Jan 192010
 

Le Futarasan-jinja (二荒山神社) est un sanctuaire shinto (神社, jinja) de la préfecture de Tochigi. Il se situe près de la ville de Nikkô, dans le parc national de Nikkô au pied du mont Nantai. Les principaux kami vénérés sont ôkuninushi, Takiribime et Ajisukitakahikone. L’ensemble du sanctuaire a une superficie de 3 400 hectares dont une grande partie est couverte de forêt.

En 766, Shôdô shônin fait construire un temple bouddhiste, puis un an plus tard un sanctuaire shinto. En 782 et 784, il fit construire d’autres bâtiments. En 820, Kûkai visite Nikkô deux autres sanctuaire sont alors édifiés. Lors de l’année 848, Ennin visita Nikkô.

La région de Nikkô compte trois divinités principales ôkuninushi, Takiribime et Ajisukitakahikone, chaque une d’elle correspond à une montagne respectivement le mont Nantai, Nyohôsan et Tarôyama. C’est pourquoi ces montagnes sont sacrées depuis longtemps et abrite de nombreux temples.

Le sanctuaire est composé d’un ensemble de bâtiments dont 23 sont inscrits comme « Biens culturels importants » par le gouvernement.

Le Shinkyô (神橋, litt. pont sacré) fait aussi partie du sanctuaire, il enjambe le Daiyagawa. Il s’agit d’un pont en bois laqué qui daterait de l’époque de Muromachi (1336 – 1573), il fut rénové en 1636 pour prendre sa forme actuelle. En 1902, une partie du pont a été emporté par une crue du Daiyagawa ; deux ans plus tard il fut complètement restauré.

Le Honden (本殿) construit en 1619 pour faire office de hall principale, il fut déplacé en 1645 à sa place actuelle.

Le Mitomo-jinja (朋友神社) est une petit sanctuaire rendant hommage à Sukunahikona, le 15 mai un festival y est organisé. Il fut érigé en 848.

Le Hie-jinja (日枝神社) est une petit sanctuaire rendant hommage à ôyamakui, le 15 juin un festival y est organisé. Il fut érigé en 848.

Chaque mois de l’année un festival est organisé dans le sanctuaire, cependant la plupart ne sont pas très populaires et restent confidentiels. Le plus important est le festival de Yayoi qui a lieu du 13 au 17 avril chaque année en l’honneur des divinité local.

source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Futarasan-jinja

CIMG0622

CIMG0624

CIMG0625

CIMG0630

CIMG0631

CIMG0632

CIMG0635

CIMG0643

CIMG0645

CIMG0646

CIMG0652

CIMG0657

CIMG0662

CIMG0668

CIMG0669

CIMG0670

CIMG0672

CIMG0673

CIMG0674

CIMG0675

CIMG0678

CIMG0679

CIMG0682

CIMG0685

CIMG0686

Départ de Futarasan jinja…. Retour à la ville de Nikkô

CIMG0700

CIMG0703

CIMG0704

Un petit kishyu-ken qui se prélasse au soleil

CIMG0706

CIMG0708

CIMG0709

On quitte Nikkô…. un panneau des différents Gyoza au Japon selon les villes…

CIMG0711

 

  2 Responses to “Nikko Futarasan – 19 janvier 2010”

Comments (2)
  1. Bonjour,

    Le texte de cette page est intégralement copié d’un article de Wikipédia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Futarasan-jinja). La moindre des politesses aurait été de citer vos sources. Merci et bonne continuation.

    • Bonjour,

      Oui vous avez raison c’est une erreur de ma part. Toutes mes excuses pour le manque de savoir vivre dont j’ai pu faire preuve en ne citant pas la source.
      En général je mets toujours les liens vers les sites qui me servent de source, mais dans ce cas j’ai dû zapper…
      Merci de me le faire remarquer.
      Et encore désolé…

      Cordialement,
      Jack

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
20 + 4 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.