Août 112011
 


Titre: 電車男 (でんしゃ おとこ)
Romaji: Densha Otoko
Appelé aussi: Train Man
Genre: Romance, comédie
Chaine de diffusion: Fuji TV
Format: Renzoku, Série
Episodes: 11 + 2 spéciaux
Période de diffusion: 7 juillet 2005 au 22 septembre 2005
Heure de diffusion: Jeudi 22:00-22:54
Générique:
– Générique d’ouverture: “Twilight” de Electric Light Orchestra
– Générique de fin: “Sekai wa Sore wo Ai to Yobun da ze” de Sambomaster

1. Sujet

Densha otoko (電車男), littéralement “l’Homme du train”) narre l’histoire d’un otaku (Yamada) d’une vingtaine d’années qui sauve une belle jeune fille, qu’il surnommera Hermès (son prénom est en réalité Saori), lorsque celle-ci se fait agresser par un ivrogne, et détaille leurs rendez-vous successifs ainsi que ses appels à l’aide sur un forum de discussion (dans la série, ce forum semi-fictif est appelé “Aladdin Channel”).

Densha Otoko a débuté comme une discussion sur le forum 2channel, supposément une histoire vraie. Cette histoire fut ensuite adaptée en roman, en manga, en long-métrage (sorti en juin 2005), et finalement, en une série TV diffusée de juillet à septembre 2005 sur la chaîne Fuji TV. Comme les producteurs, certaines personnes attestent de la véracité de cette histoire et prétendent être entrés en contact avec le vrai Densha Otoko. Toutefois, rien ne prouve que l’histoire soit entièrement vraie.

Densha Otoko est l’exemple type de l’otaku gentil, qui désire mener une vie normale mais qui est trop timide pour trouver une petite amie ou parler normalement en dehors des discussions sur un forum. La série télévisée montre d’ailleurs un grand nombre d’internautes, témoignant de la taille importante de cette classe que constituent les otaku.

En dehors de cet aspect “informatique”, l’histoire fait également la part belle aux meilleurs côtés des otaku : ils sont coopératifs, compétitifs, gentils et honnêtes. De plus, le style d’Hermès correspond au fantasme de la plupart des otaku. Cette histoire fait intervenir beaucoup de monde venant d’internet, il n’y a pas d’auteur unique. Elle démontre toutes les craintes et l’anxiété des otaku, mais également leur cœur pur. En ce sens, Densha Otoko est un parfait exemple de cette jeune génération.

2. Histoire

Yamada Tsuyoshi, jeune homme de 23 ans, n’est pas le modèle de l’homme comblé. Chétif, plutôt malchanceux, charié par son patron et ses collègues de bureau, il a une vie épuisante et pour couronner le tout, c’est un otaku tout ce qu’il y a de plus véritable, ce qui n’est pas pour améliorer ses relations avec les “gens normaux”. C’est dans ce contexte de vie plutôt misérable que va lui arriver l’événement de sa vie. Un soir dans le train, de retour d’Akihabara, quartier populaire de Tôkyô favori des otaku, il prend la défense d’une jeune femme qu’un vieil homme ivre agressait verbalement. Le pauvre jeune homme ne s’en sort pas sans un coup sur le nez et se fait voler la vedette par un salaryman (homme d’affaires) qui se débarrasse du vieil homme. Cela étant, la jeune femme, Saori, est touchée par son courage et prend son adresse pour lui faire parvenir un cadeau de remerciement.

Et c’est là qu’intervient un élément clef de cette série : le forum. Rentré chez lui, Tsuyoshi se connecte sur un forum pour célibataires “Aladdin Channel” qu’il n’avait fait, jusqu’à présent, que lire et commence à y narrer son histoire… La suite de cette série raconte donc comment toutes les personnes présentes sur le forum vont aider le jeune Tsuyoshi à conquérir le cœur de la douce Saori malgré les différences évidentes de personnalité d’une part mais également de style de vie qui les séparent (lui, issu d’une famille modeste, est un otaku invétéré alors qu’elle provient d’une famille riche et adepte des très bonnes manières…). De conseils d’habillage en traduction du langage féminin, tous ces gens vont prendre rapidement une place importante dans la vie du jeune homme et vont l’aider à devenir un homme meilleur et qui saura toucher le cœur de Saori par sa tendresse et son honnêteté.

3. Acteurs

Saori Aoyama (沙織 青山) – Misaki Itō (美咲 伊東)
Tsuyoshi Yamada (剛司 山田) – Atsushi Itō (淳史 伊藤)
Misuzu Jinkama (美鈴 陣釜) – Miho Shiraishi (美帆 白石)
Kaho Sawazaki (果歩 沢崎) – Eriko Sato (江梨子 佐藤)
Yūko Mizuki (裕子 観月) – Misa Sudo (理彩 須藤)
Keisuke Aoyama (啓介 青山) – Mokomichi Hayami (もこみち 速水)
Aoi Yamada (葵 山田) – Maki Horikita (真希 堀北)
Karin Takeda (花梨 武田) – Saori Koide (早織 小出)
Munetaka Minamoto – Shun Oguri
Kazuya Sakurai (和哉 桜井) – Kosuke Toyohara (功補 豊原)
Yuki Aoyama (由紀 青山) – Kumiko Akiyoshi (久美子 秋吉)
Ryoko – Chizu Sakurai

Utilisateurs du forum

Oguri Shun : Minamoto Munetaka
Rokkaku Seiji : Ushijima Sadao
Yamazaki Shigenori : Asano Shinpei
Sakurai Chizu : Hashizume Ryoko
Nukumizu Youichi : Ichisaka Susumu
Gashuin Tatsuya : Tominaga
Nasubi : L’homme du couple
Tamura Tagame : La fille du couple
Matsuo Satoru : Thespa
Nomizu Iori : Kagami Moé
Kikuma Yukino : Housewife
Yamanaka Takashi : Fuyuhiko
Yashiba Toshihiro : Freeter
Namioka Kazuki : otaku musicien
Doi Yoshio : Conducteur
Kakeda Makoto (掛田誠) : homme ayant la quarantaine
Murakami Wataru (村上航) : otaku militaire
Kojima Tenten (小嶌天天) : étudiant
Yumita Makoto (弓田真好杜) : Bodybuilder
Mizuno Tomonori (水野智則) : Moeta
Nakajima Yoko : Sachiyo
Toyonaga Toshiyuki (豊永利行) : Homme habillé en costume
Kase Takao (加瀬尊朗) : Bel homme
Ebihara Keisuke (海老原敬介) : Tobita Koki

Invités

Yamada Takayuki (ep1, SP)
Hanahara Teruko (ep1)
Kikuma Yukino (ep1)
Taguchi Hiroko (ep1)
Tsukaji Muga : Kinoshita Koichi (ep1-2, 10-11)
Izumiya Shigeru (ep1, 11)
Zheng Longjin (鄭龍進) : Tezuka (ep1,3,10)
Shirosaki Jin (ep2)
Katsurayama Shingo : Seno (ep3-4)
Kaito Aiko : Hayama Kaoru (ep4, 5)
Ohkura Koji (ep5)
Horiuchi Ken : Akiba Kanpei (ep7-8, 10, 11)
Yamashita Shinji (ep8, 9)
Kajiwara Yuta (梶原雄太) : Soldat japonais (ep10)
Ito Takahiro : Chubo (ep10)
Shoji Yusuke (少路勇介) : otaku de Evangelion(ep10)
Toda Keiko (ep11)
Sonim : Tiffany (SP)
Iwasa Mayuko : la fille qui a arnaqué Guitar Otoko (SP)

4. Équipe de production

Metteurs en scène – Takeuchi Hideki (武内 英樹), Nishiura Masaki (西浦 正記) et Kobayashi Kazuhiro (小林 和宏)
Producteurs – Wakamatsu Jisashiki (若松 央樹) et Kawanishi Migaku (川西 琢)
Histoire originale – Nakano Hitori (nouvelle)
Auteurs – Mutou Susumuware et Tokunaga Tomokazu

5. Episodes

01: 「100万人が見守った恋の行方」 / Un amour regardé par plus d’un million de personnes
02: 「初デートへ向け大変身」 / Je ne suis pas prêt pour mon 1er rendez-vous
03: 「初デートに大ピンチ!!」 / Crise pour le 1er grand rendez-vous !!
04: 「夏!サーフィン大特訓」 / C’est l’été! Grands cours de surf accélérés!
05: 「ストーカー撃退大作戦」 / La grande stratégie anti-voyeur !
06: 「告白は波乱の幕開け!」 / Une confession est le début de tous tes ennuis !
07: 「脱オタク!!涙の誕生日」 / L’otaku c’est fini ! L’anniversaire des larmes.
08: 「復活!!涙のオタク激白」 / Je revis ! Fini les larmes d’otaku.
09: 「最終決戦は悲劇の予感」 / Pressentiment de stratégie pour la dernière bataille
10: 「最終章!奇跡の大逆転」 / Dernier chapitre ! Grande inversion de miracle
11: 「史上最大の告白!!涙の卒業式」 / La plus grande confession de l’histoire ! La cérémonie de remise des diplômes des larmes

6. Prix

46th Television Drama Academy Awards: Meilleur Drama
46th Television Drama Academy Awards: meilleur acteur, Ito Atsushi
46th Television Drama Academy Awards: Meilleure actrice, Shiraishi Miho
46th Television Drama Academy Awards: Meilleur metteur en scène, Takeuchi Hideki
46th Television Drama Academy Awards: Meilleur arrangement muscial
46th Television Drama Academy Awards: Meilleur générique

7. Chansons

Ep 1: “Mr. Roboto” de Styx
Ep 1,4,7,9,10-11: “Start Me @ Starting Love” de Missing Link
Ep 1-7,11,SP: “Romantic ga Tomaranai” de C-C-B
Ep 2: “Unchained Melody” de The Righteous Brothers
Ep 2,9: “Pretty Woman” de Roy Orbison
Ep 2-5,8-10,SP: “Imperial March” composé par John Williams
Ep 4: “Surfin’ USA” des Beach Boys
Ep 7: “Kaze ni Hitori de” de Inoue Daisuke
Ep 8: “Hero” de Asakura Miki
Ep 8,10: “Koi no MA-I-A-HI ~ DRAGOSTEA DIN TEI” de O-zone
Ep 8,10-11,SP: “Fantasy” de Earth, Wind and Fire
Ep 9,SP: “Sea of Love” de Tsubaki
Ep 10: “Volare” de Domenico Modugno
Ep 11: “Ride of the Valkyries” par Richard Wagner
SP: “Sailor Fuku to Kikanju” de Yakushimaru Hiroko

8. Spéciaux

La série comporte aussi deux épisodes spéciaux d’approximativement 1h30. Le premier, diffusé deux semaines après la fin de la série, fait directement suite à celle-ci et aborde notamment des moments-clés sous un angle différent, et s’attarde sur quelques channelers, dont un certain « Guitar Otoko ». Le second quant à lui, s’est vu diffusé exactement un an après la fin de la série, et confronte Densha Otoko à une ultime épreuve : maintenir son intimité !

SP1: 「もう一つの最終回スペシャル 電車男VSギター」 / Une dernière fois SPECIAL Densha contre Guitar Otoko
SP2: 「電車男DELUXE 最後の聖戦」 / Densha Otoko DELUXE La dernière croisade

8.1 Invités

– Fujimura Shunji
– Jicho Kacho (次長課長) (Koumoto Junichi et Inoue Satoshi (井上聡))
– Matsuno Akemi (松野明美)
– Kichise Michiko
– Kikuchi Hidenori (菊地秀規)
– Yasuo (恭央)
– Fujita Kensuke (藤田憲右)
– Kawano Otoya (かわのをとや)
– Tobe Yoko (戸部洋子)

9. Trivia

– Toda Keiko joue le rôle de la mère de Densha dans l’épisode spécial. Elle était la seiyuu originale (doubleuse) de Matilda-san dans la première série légendaire Gundam. c’est une petite blague de l’équipe de production.
– Ichisaka Susumu, le personnage de Nukumizu Youichi est le même que celui de “Slow Dance”, qui a été diffusé à durant la même saison.
– Les deux stars ont passé plus de 1000 heures ensembles en prises de vue.
– La figurine “Minna” coute 400,000 yen (entre 3600 et 2500 euros) et Ito Atsushi a accidentellement cassé une oreille lors d’une prise de vue.
– Le thème d’ouverture animé a été fait spécialement pour ce drama par plus de 200 dessinateurs.
– Le thème de fin durant 1 minute par Sambomaster a été filmé à Akihabara et a nécessité une nuit entière et plus de 200 figurants.
– Plus de 35 acteurs/actrices ont été utilisés pour incarner les membres du forum. Chaque scène sur internet nécessite 48 heures de prises de vue pour 7 minutes de scène.
– Plus de 3000 figurines et goodies ont été utilisées. were used. La chambre de Densha seule en utilise plus de 132.
– Un poster de PRIDE peut être remarqué accroché sur le mur derrière le otaku bodybuilder. Dans l’épisode spécial, la star de PRIDE,  Naoya Ogawa joue le rôle d’un garde du corps tabassant le fan des Hanshin Tigers fan, Ushijima, dans une allée.
– Dans le spécial 2, le groupe de fille AKB48 fait une apparition durant l’ouverture du Densha Otoko Museum. Elles font leur chanson “Skirt, Hirari”.

10. Autres médias

10.1 Long-métrage

Les acteurs principaux du long-métrage sont Takayuki Yamada et Miki Nakatani. Cette réalisation fut un gros succès au box-office et a permis de rendre l’histoire de Densha Otoko populaire au Japon. À Tokyo, quiconque prétendait être un otaku recevait un bon de réduction sur le prix d’une place.

Atsushi Itō, qui joue Densha Otoko dans la série télévisée, fait une apparition dans le film (dans le rôle d’un autre personnage cependant). Takayuki Yamada apparait aussi (caméo) dans le 1er épisode de la série télévisée, lorsque l’homme ivre se fait maîtriser.

10.2 Les manga

L’histoire fait l’objet de quatre adaptations différentes en manga :

un seinen en trois tomes par Hidenori Hara, publié par Shogakukan, distribué en français par Kurokawa, troisième et dernier tome paru le 14/06/2007.
un shōnen en trois volumes par Wataru Watanabe, publié par Akita Shoten, les 3 volumes traduits chez Taifu Comics sous le titre “Le Garçon du train, Moi aussi je pars à l’aventure !”.
un autre seinen en trois volumes par Daisuke Dōke, également publié par Akita Shoten. les 3 volumes traduits chez Taifu Comics sous le titre “Le Garçon du Train, Sois fort, Garçon !”.
un shōjo en un unique volume par Michiko Ocha.

sources:
http://wiki.d-addicts.com/Densha_Otoko
http://en.wikipedia.org/wiki/Densha_Otoko
http://fr.wikipedia.org/wiki/Densha_otoko

11. Mon Avis

Densha Otoko se place au rang des drama sur les Otaku comme Akihabar@DEEP et fait la part belle au quartier de Tokyo Akihabara. Le drama présente les otaku de façon diverses allant du NEAT agoraphobe, à l’associal complet, mais aussi à celui pour qui les dessins animés, la Jpop, les mangas, etc… sont un passe-temps parmis d’autres. On retrouve des otaku qui ont réussis dans leur vie professionnelle et familiale. Ce qui change de l’image habituel du type timide, renfermé, bourré de TOC, incapable de se comporter en société, reclus… etc.. etc..

Ici, je pense que Itô Atsushi (qui joue le rôle de Yamada) incarne l’Otaku dans sa forme extrémiste, mais pas complètement, puisqu’il a un métier, arrive à se comporter en société, a des relations (de travail). Par contre là où ses phobies ressurgissent c’est lorsqu’il se retrouve dans un espace non sécurisé, notamment en interaction avec une femme autre que sa mère, sa soeur, et ses collègues. Là son côté autiste ressort, regard vers le bas, begaiement à n’en plus finir, larmes.

C’est ce côté qui finit par être chiant, c’est ces langueurs dans les dialogues car le personnage principal est incapable de parler à l’héroïne sans bégayer, et dès qu’il devient nerveux il se met à pleurer. J’ai par momment cru que je ne pourrais pas regarder la série jusqu’à la fin tant je trouvais le héro pathétique, qui passe son temps à pleurer et se plaindre. Et même plus encore, à se lamenter sur son sort, sur les conséquences d’actes qu’il a lui-même créé… Comme on dit, on ne récolte que ce que l’on sème et on n’a pas à se plaindre.

Toutefois, ce qui est vraiment drôle, ce sont les membres du forum, leurs interventions. Chaque membre habite dans des coins reculés du Japon, dans diverses villes et on peut reconnaitre par des posters, des figurines, des autocollants les symboles des villes et endroits où ils vivent. Les interventions sont drôles et les jeux de mots omni-présents.

Il est vrai que je commençais à en avoir un peu marre de voir Yamada passer son temps à bégayer et pleurer. Mais heureusement que les gags et les situations amusantes sont légions et viennent de personnages secondaires.

J’ai eu du plaisir à revoir de nombreux seconds rôles prestigieux tel Yoichi Nukumizu (dans Seaside Motel, Erai Tokoro ni Totsuide Shimatta, kame wa igai to hayaku oyoguGM odore doctor, etc…) ainsi que d’autres.

Les références aux mangas, à la culture otaku sont nécessaires pour apprécier tous les petits détails, les petits clins d’oeil, les clichés…

La bande son est superbe, et les passages instrumentaux correspondent vraiment avec l’atmosphère de la scène en question. J’ai adoré entendre la musique impériale de Star Wars lorsque Yamada rencontre sa terrible collègue Jinkama-san. Chaque personnage ou presque à son thème musical et c’est vraiment amusant par moment.

D’autres gag désopilant de la série sont les plans “machiavéliques” de Sakurai pour conquérir le coeur de Saori, tels le Coyotte dans ‘Bip-Bip et le coyotte”, il élabore des plans très recherchés pour qu’ils tombent à l’eau de façon très amusante, tel le coyotte qui finit écrasé par le rocher qu’il avait prévu de faire tomber ou qui finit dans le ravin.

Bref, c’est un anime qui mérite qu’on le regarde et qu’on s’accorche à continuer à regarder jusqu’au bout. Il est vraiment vraiment très drôle.

Une scène vraiment drôle de la série. Tous les internautes du forum d’Aladdin Chanel, suivent l’histoire, encouragent Densha Otoko et sont donc au courant de l’évolution de sa relation avec Hermes-san. Alors que Densha est chez Hermes pour y prendre le thé, il raconte l’histoire de la sélection de thé Benoist (un thé très réputé). Du coup, on les retrouve tous à faire la queue au salon de thé Benoist avec leurs achats de thé de marque Benoist. Ce qui est drôle c’est que personne ne se connait, mais tous connaissent l’histoire et chaque mot clef  de l’histoire: Densha, Hermes, se cramponner, Comike. Le salon de thé n’est rempli que des membres du forum, et ce qui est drôle c’est que chacun réagit par rapport au mot clef, en croyant être le seul à comprendre.

scène: http://youtu.be/iqQT_JxEG5s


Pour finir ce drama est une très belle histoire d’amour, tel la belle et la bête, et un tel compte de fée, on aimerait que ça nous arrive. La pureté de Aoyama Saori, sa gentillesse, sa douceur, son honnêteté, ça fait vraiment rêver…

Un très très beaux drama que je vous conseille deux fois plutôt qu’une…

Le générique de début: http://youtu.be/uJHRtklMRwc

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
24 + 3 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.