Juil 042011
 



Titre: 結婚できない男
Titre (romaji): Kekkon Dekinai Otoko
Appelé aussi: The Man Who Can’t Get Married / He Who Can’t Marry
Format: Renzoku, Série
Genre: Comedie
Episodes: 12
Chaine de diffusion: Fuji TV
Période de diffusion: 4 juillet 2006 au 19 septembre 2006
Heure de diffusion: Mardi 22:00
Générique: Swimi par Every Little Thing

Sujet

Kuwano Shinsuke est un architecte brillant et attirant qui demeure encore seul à l’age assez avancé de 40 ans… au grand dam de sa mère qui voudrait bien pourvoir rencontrer ses petits enfants. Mais pourquoi ne peut-il pas se marier ? parce qu’il est égoïste ? arrogant ? Vieux jeu ? Excentrique?

Il est aussi un homme raffiné qui prend plaisir à se concocter des plats savoureux et à boire du bon vin dans un somptueux appartement. Ses seuls hobbies sont d’écouter de la musique classique en buvant du lait, de regarder des making of de film à succès, ou à faire le ménage afin de vivre dans un environnement le plus pur possible. C’est aussi un amateur de modèles réduits de bateaux.

D’ailleurs personne n’est autorisé à rentrer dans son appartement, son jardin secret… Ceux qui travaillent avec lui sont aussi lassés de sa personnalité; ils souhaitent réellement qu’il se trouve quelqu’un qui puisse le changer, mais ils savent aussi que personne ne pourrait le supporter… 2 femmes apparaissent subitement dans sa vie. Sa voisine qui est constamment en train de chérir son chien et qui répète souvent son nom « ken-chan ». Son qui passe au travers du mur très fin et qui a bien sur tendance à déranger Kuwano (ce dernier se venge en écoutant encore plus fort sa musique… ) Un soir pendant que la voisine essaye de lui demander de baisser le volume, elle le retrouve par terre, tordu de douleur et s’empresse d’appeler une ambulance. C’est là que la seconde femme va apparaitre; médecin dans l’hôpital du beau frère de Kuwano, cette femme mature mais aussi assez pathétique qui passe ses journées à jouer au pachinko ou a lire des manga, va petit à petit rendre Kuwano plus humain…

Acteurs

Abe Hiroshi : Kuwano Shinsuke
Natsukawa Yui : Hayasaka Natsumi
Kuninaka Ryoko : Tamura Michiru
Tsukamoto Takashi : Murakami Eiji
Takashima Reiko : Sawazaki Maya
SHEILA : Nishimura Chizuru, amie de Michiru
Nishimaru Yuko (西丸優子) : Ozawa Mari
Takamatsu Iku (高松いく) : Emori Kazumi
Omi Toshinori : Nakagawa Yoshio
Miura Rieko : Nakagawa Keiko
Hiraoka Emi (平岡映美) : Nakagawa Yumi
Sakura : Yoshikawa Saori
Takachi Noboru : Kaneda Hiroyuki
Kusabue Mitsuko : Kuwano Ikuyo
Nagaoka Naohiko (長岡尚彦) : le barman
Tachibana Ayano : la caissière du combini
Nishio Hiroyuki (西尾浩行) : le caissier du magasin de location de films
Matsui Ryoko (松井涼子) : la serveuse
Fuwa Mansaku : le chef de chantier

Invités

Seto Yoichiro : le partenaire de Omiai de Natsumi (ep1)
Yuui Ryoko : la femme à la fête (ep1)
Yamaguchi Ryoichi (山口良一) (ep1)
Gamo Mayu (蒲生麻由) (ep1)
MARI : le rendez vous de Kaneda (ep3)
Kagami Saki : la guide du bus tour (ep4)
Mori Fujio (森富士夫) (ep5)
Morizono Maiko (森囿麻衣子) (ep6)
Shirai Akira : l’artiste Yuuki (ep6)
Kubo Akira : un parent de Kuwano (ep7)
Ryu Raita : Hayasaka Yasou (le père de Natsumi, ep7)
Mitsuya Yoko : Nagasawa Yuki (ep9)
Fuke Norimasa : Yamashita Takuro (ep9-10)
Okuda Tatsuhito (ep10)
Nagayama Takashi : l’homme mommie (ep11)
Kosuda Yasuto (小須田康人) :le policier (ep11)

Production

Scénario: Ozaki Masaya
Producteurs: Ando Kazuhisa (安藤和久), Tojo Yuuji (東城祐司), Ito Tatsuya (伊藤達哉)
Metteurs en scène: Miyake Yoshishige, Komatsu Takashi (小松隆志), Ueda Hisashi (植田尚)
Musique: Nakanishi Kyo

Mon Avis

J’avais adoré Abe Hiroshi dans les dramas Dragon Zakura, HERO, My Little Chef, Trick… Et je dois dire qu’à chaque fois je suis impressionné par ses talents mais aussi sa prestance. Ici il incarne cet architecte excentrique et un peu autiste sur les bords. Mais ce n’est pas le seul, les autres acteurs sont vraiment géniaux. Si la musique ne m’a pas marqué, elle ne m’a pas choqué non plus.

La série est drôle et chaque épisode apporte sa part d’humour. Ce qui est intéressant c’est surtout qu’il s’agit quelque part d’un compte de fée mais réaliste qui se déroule avec des protagonistes de 40 ans. Et lorsqu’on sait qu’il est difficile de se marier au Japon pour les gens qui ont dépassés la trentaine et sont très pris par leur travail, on comprend un peu mieux les situations.

C’est un drama que je garderai et reverrai avec plaisir. Car l’histoire et les relations entre les personnages m’ont beaucoup plu. Le drama m’e emporté dans un rêve éveillé, et quelque part, il nous donne envie, lorsqu’on arrive à cette âge, de vivre ce type de romance.

Sans compter que Yui Natsukawa est une femme superbe et qu’elle forme avec Hiroshi Abe un duo parfait.

Un série magnifique qui m’a fait rire, m’a vraiment ému et m’a transporté de joie… J’ai vraiment adoré…

Je ne peux que vous la recommander chaudement. Elle ne vous laissera pas insensible.

Cependant, certaines situations et certains quiproquos nécessitent la connaissance de la langue japonaise pour comprendre. Notamment lors d’une conversation lorsqu’un personnage exprime certaines choses et que son interlocuteur les comprends comme étant destinées à autre chose.  Ce n’est pas un problème de personne, mais cela s’explique facilement par l’utilisation d’un certain niveau de langage. Un peu comme si je dis à quelqu’un: « tiens, un verre » en regardant une table d’un café alors que mon interlocuteur regarde par-terre s’il ne voit pas un ver…

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
28 × 5 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.