
Jeremy Marinas : Combattant MMA
Helene Leclerc : Présentatrice
Qing Ye : Qingsha
Hai Yu : Yang – Maitre de Tai Chi
Brahim Achabbakhe : Combattant Taekwondo
Sam Lee : Tak Ming
Li Xingping : Zi-An
Brian  Siswojo : Gong Au Young
Ocean Hou : Combattant
Michael Tong : Yuan
Xia Zi Han : Li Hung
Steven Dasz : spectateur VIP
Yu Na : Mrs. Chen
Chen Chao : Zi-Hou
Alain Ngalani : Boxer’Big Bear’
Yin Chun Xiong : Zi-Long (San Shou)
Liu Wen Huan : Manager de l’entreprise de livraison
Michael Chan : Officier de police #1 (voix)
Ni Haifeng : Dragon Shape
Zhou Min : Propriétaire de l’appartement de Tiger Chen
He Jun : Liu Gi (Grue blanche)
Hao Yang : Directeur UPCS ‘Zha Ka’
Han Feixing : Mongole
Jiang Wei : Juge #2
Huang Jiang Xiang : Jeune commentateur
Hirata Yasuyuki : Homme maigre
Wang Xiao : Juriste
Guo Jiu Long : Commentateur plus vieux
Tan Wei Ya : Mr. Chen
Wu Ming : Juge #1
Wolfgang Bern : Pilote d’Hélicoptère
Wu Yong Tai : Shopkeeper
Troy Sandford : Adversaire Chi Tak
Gong Cheng Qi : Coach

Mon avis

Lorsque je l’avais vu je n’avais pas réalisé que c’était Keanu Reeves qui jouait dedans mais qui avait aussi réalisé le film. Et je comprends mieux maintenant pourquoi je l’ai vraiment apprécié et que j’y ai retrouvé du matrix-like.

Tout d’abord, c’est quoi le Tai Chi ou Taijiquan? C’est un nom générique pour un ensemble de style divers possédant des principes communs. Pour plus d’info, c’est ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Tai-chi-chuan

Dans ce film, il y a des chorégraphies époustouflantes,  à couper le souffle. On présente l’aspect martial du taijiquan, notamment les principes du taijiquan et leurs adaptations en combat free-fight, précisément à travers de la saisie, du clinch et du combat au sol. Taiji contre MMA,  contre taekwondo,  contre kickboxing, contre streetfight, contre Nan Quan et son renforcement, Taiji contre grue blanche. Les combats sont impressionnants et les principes des différentes écoles à peu prêt bien respectées.

“Contrôler son Chi”, “le Chi n’est pas là force”, tels sont les leçons qu’enseignent ce film.  Un maître explique:” Tiger Chen utilise un style doux appliqué dans un style dur”. Ce à quoi on lui répond:” doux et dur, mais c’est contradictoire”. On retrouve les principes de nombreuses écoles okinawaiennes issues des styles chinois, comme le Uechi-ryu.

La narration du film explique que “la frontière entre un combattant et un guerrier est mince. L’un suit la voie de la raison, l’autre un objectif”. C’est quelque chose que le film essaye de montrer, et le concept est intéressant. Le film montre également comment l’appât du gain, peut transformer un pratiquant doué en tueur et comment il est facile de manipuler quelqu’un.

Même à un contre deux, les chorégraphies sont grandioses.  La musique colle super bien à l’ambiance. Vraiment un très bon film de combat et d’arts martiaux. Même si le film ne s’apprécie pas forcément pour l’histoire qui n’a pas vraiment d’intérêt c’est surtout les scènes de combat et les principes des écoles qui sont représentées  mis en action qui priment et font de ce film un très beau spectacle.

Je vous le conseille vraiment! Le film sort en France le 30 avril 2014, n’hésitez pas… allez le voir, il est superbe.

trailer: http://youtu.be/mZLBPAhGg9c

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
30 − 14 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.